Vous vous apprêtez à vivre une expérience quelque part entre La Dolce Vità et La Grande Bellezza. Vous avez bien de la chance. Encore faut-il s’assurer que vos vacances romaines ne se termineront pas en cauchemar à force de manger mal et de vous faire arnaquer. Ouf : on est là pour assurer le coup. Plus qu’à vous déguiser en Mastroianni et le tour est joué.

1. La fontaine de Trevi

Chaque année, plus d’un million d’euros sont ramassés au fond de la Fontaine de Trévi. Le truc cool, c’est que l’argent est reversé à l’association Caritas. Le truc plus nul, c’est qu’autant donner cet argent à Caritas directement plutôt que de faire dépêcher des repêcheurs. La bonne fortune, c’est dans la tête, les ragazzi.

Crédits photo (creative commons) : Diliff

2. Les pizzas dégueulasses

Comme toute ville très visitée, Rome est le siège de quelques restaurants attrape-nigauds qui fleurissent sur les bords des lieux touristiques. Pas besoin de proposer de la qualité, puisque le resto ne s’adresse qu’à des personnes de passage qui ne sont donc pas susceptibles d’y retourner. Près de la Piazza Navona, par exemple, on trouve quantité de pizzerias dégueulasses où, pour le double du prix normal, on mangera des pizzas dégueulasses. Méfiance.

3. La café en salle

Si l’Italie est réputée pour la qualité de son ristretto, il vaut mieux faire attention lorsque l’on se commande un petit noir. Au bar, ce prix est fixé et ne peut excéder un euro ; mais en salle ou en terrasse, certains cafetiers peu scrupuleux exploitent la naïveté des touristes pour leur facturer un expresso jusqu’à 4 euros. Vérifiez bien les prix avant de commander.

Cher café ! Café Kléber avenue Kléber

4. Le Colisée, c'est cool, mais pas après 6 heures de queue

Là encore, ce n’est pas spécifique à Rome, mais les files d’attente peuvent y durer des heures, notamment pour visiter le Colisée. Le mieux est donc de viser des horaires matinaux afin de s’éviter l’enfer d’une attente interminable sous un cagnard de tous les dieux, y compris Jupiter.

5. NE PRENEZ PAS LA BAGNOLE

Si vous pensiez que conduire dans Paris était un enfer, c’est parce que vous n’avez pas encore tenté l’expérience à Rome. La moitié de la ville est impraticable et pourtant pratiquée, ce qui signifie que l’on se perd tout en subissant les embouteillages. Rome n’est pas une très grande ville et elle peut se traverser facilement à pied. Prenez le temps.



6. Oubliez les binouzes étrangères

Pour mettre en valeur le patrimoine local, il n’est pas rare que les brasseries romaines surtaxent très largement les bières étrangères. Pour boire une mauvaise Stella, vous déverserez beaucoup plus que pour boire une Peroni acceptable. Autant consommer local, d’autant que ça ajoute au charme du voyage. Et surtout, autant boire du vin, qui est délicieux, lui, contrairement aux bières italiennes, rafraîchissantes mais sans intérêt majeur.

7. Les promenades en calèche

Là encore, ce n’est pas une spécificité romaine : faire un tour en calèche avec des chevaux est une activité purement touristique qui n’apporte rien du point de vue de l’expérience de découverte mais peut s’avérer extrêmement coûteuse. A la limite, mieux vaut monter sur les épaules de votre compagnon de voyage : c’est moins romantique, mais beaucoup plus marrant.

Crédits photo (creative commons) : Public domain

8. L'hôtellerie de milieu de gamme est assez miteuse

Comme pour les restaurants touristiques, toujours remplis quelle que soit la qualité de la nourriture proposée, les hôtels romains n’ont pas de difficulté à se remplir. Les hôteliers ne se cassent donc pas la tête à proposer un service de qualité : jusqu’à trois étoiles, le prix payé sera probablement inférieur au confort et au service attendus. Autant passer par Airbnb ou par Couch Surfing.

9. Les vendeurs de rue vendent...

…Des contrefaçons. Oui, c’est logique, mais ça va mieux en le disant. Autant vous dire que les lunettes Dolce & Gabbana à 4 euros n’existent pas plus que le père Noël.

Contrefaçon de ceinture Versace

10. Mieux vaut recalculer son addition

Sans forcément de malveillance, il arrive souvent que les serveurs se trompent : et pour cause, la plupart pratiquent encore l’addition à la main. L’erreur est humaine, vous en conviendrez.

Sinon, c’est quand même la plus belle ville du monde. Avec des petits trains qui ne mènent nulle part.

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.