Passé un certain âge (généralement situé autour de 30 à 32 ans) il peut arriver que l’on commence à croiser des personnes qui souhaitent préserver leur santé physique et morale. Pour cela, ces mêmes personnes vantent les mérites de la piscine. Ou la « pistoche ». Ou la « piscaille » s’ils sont vraiment motivés. Afin de préserver ta propre santé mentale, il te faut donc fuir ces personnes au plus vite. Car les piscines municipales, c’est caca boudin.

1. Elles sont dégueulasses

C’est un fait, les piscines municipales sont un repère à mycoses, à poil, à peaux mortes, à pipi et à crasse en tout genre. Alors bien sûr, à la base c’est pas la faute de la piscine qui fait son travail de propreté mais bien la faute des usagers qui sont des gros crados. Tant qu’on ne sera pas propre, les piscines ne seront pas propres.

Source photo : Giphy

2. Parce qu'il faut se laver avant de rentrer dans l'eau et après aussi

Rapport au point précédent. Si on ne veut pas que les piscines soient crades, il faut qu’on soit propre. OK. Super. En attendant, ça demande beaucoup de travail comme se laver au savon avant de plonger, mettre un bonnet, et passer par le pédiluve. Et puis quoi encore ? Vous voulez notre mort ?

3. Le style vestimentaire imposé est plus que douteux

Interdit aux shorts, aux bermudas, aux strings, aux jeans aquatiques, les piscines municipales incarnent une véritable dictature de la mode.

4. Les consignes de couloirs sont totalitaires

Ceux qui nagent vite doivent aller dans le couloir des nageurs rapides et les autres doivent aller tristement dans le couloir des nageurs lents. C’est quoi cette discrimination ? Comment voulez-vous qu’on progresse si on doit rester avec les nuls ?

5. Parce que chaque fois que tu as pris un abonnement à 60 balles, tu n'y es jamais allé

Et comme tu n’es pas le/la seul.e à faire cette erreur, on peut imaginer que les piscines municipales se font un pognon monstrueux sur le dos de pauvres gens comme nous. Et même qu’il paraît que la nuit ils vident la piscine pour la remplir de billets.

Source photo : Giphy

6. Parce que tu connais quelqu'un qui connait quelqu'un qui a déjà rencontré quelqu'un dont le fils d'un ami avait été aspiré dans le fond de la piscine

Et tant qu’ils n’auront pas réglé cette sombre histoire de grille aspirante, il ne vaut mieux pas se risquer à y aller.

7. Parce qu'après avoir plongé la tête sous l'eau, tes yeux seront brûlés au troisième degré

La piscine est sale. Elle est sale parce que les nageurs sont sales (cf. point 2). Pour qu’elle soit moins sale, on y met du chlore. Mais le chlore, quand il se mélange à l’ammoniac contenu dans la sueur (parce que même si on est dans l’eau, on sue) crée des chloramines et les chloramines, ça pique les yeux. Donc s’il faut devenir aveugle pour faire trois longueurs, c’est non.

Source photo : Giphy

8. Parce que le règlement intérieur t'interdit de ramener ta grosse bouée

Non mais c’est quoi cette dictature ? Et comment toi tu vas rentabiliser ton investissement dans cette bouée licorne géante ?? Ce sont des monstres !

9. C'est pas du tout mais alors pas du tout écologique

Entre l’électricité qu’on utilise pour les machines à pompe, pour le chauffage et tout plein de trucs, l’eau qu’on gâche, les multiples produits d’entretien pour pas attraper le SIDA quand on se plonge dedans, le bilan n’est pas très green. Vaut mieux se baigner dans la Seine.

10. Parce qu'il te suffit de remplir ta baignoire et de mettre des brassards pour avoir l'impression d'être à la piscine chez toi alors pourquoi s'embêter

Et si t’as pas de baignoire, il te suffit de prendre une douche et d’effectuer des mouvements de brasse debout.

Source photo : Giphy

16 000 piscines municipales en France, c’est 16 000 de trop.

Sources :

Le Monde

Guide Piscine