Comme chaque année, le Concours Eurovision de la chanson revient. Si ce concours a pu lancer certains "grands" noms de la chanson (ABBA, Céline Dion, France Gall...), on aime surtout le regarder aujourd'hui pour le folklore européen et le côté kitsch assumé. Souvenez-vous, mais éloignez les enfants

  1. Dschinghis Khan (Allemagne, 1979)
    Oubliez Kraftwerk. Le seul groupe allemand à retenir des années 70 est Dschinghis Khan.

  2. Azucar Moreno (Espagne, 1990)
    C'est ce qu'on appelle une intro ratée. Même les musiciens ne savent plus s'ils doivent continuer de faire semblant de jouer...

  3. Michalis Rakintzis (Grèce, 2002)
    Réussir à chanter faux pendant toute la chanson, sacrée performance.

  4. Atlantis 2000 (Allemagne, 1991)
    Atlantis 2000 c'est 6 chanteurs, une médaille d'or à l'eurovision 1991 et un flop gigantesque lors de la sortie de leur unique single.
    http://www.youtube.com/watch?v=sVPZqd4tCX0
  5. Afroditi Fryda (Grèce, 1988)
    L'entrée impromptue de la clownesse est encore considérée aujourd'hui comme l'une des apparitions les plus surprenantes de l'eurovision.

  6. Cetin Alp and The Short Waves (Turquie, 1983)
    Une prestation pleine d'énergie récompensée par un joli et encourageant 0.

  7. Les Humphries Singers (Allemagne, 1976)
    Pour l'anecdote, le groupe a participé à la composition du générique de l'inspecteur Derrick. Du lourd.

  8. Herreys (Suède, 1984)
    La chanson parlerait de chaussures magiques, ce qui pourrait expliquer les costumes... mais pourquoi cette chorégraphie ?

  9. Guildo Horn (Allemagne, 1998)
    Une section rythmique agrémentée de cloches de vaches. Qui a dit que les allemands n'avaient pas le sens de l'humour ?

  10. Kreisiraadio (Estonie, 2008)
    On ne s'attendait pas à beaucoup de sérieux de la part de ce groupe de comédiens estoniens. Ils n'ont pas bousculé les espérances avec cette prestation incongrue.

  11. Jemini (Royaume-Uni, 2003)
    Avec 0 point à l'issue de l'eurovision, les interprètes de la chanson "Cry Baby" auront au moins eu une bonne raison de pleurer.

  12. (bonus) Lordi (Finlande, 2006)
    Là, on crie au génie. Ce groupe de monstres Heavy Metal traditionnel en est aujourd'hui à son 7ème album. On se souviendra aussi de leur prestation pour les commentaires raffinés des présentateurs de la soirée sur France 3, Michel Drucker et Claudy Siar : "Éloignez les enfants du poste, ils vont faire des cauchemars. J'imaginais pas les Lapons comme ça. Ils seront au zoo de Vincennes à la rentrée. Je vais le faire écouter à ma chienne, qui va devenir dingue."

Vive l'Europe. Vive la télévision.

Source : Times, yellowmagpie et trendhunter