On vous avait déjà listé les pays qui fournissaient le plus de tueurs en série à nos cerveaux malades ; mais quels sont ceux qui en fournissent le moins ? Pour le déterminer, j’ai compté pour vous le nombre de tueurs en série listés pour chaque pays dont les données étaient significatives et ramené ce nombre à la population totale du pays. Autant dire que si on ne veut pas avoir un gosse qui tue des gens, mieux vaut naître en Chine qu’en Afrique du Sud.

Les endroits où a priori tu vas pas trop te faire trucider

1. La Chine : 1 serial killer pour 100M d'habitants

13 serial killers ont été identifiés comme tels en Chine, pour 1,3 milliards d’habitants. Il y a plusieurs explications à cela : la première, c’est que la Chine est un Etat communiste qui, comme l’URSS, a longtemps nié l’existence de serial killers sur son territoire – c’était un truc d’occidental. Ensuite, la police n’est pas toujours au point sur ces questions et a parfois des difficultés à identifier les tueurs, ce qui fausse en partie les statistiques. Enfin, le serial killing est quand même une activité plutôt occidentale et la Chine reste culturellement assez autosuffisante et peu perméable à l’invasion culturelle américaine.

2. L'Inde : 1 serial killer pour 68,4M d'habitants

L’Inde compte 19 serial killers identifiés, dont 18 ont vécu au XX° siècle, pour 1,3 milliard d’habitants. Ça fait un très faible ratio nombre de tueurs fous par habitant. Ce qui est intéressant, c’est de voir que les premiers serial killers considérés comme tels en Inde ont agi à partir de la fin des années 70. Sans doute est-ce lié au début d’ouverture initié par Indira Gandhi à la fin des années 60 et à l’américanisation des influences occidentales qui a pris le relais du protectorat britannique.

3. Le Pakistan : 1 serial killer pour 98M d'habitants

2 serial killers pour 197 millions d’habitants. C’est pas énorme pour un pays qui a la bombe atomique. J’avais d’abord décidé de ne prendre aucun pays ayant moins de 3 serial killers identifiés, et puis j’ai changé d’avis parce que je fais ce que je veux d’une part et de l’autre parce que je trouvais intéressant d’étudier le cas du Pakistan dans ce top. Les deux serial killers arrêtés au Pakistan l’ont été dans les années 90 et 2000, soit relativement tard. En même temps, vu que le pays a été en guerre avec l’Inde pendant des années, on peut imaginer sereinement que les sadiques pouvaient s’adonner tranquillou à tous leurs crimes de guerre sans tomber sous le coup de la loi.

4. L'Indonésie : 1 serial killer pour 88M d'habitants

Au total, on a dénombré 3 serial killers dans l’Histoire de l’Indonésie, pour 264M d’habitants. Bref, tu as quand même vachement plus de chances de mourir à cause d’un tsunami dans le coin. Même si t’as assez peu de chances de mourir à cause d’un tsunami.

5. L'Egypte : 1 serial killer pour 48M d'habitants

2 serial killers ont été répertoriés en Egypte, pour une population de 97 millions d’habitants. Ca fait pas lourd. Encore une fois, on peut y voir à la fois l’apanage d’un régime autrefois communiste et en tout état de cause militaire qui ne communiquait pas là-dessus. Il faut aussi noter la difficulté inhérente à tuer des gens peinards quand les militaires quadrillent les rues.

Les pays où ça serait vraiment pas de bol de terminer dans la cave d'un mec

6. L'Iran : 1 serial killer pour 16M d'habitants

5 serial killers ont été identifiés en iran, pour une population de plus de 80 millions d’habitants. Là encore entre réticences contre l’hégémonie américaine, régime autoritaire et policier et guerres à répétition, l’explication coule de source.

7. Le Brésil : 1 serial killer pour 12,3M d'habitants

Au total, le Brésil a compté 17 serial killers pour une population totale de 210 millions de personnes. On voit encore la trace d’un ancien régime militaire gouvernant par la terreur et, sans doute, d’une grande violence induite pendant des années qui servait de cache-nez aux tendances sadiques d’éventuels tueurs.

8. Turquie : 1 serial killer pour 10M d'habitants

Au total, la Turquie a dénombré 8 serial killers pour une population de 80 millions de personnes. Même combat que pour le Brésil : guerres nombreuses, armée omniprésente, régime autoritaire.

9. Japon : 1 serial killer pour 9M d'habitants

Au total, ils sont 14 pour les 127 millions d’habitants que compte l’archipel. Si on considère le tueur en série comme une focale d’analyse occidentale, on comprend que son nombre soit relativement limité au Japon, même si l’influence américaine grandissante depuis la deuxième guerre mondiale a fatalement changé la donne.

10. Corée du Sud : 1 serial killer pour 7,3M d'habitants

Au total, ils ont été 7 sur les 51 millions d’habitants que compte la Corée. A noter que le premier serial killer, qui a agi dans les années 80 et dont l’histoire est racontée dans Memories of Murder, a commencé ses méfaits alors même que la Corée entamait son décollage économique sous la houlette d’une ouverture au marché occidental.

11. La Roumanie : 1 serial killer pour 5M d'habitants

Au total, ils ont été 4, sur les 20 millions de personnes que le pays compte. On ignore si Ceaucescu est compté parmi eux. Toujours est-il que les anciens régimes communistes affichent traditionnellement un taux assez faible et sans doute sous-évalué.

12. Le Chili : 1 serial killer pour 4,5M d'habitants

On en a compté 4 sur les 18 millions d’habitants que compte le Chili. En même temps, quand pendant 25 ans ton dirigeant s’appelait Pinochet et tuait tous les opposants, il ne restait pas grand’monde à tuer pour un wannabe serial killer.

Les pays où mieux vaut pas se promener avec un t-shirt "Je suis une proie pour serial killer idéale"

13. La Biélorussie : 1 serial killer pour 3,2M d'habitants

3 serial killers pour 9,5M d’habitants. Ouais. En même temps, en Biélorussie, je sais pas si y’a grand’chose à faire à part tuer des gens.

14. L'Espagne : 1 serial killer pour 3M d'habitants

On en a dénombré 16 sur la population totale de 47M de personnes. On remarque globalement que plus un pays est chrétien, plus il a de chance de figurer bas dans ce top. Sans doute un lien entre le meurtre, la rédemption et la culpabilité de vivre.

15. L'Italie : 1 serial killer pour 3M d'habitants

Ils sont 20 au total, dont le célèbre Roberto Succo. Même constat que pour l’Espagne : pays à fort ancrage catholique, ce à quoi on peut rajouter la mafia.

16. La Grèce : 1 serial killer pour 2,2M d'habitants

Au total, on en a compté 5. Allez savoir s’ils voulaient se venger de la faillite du pays.

17. La France : 1 serial killer pour 1,6M d'habitants

On en a quand même sorti 44, chez nous. C’est pas mal. La France a sa propre tradition de serial killing. Sans doute des mecs qui rêvaient de passer dans Faites entrer l’accusé.

18. L'Allemagne : 1 serial killer pour 1,5M d'habitants

Et dire qu’ils ne comptent même pas les soldats SS dans le lot…

19. La Hongrie : 1 serial killer pour 1,4M d'habitants

Au total, ils étaient 7, en Hongrie. Mais il paraît que depuis l’avènement d’Orban, si on tue des réfugiés ça compte pas.

20. Le Royaume-Uni : 1 serial killer pour 1000000 d'habitants

67 serial killers recensés pour 66 millions d’habitants. C’est beaucoup pour le plus atlantiste des pays européens (enfin bientôt plus). L’influence directe de la grande pauvreté des années 80,, d’une part, et du cinéma américain, de l’autre.

Les pays où si un mec bizarre vient vers toi t'as intérêt à décamper fissa

21. Les Etats-Unis : 1 serial Killer pour 942.000 habitants

Les Etats-Unis comptent 347 serial killers identifiés et 47 non identifiés pour 327M d’habitants. Ca ne surprendra personne, puisque les Etats-Unis sont le berceau du concept et la meilleure fabrique à Crime Stories de toute la surface planétaire.

22. L'Australie : 1 Serial killer pour 714.000 habitants

Plus étonnant : l’Australie compte 35 serial killers identifiés pour 25 millions d’habitants. Pourquoi autant ? Sans rire, aucune idée. En revanche, dites vous que toutes les 700 rames de métro, vous avez croisé un serial killer. Statistiquement.

23. L'Afrique du Sud : 1 serial killer pour 350.000 habitants

160 tueurs en série pour 60 millions d’habitants. Il est très clair que je ne pars pas là-bas l’été prochain.

Pas jojo.

Sources : Tueurs en série, Wikipédia, Ma calculatrice