Le marché du sextoy est plus vigoureux que jamais. Et pour cause, la branlette on aime ça. Et pas qu’en France, les entreprises vendent toujours plus partout dans le monde aux hommes certes mais surtout aux femmes. La sexualité se libère, on se colle des wad de partout alors pourquoi se priverait-on ? Petit tour du monde de la branlette en nous basant sur une étude qui a pu comptabiliser le taux de recherches web par pays liées aux sextoys.

1. Le Danemark

Ce serait de loin les plus gros chauds lapins avec pas moins de 118 requêtes internet concernant les sextoys sur 1000 internautes. Certes ça ne veut pas dire qu’ils passent à l’acte et se les fourrent ensuite dans des recoins peu recommandables de leur corps gonflé de désir, mais on peut supposer que le nombre de requêtes soit corrélé au patrimoine de sextoys. Encore une raison de vénérer les Danois.

Source photo : Giphy

2. La Suède

Ah comme hasard les plus gros dalleux de sextoys sur la toile viennent du grand nord. Ces gars sont clairement chauds de la teub’ et du ginv’, en même temps ça caille tellement dans leurs pays qu’il faut bien trouver des activités physiques pour se réchauffer les parties intimes.

3. Le Groenland

Avec en moyenne 0.2 habitants au kilomètre carré il est parfois difficile de rencontrer un partenaire avec qui partager sa couche (encore moins un partenaire désirable), il semble donc naturellement logique de se la donner sur les sextoys. En effet on compte en moyenne 2.3 sextoys au kilomètre carré, le ratio semble donc plus favorable à un rencard avec un dildo.

Source photo : Giphy

4. Les Etats-Unis

Et c’est une bonne quatrième position qu’on retrouve pour les ricains qui sont pas les derniers pour titiller du dildo. On croise les doigts pour un jour inverser la balance et qu’il y en ait plus que des armes à feu. ESPOIR.

5. Le Royaume-Uni

Eh oui sur 1000 requêtes, 96 concernent les sextoys en tous genres. En même temps, quoi de mieux que de de donner un peu de plaisir entre deux pintes de Stout ? Je vous le demande.

Source photo : Giphy

6. Les Pays-Bas

Bon alors eux, ça commence à bien faire avec leur société hyper évoluée qui donne toujours l’impression à ses voisins d’être des gros nazes. Et pour la branlette c’est pareil, les Hollandais se la donnent à fond tout en fumant des gros ouinj dans le quartier rouge.

7. La Russie

Et si vous en doutiez, voici même la preuve physique que les russes sont des gros fana de sextoys, puisqu’ils en possèdent même un à l’effigie de Poutine. Classe ultime pour ce président qui aime imposer le respect.

Source photo : Giphy

8. La Bulgarie

Huitième position pour les Bulgares avec 86 requêtes sur 1000. Et je vous avoue que je n’avais absolument aucun a priori sur le rapport à la sexualité des Bulgares. Je ne suis donc ni choquée, ni déçue, ni surprise, ni vexée, ni émue, ni rousse. Sauf une fois avec du henné.

9. L'Italie

Ma qué ? Qué ma qué si por aqui ? qué ? Ma ? no ?

J’ai fait Italien LV1 ce qui me permet de parler couramment cette langue de gros masturbateurs.

10. L'Australie

BOUUUUUUUH ils sont que dixième les bouffons. Bon faut dire aussi que la possibilité d’avoir des rapports sexuels avec des kangourous ou des alligators à l’âge adulte (pour les alligators hein, par pour les humains qui peuvent draguer ces reptiles dès leur plus jeune âge) peut sans aucun doute limiter la nécessité de chercher des sextoys sur le ouèbe.

Source photo : Giphy

Et selon cette étude, la France n’arriverait que 15ème. Trop la teuhon sur mon identité de Française.

Sources :

Metro