Crédits photo (creative commons) : Sascha

Vous n'êtes pas du genre à vous plaindre, d'habitude, vous acceptez votre sort avec une certaine philosophie (ou une certaine soumission, au choix), et ce n'est pas d'être coincé à Paris derrière votre écran d'ordinateur qui aurait pu entamer votre sérénité. Ce n'est pas non plus le soleil dehors qui chauffe les terrasses du coin, les enfants qui mangent des Magnum double caramel sous votre nez, non. Mais vous avez tout de même explosé de rage, à cause d'un fâcheux petit sms, un statut facebook, un twitt inopportun, une carte postale potache, une mouette voyageuse venue vous rappeler que certaines de vos connaissances sont en train de passer un été réussi. Et ça vous donne juste envie de les empaler sur un pied de parasol.

  1. Les amis, je vous adore. Mais pas autant que Maria, que je viens de rencontrer au Bar de la plage.
    Ça va, au boulot aussi on fait de belles rencontres... Tiens, regarde, la semaine dernière, y'a un plombier qui est venu déboucher les toilettes. Super sympa, le mec! Il nous a même filé un pack de Canard WC gratos! Alors ta Maria, je m'en cogne un peu.
  2. Les Baléares puis la Corse et enfin Tel-Aviv… C’est bien parti pour être le meilleur été de ma vie !!!
    Petit filou, on dirait que tu as oublié nos dernières vacances ensemble au camping de Bourbourg avec les mômes. Mais si, le p'tit avait même chopé une gastro! Ah la la, qu'est-ce qu'on avait rigolé sur l'autoroute en rentrant...
  3. Azari and III à deux pas de las Ramblas. Vraiment, j’adore Barcelone.
    Ouais bah ça va, moi j'ai croisé Smaïn à la gare du nord, j'en fais pas tout un cake!
  4. Après deux jours de trekking, nous voilà de retour au bord de la mer. J’en peux plus de ces vacances.
    Et moi après deux jours de repas d'affaires avec les grands pontes du service de comm' de chez Herta même pas payés par la direction, de retour au bord de la merde financière. J'en peux plus de ce découvert.
  5. Malaga, J-12
    Te piquer tes billets d'avion et t'écouter pleurer, J-11.
  6. Les amis, sachez que le voyage est la meilleure des choses. Ça vous ouvre l’esprit… c’est incroyable.
    Ça t'ouvre l'esprit mais ça t'empêche pas de fermer ta gueule a priori...
  7. Il fait tellement beau ici. Les gens sont à l’image du temps, doux et chaleureux.
    Et mon double-crochet du gauche épaulé jeté retourné dans ton joli visage, il est doux et chaleureux peut-être?
  8. 30° à l’ombre, 40° dans mon verre. Je ne sais plus si je me baigne dans la Margarita ou le contraire.
    Tu vas surtout baigner dans ton sang en revenant si tu continues comme ça.
  9. Les pieds dans la piscine, j’ai une petite pensée pour ceux qui sont restés dans le nord.
    Les pieds dans ta gueule, j'aurai une petite pensée pour cet affront estival gratuit et déplacé.
  10. Si vous passez un jour dans le bar X de Phuket, je vous recommande ce cocktail.
    Dès que tu reviens, j'te fais goûter mon cocktail favori, le molotov. Mais sans paille. Tu m'enverras une carte postale de l'hosto, t'es gentil.

Et vous, vous leur répondez quoi à vos "amis" vacanciers?

Top écrit par GO20

Crédits photo (creative commons) : Sascha