Les trolls ne sont pas morts. Sur l’interweb ou dans la vraie vie de l’IRL, ils ont continué à sévir pendant toute l’année 2018. Sans relâche. Et il faut dire que durant toute cette année écoulée, bien marquée par la Coupe du Monde, il y a encore eu du très bon. Des petites blagues gentilles aux grosses provocations, on a vu passer quelques spécimens de trolls tout à fait qualitatifs. Voilà un aperçu de ce qui s’est fait de meilleur dans le domaine.

1. Les dislikes en masse sur le Youtube Rewind 2018

Accusé d’éviter sciemment de sélectionner certains Youtubeurs parmi les plus gros de la planète, le célèbre Rewind de Youtube édition 2018 a été trollé par le monde entier. C’est la vidéo la plus dislikée de la plateforme, avec 15 millions de pouces vers le bas à l’heure qu’il est. Pewdiepie, le plus gros Youtubeur en termes d’abonnés, fait partie des « oubliés » (pour ne pas dire « censurés », mais du coup on vient de le dire). Il a donc décidé de faire son propre Rewind, dans lequel il n’hésite pas à revenir, entre autres, sur le bad buzz de Logan Paul. Résultat : plus de 7 millions de likes pour le moment. On sait qui doit tirer la tronche en ce moment même.

2. Les deux mecs qui ont accroché un tableau d'eux-mêmes au McDo

Jehvolution et son ami ont repéré un mur sans tableau dans leur McDo préféré. Habituellement, ce genre de posters représente des gens de tous âges et toutes origines en train de manger des produits McDo, pour montrer que chacun est le bienvenu dans cette enseigne. Les deux potes ont donc décidé de prendre leur propre photo, en respectant la charte graphique de McDo, et l’ont accrochée discrètement sur le mur vide. Plusieurs semaines après, personne n’avait repéré la blague. Opération réussie et troll validé.

3. Le drapeau belge devenu l'équivalent du seum

Après avoir triomphé de la Belgique en demi-finale de Coupe du Monde, certains joueurs de l’équipe adverse, dont le gardien Thibaut Courtois, l’ont eu un peu dure et ont critiqué le jeu de la France. Il n’en fallait pas plus pour que l’Internet français se moque de cette réaction belge et en vienne à faire du drapeau du plat pays un symbole international du seum. C’est de bonne guerre, même si on imagine que ça a fait grincer des dents et qu’on n’aurait vraiment pas aimé être à leur place.

4. Salvatore Ganacci au Tomorrowland 2018

Pendant l’édition 2018 d’un des plus gros festivals électro du monde, le DJ suédois Salvatore Ganacci a décidé de péter un plomb devant la foule. Musicalement, c’était un peu n’importe quoi et très bourrin, mais la performance était très drôle, avec des moments bien beaufs et ridicules comme il faut. Il a tout de suite été qualifié de « pire DJ du monde », mais nous on dirait plutôt que c’est un des meilleurs trolls de la planète. Regardez la vidéo pour voir le niveau.

5. Jason Momoa qui vole les meufs de tous les mecs de la planète

L’acteur bien trop balèze qui interprète Aquaman aime troller ses fans masculins. Quand il pose avec un couple hétéro sur une photo, il prend toujours la fille dans ses bras et tient à distance le mec. A priori, il s’arrête là et ne va pas plus loin, donc l’honneur est sauf.

6. Le journaliste espagnol qui a utilisé Siri pour poser une question à Griezmann en conférence de presse

Ça n’a pas plu à l’attaché de presse, mais nous ça nous a bien fait marrer en tout cas.

7. Griezmann et Rami en interview après avoir gagné la Coupe du Monde

Un grand n’importe quoi à base de pets et de rots et de Football Manager. C’est grâce à ce genre de trolls qui mettent l’ambiance qu’on l’a gagnée, cette coupe.

8. Joachim Son-Forget qui fonde son parti

Joachim Son-Forget, c’est le député qui vient de quitter LREM. De toute façon, il allait se faire virer parce qu’il postait un peu n’importe quoi sur Twitter, à base de clashs sexistes et de photomontages (allez jeter un œil, c’est merveilleux). Son dernier truc, c’est de vouloir lancer son propre parti politique, « Je suis Français et Européen », et on a presque envie d’y adhérer parce que ça n’a pas l’air pire que tous les autres partis.

9. Les Russes qui ont influencé les Américains dans l'élection de Trump

Ça a été révélé début 2018 : les Russes auraient manipulé de nombreux électeurs américains pendant leur élection présidentielle, entre autres en créant de faux comptes soutenant Trump. C’est politiquement très grave, mais c’est quand même un troll de compétition.

10. Topito

Une année de plus à vous partager nos conneries, et vous êtes toujours là mdr.

En 2019 je vais faire croire à mes parents qu’ils m’ont adopté.