Les jeux indépendants sont souvent l'oeuvre de développeurs créatifs désireux d'expérimenter de nouveaux concepts ludiques. Parfois c'est brillant. Et parfois pas du tout. Vous devez sûrement connaître ces jeux qui font le bonheur des youtubers : concept de base improbable, graphisme qui feraient honte à windows 95, gameplay défiant toute logique, ils semblent tous sortis d'une intense séance de fumette. On précise que les jeux listés ci-dessous existent réellement, même si ça semble difficile à croire. Heureusement, pour la plupart, ils ont au moins eu la décence de ne pas être payant. Allez, c'est parti.

  1. Kid the cat
    Tout d'abord, vous devez trouver un chat doué de pouvoirs de téléportation. Ensuite, vous devez diriger un hoverboard en forme de chat pour retrouver vos amis (qui ont une tête bien flippante) eux aussi capables de se téléporter. C'est bon, vous suivez toujours ?

  2. House party
    Un jeu où des clones se réunissent dans une maison pour faire...heu...ben rien. De votre côté, vous pouvez jouer au beer pong, sauf qu'il n'y a que votre adversaire qui peut lancer, pour ensuite finir bourré dans une chambre avec des sous-vêtements par terre. Quel réalisme !

    house party
    source photo : gamejolt
  3. With cheese
    Un simulateur d'ouverture de babybel (renommé "cheesybel"). Ou comment coupler votre passion pour les laitages qui font péter et les jeux. Bref, un rêve vidéo ludique devenu réalité...

    with cheese
    source photo : gamejolt
  4. Kapla breaker
    Lancer des billes pour faire s'écrouler une construction en kapla. Ouais. On a vu mieux. Mais par rapport au reste du top c'est presque un chef d'oeuvre.

    kapla breaker
    source photo : gamejolt
  5. Goat petting simulator
    Il fallait bien un simulator dans ce top, littéralement "simulateur de "caressage de chèvre". Enfin, c'est ce que dit le titre, car dans le jeu, vous avez une main, une chèvre très moche paralysée et 100 hectares d'herbe qui ne sert à rien. Voilà, c'est tout.

    goat petting
    source photo : gamejolt
  6. Baking simulator
    Mettre des ingrédients dans un plat et les faire cuire. Dit comme ça, ça a l'air d'un jeu facile, il est même crrêment dur... Vous allez vous brouillé avec lui, hein ? Dur, brouillé, œufs ? Lourd le jeu de mot non ?

    baking simulator
    source photo : indiedb
  7. The chenny
    Rien que le synopsis vaut le détour: vous voulez une glace, mais votre père ne veut pas. Vous devez modéliser votre visage d'une certaine façon pour qu'il accepte. Si vous n'y parvenez pas, ben vous vous prenez une claque et c'est game over. Bref c'est presque un "gamin ingrat et relou simulator". Ironique quand on est sûr qu'aucun gosse ne fera des pieds et des mains pour avoir ce jeu.

  8. Des tonnes de simulateurs tous plus cons les uns que les autres

    Qui simulent...ben pas grand-chose en fait. Vous trouverez pas exemple "Sitting simulator", "Bus waiting simulator", "Elevator simulator", "Tree simulator". On continue ?

  9. Bonus : Cette vidéo de squeezie qui joue à ces jeux

Finalement, les grosses boîtes de production c'est bien aussi...

source : indiedb, Gamejolt, Squeezie