Le confinement est levé, mais les traumatismes sont toujours là. Si tu as du côtoyer de très prêt tes ados pendant ces longues semaines, tu a du remarquer qu’il y avait des petites phrases qui ressortaient en boucle. Ne crois pas que tes enfants sont des exceptions, c’est tous les mêmes.

1. "Cool, y a plus cours !"

Qui dit « écoles fermées » dit « plus de cours », non ? Non. Malheureusement pour toi, c’est effectivement le cas.

2. "On n’a pas automatiquement le bac/brevet cette année ?"

Ah, parce que tu crois tout ce que tu lis sur Internet, toi ? Même si les directives ne sont claires pour personne, ne t’imagines pas que tu vas gagner une année scolaire à rien foutre.

3. "Putain de wifi de merde !"

Ça, on l’avait compris, vu les décibels que tu partages avec nous tous. Sache que tu n’es pas seul.e à galérer dans cette maison, et que non, on ne peut toujours pas avoir la fibre.

4. "Je peux pas avoir mon cours en ligne, le prof ne s’est pas connecté"

Ça ne m’étonne pas, ton prof doit sûrement être en train de guérir son pied après avec marché sur un lego ou doit changer une couche en urgence. Fuck la tectonique des plaques.

5. "Pas la peine de me doucher puisque qu’on n’a pas le droit de sortir"

Bah oui, ça fait faire des économies sur la facture d’eau, en plus. Et puis c’est pas bon de se laver trop souvent les cheveux askip. L’odeur ? Quelle odeur ? Non, je ne sens rien, moi.

6. "Pourquoi je dois me lever ? Il est seulement midi"

Parce que faire semblant d’avoir une vie normale, genre, se lever le matin, est important pour garder une santé mentale à peu près stable. C’est ce qu’on dit, même si on n’est pas hyper convaincu soi-même.

7. "Qu’est-ce qu’on mange ?"

Première phrase prononcée dès le réveil (normal, il est midi), tu l’entendras tout au long de la journée. Tu sens les regards accusateurs des gens sur ton caddie blindé. On croit que tu stockes les denrées, mais en fait, tu as juste un ado à la maison. Qui a TOUJOURS faim.

8. "Pousse-toi, je fais une vidéo TikTok"

Tu aimerais participer, toi aussi (t’as vu des vidéos « parent-enfant » plutôt pas mal), mais non. Bouge, t’es dans le cadre. Et oui, c’est bien tes fringues que ta gamine porte. C’est bien ton rouge à lèvres, aussi.Puis c’est ton portable qu’elle utilise. Et sinon tu peux retrouver aussi notre sélection des meilleurs TikTok.

9. "J’ai grave envie d’un BigMac, là"

Tu ne pensais pas entendre ça un jour, mais vu le contexte de l’époque, plus rien ne t’étonne. En fait, tu t’es surpris.e à penser la même chose, l’autre jour. Juste pour ne pas avoir à cuisiner, juste une fois.

10. "Je ne veux plus jamais sortir de toute ma viiiiiie !!!!!"

Dit ta fille qui a eue la bonne idée de couper sa frange toute seule. Elle avait pourtant regardé un tuto, mais encore une fois, il ne faut pas croire tout ce qu’on voit sur le net. Tu auras enfin lâché ta leçon de parentalité pendant que tu sèches vos larmes (les siennes, de rage et les tiennes, de rire).

Heureusement, c’est terminé tout ça (pour l’instant, les gestes barrières tout ça tout ça ).