Ça y est, tu es officiellement rentré(e) dans le club des fabricants d’enfants, et maintenant que tu n’es plus juste un être humain mais aussi un parent, tes fréquentations vont clairement évoluer. Tu te retrouves donc à passer du temps avec des gens insoupçonnables, que tu le veuilles ou non.

1. Son père / sa mère

Oui, ton binôme, celui qui a fait l’enfant avec toi. Maintenant il n’est pas juste ton mec ou ta meuf, il est aussi le deuxième parent du rejeton, celui qui le connait autant que toi, celui qui prend les décisions pour lui avec toi, et parfois, t’en as un peu ras le cul de le fréquenter juste en tant que parent. T’aimerais bien retrouver ton couple, mais c’est pas encore le cas. Serre les fesses, ça va revenir.

2. Ta mère

Tu pensais être un peu débarrassée d’elle depuis que tu étais devenue adulte et indépendante, mais maintenant que tu es mère à ton tour, c’est foutu. Elle est là, souvent, trop souvent, si ce n’est pas physiquement c’est par téléphone, et elle veut s’assurer en permanence que tu fais les choses correctement pour ton môme, comme si tu n’étais pas foutue de l’élever sans son aide. Attends-toi à recevoir des conseils en permanence, même quand tu n’as rien demandé.

3. Ta sage-femme

Tu pensais en être débarrassée maintenant que le squatteur de ton utérus a libéré les lieux ? Raté, tu vas continuer à la voir un peu, au début pour vérifier que ton môme prend bien du poids, puis après pour vérifier que ton périnée ne s’est pas barré en courant avec ton accouchement.

4. Le / la pédiatre

Lui, tu vas le voir à peu près pour tout et pour rien au début, surtout pour rien, parce que ton gamin a le hoquet et que tu ne sais pas quoi faire, parce qu’il a le nez qui coule, puis parce qu’il est vraiment malade, la faute à la première année de crèche qui va mettre tout son système immunitaire à rude épreuve. Pense à prendre une carte de fidélité chez lui, tu risques de squatter son cabinet très très souvent.

5. D’autres enfants

C’est un fait : avoir un enfant attire les autres mômes. Maintenant que tu évolues dans la douce sphère de la parentalité, tu vas voir à quel point il y a un paquet de mômes dans ton entourage, que tu n’avais pas forcément remarqué avant. Maintenant, tu les vois partout, tout le temps.

6. Tes potes eux aussi parents

Parce que c’est les seuls qui peuvent comprendre ton nouveau mode de vie, vu qu’eux aussi ils sont passés par là. C’est les seuls qui comprennent que tu ne peux pas te faire une soirée apéro à l’improviste parce que tu n’as pas de nounou, et les seuls qui comprennent ta détresse quand tu dis que ton môme ne fait toujours pas ses nuits.

7. Tous les gens qui ont un avis sur l’éducation de ton môme

Et ça fait un paquet de monde, c’est assez dingue comme phénomène. On remarque surtout que ceux qui n’ont pas enfanté eux-mêmes ont une facilité assez incroyable à émettre un jugement ou un conseil éducatif, alors qu’ils devraient juste se contenter de fermer leur gueule.

8. La nounou

Tu la vois matin et soir, quand tu déposes ou récupères ton môme, tu as en elle une confiance aveugle parce que t’as pas vraiment le choix, elle s’occupe de ce qu’il y a de plus précieux à tes yeux. Alors t’es sympa avec elle, tu lui fais même des petits cadeaux de temps en temps, pour rester dans ses bonnes grâces (et surtout pour qu’elle ne te plante pas au dernier moment).

9. Tes beaux-parents

Tu les voyais avant de temps en temps, pour les repas de famille ou les événements familiaux. Maintenant que tu leur as fait un héritier, ils sont beaucoup trop souvent là, et tu es obligée de faire gaffe à ce que le temps de garde soit bien partagé entre tes propres parents et eux.

10. Le fantôme de ta vie d’avant

Lui, il apparaît de temps en temps, quand tu vois sur Facebook un événement d’un de tes potes et que tu n’es pas invité(e), quand ton téléphone ne reçoit plus de texto le vendredi ou le samedi soir pour te proposer d’aller boire des coups, quand tu n’as plus d’anecdotes de ta dernière soirée à raconter, autres que « il a dormi 6 heures de suite, c’était trop bien ». C’est fini tout ça, mais juste pour quelques mois ou années, promis.

Et vous, c’est qui les nouvelles personnes que vous fréquentez depuis que vous avez accouché ?