C'est vendredi, c'est une connerie. Les adeptes de sensations fortes qui rassasient leur besoin d'adrénaline dans les montagnes russes devraient se méfier un tantinet. Au moment considéré comme le plus flippant du grand huit, un appareil photo se charge d'immortaliser la (drôle de) tête de tout un chacun. Les prévenus s'en amusent, les autres ne peuvent que constater les dégâts à la fin de leur tour de manège. Condensé de ces deux types de comportements.

    Ceux qui flippent leur race (ou pas)

  1. Et puis ceux que ça impressionne moins

Sources : do-while.com et BuzzFeed