Vous vous souvenez de ces délicates et jolies guirlandes que vous faisiez quand vous étiez petit ? Oui, le truc découpé aux ciseaux dans une feuille repliée sur elle-même une dizaine de fois. Ben vous aviez beau être fier (et on vous comprend), à côté des oeuvres de Eiko Ojala, ça fait pas le poids. Utilisées en tant qu’illustrations dans divers magazines de renom (dont le New York Times), ou encore exposées en galerie, les sculptures de papier de cet artiste estonien ont quelque chose de gracieux.

1.

View this post on Instagram

Happy Earth Day!

A post shared by Eiko Ojala (@o_eiko) on

3.

View this post on Instagram

Illustrations for Nokia 5G.

A post shared by Eiko Ojala (@o_eiko) on

7.

View this post on Instagram

Paris Worldwide February issue cover.

A post shared by Eiko Ojala (@o_eiko) on

10.

View this post on Instagram

"The Great Crime Decline" for The New Yorker.

A post shared by Eiko Ojala (@o_eiko) on

11.

View this post on Instagram

"Estonia, the digital republic" for New Yorker.

A post shared by Eiko Ojala (@o_eiko) on

12.

View this post on Instagram

Washington Post Arts&Style cover.

A post shared by Eiko Ojala (@o_eiko) on

13.

16.

View this post on Instagram

Myths

A post shared by Eiko Ojala (@o_eiko) on

Et vous, vous savez découper droit?

Source : Eiko Ojala