Qu’est-ce qu’un bon fromage ? Une question qui fait débat et dont la réponse dépend avant tout des goûts de chacun. Établir un top des pires fromages du monde n’a donc rien de facile. C’est donc en prenant en compte plusieurs critères que les 10 fromages suivants sont ressortis du lot. D’un côté les fromages naturels mais un peu dégueux et de l’autre les fromages industriels. Dans tous les cas, on ne juge personne. On a tout à fait le droit d’en raffoler et dans tous les cas, le plus infect des fromages artisanaux sera toujours meilleur pour la santé que n’importe quel fromage industriel.

1. Le Casu Marzu (Italie)

Une horreur en provenance de Sardaigne en Italie, littéralement bourré de larves vivantes. Des larves qui ont en plus pour particularité de s’éjecter du fromage quand on s’apprête à le manger. Des protections pour les yeux sont carrément recommandées si on décide de ne pas enlever les vers avant de procéder à la dégustation et de s’offrir un supplément de protéines. Plutôt controversé, vu qu’il fait courir le risque de nausées et autres diarrhées sanglantes, le Casu Marzu est un vrai fromage de l’extrême. D’ailleurs, en italien, « casu marzu » veut carrément dire « fromage pourri ». Voilà qui a le mérite d’être clair.

Worm cheese #cazumarzu #vermi #cheese #sardegna

A post shared by Jeremy Loucas (@jlouca) on

2. Le fromage en spray (États-Unis)

Une abomination née dans l’esprit malade d’une personne dénuée de toute forme de respect envers la gastronomie.

Sometimes you miss the Seventies. #spraycheese

A post shared by J Mason (@jmeuler) on

3. Le fromage en sachet (États-Unis)

C’est le fromage qu’on met dans les hamburgers et qui se présente sous la forme d’une tranche sous plastique. Plus industriel tu meurs ! En 2015, Tillamook, une coopérative laitière américaine qui fabrique du « bon » fromage s’était d’ailleurs lancée dans une croisade visant à ne plus appeler ce fromage le « fromage américain ».

4. Le Limbourg (Belgique, Allemagne, Pays-Bas)

Imaginez que quelqu’un ait un jour décidé de faire un fromage au goût de sueur rance. Le genre de truc capable de vider une pièce en moins de deux par la seule force de son odeur !

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

6. Milbenkäse (Allemagne)

Un bon fromage aux acariens (c’est leurs sucs digestifs qui provoquent la maturation), qui demande un savoir-faire tellement particulier, qu’il fut un temps où une seule personne au monde savait vraiment comment s’y prendre. Désormais, c’est bon, la recette est connue et la production a repris de plus belle. Acariens included !

7. Le Vieux-Lille (France)

On raconte que c’était le fromage préféré des mineurs de fond. Un fromage aussi appelé Puant Macéré. Un surnom qui se passe de commentaires. Le Vieux-Lille qui consiste en une pâte de Maroilles salée deux fois, qui s’avère plus piquant que le Maroilles, avec un goût plus marqué. Et bien sûr, il empeste.

8. L'Époisses de Bourgogne (France)

On reste en France avec ce grand classique qui bénéficie d’une AOC depuis 1991. À pâte molle, il est fabriqué à l’aide de lait de vache. En général, quand il y en a dans le frigo, toute la maison est au courant. Les voisins aussi.

9. Le fromage en tube (États-Unis)

On traverse à nouveau l’Atlantique pour goûter (ou pas) à ce pseudo cheddar en tube qui n’a bien évidemment rien d’un véritable fromage.

10. Le fromage à la crème (Angleterre)

On raconte que c’est donc en Angleterre qu’est né le fromage à la crème. Aujourd’hui, il est populaire partout et se décline au fil de nombreuses recettes. En France (Boursin et compagnie) ou aux États-Unis (Philadelphia). Il se consomme seul ou dans des salades et entre dans la composition du fameux cheese cake. Le fromage à la crème qui est super bon, on ne va pas se mentir. Mais vu qu’il est en majeure partie industriel, on ne sait pas trop ce qu’on bouffe…

Et bon appétit bien sûr !