Vous pensiez avoir décroché de votre addiction à la clope, réduit de moitié votre consommation de Coca-Cola, de Nutella et de biscuit Chamonix (chacun son truc, on ne vous juge pas), eh puis patatrac, comme tout le monde, vous êtes devenu accro à internet ! Pour vous consoler, dites-vous que vous n’êtes pas seul et que c’est même pire dans certains coins du globe.

1. Aux Philippines

Même s’il existe encore quelques zones blanches où il est quasiment impossible de se connecter à Internet, les Philippines caracolent en tête des pays les plus accros au web. En moyenne, les Philippins passeraient 5h23 à surfer depuis leur ordinateur et 3h36 en plus, depuis leur téléphone mobile… soit quasiment 9 h le nez coller à l’écran ! Une addiction dont a largement profité le Président Duharte pendant sa campagne, pour diffuser sa propagande via le recrutement de milliers de trolls sur les réseaux sociaux.

Next trip Is booked!!!! Philippines ???? Recommendations? #philippines #traveltips

A post shared by To have and to travel (@tohave_and_totravel) on

2. Au Brésil

Si seulement 45 % des Brésiliens ont aujourd’hui accès à Internet, ceux qui ont cette chance ne font pas les choses à moitié. Au total, les Brésiliens passeraient en moyenne 8h57 connectés à Internet, soit 2 minutes de moins que les Philippins, avec une utilisation plus marquée de leur smartphone (3h58 en tout). Pour la petite histoire, drôle de préférence, au Brésil, les acronymes utilisés pour exprimer ses éclats de rire sur Internet ne ressemblent pas vraiment aux nôtres. Par exemple, un LOL se transforme en kkkkkkkkk ; un MDR en Hausuha ; un OUPS s’écrira OPA ; quant à OHLALA, on utilise l’acronyme Ixiiiii…

3. En Thaïlande

Les Thaïlandais sont les premiers habitants avec les Chinois à utiliser quasiment autant leur smartphone que leur ordinateur pour accéder à Internet. Ils y passent chaque jour 4h35 depuis leur PC et 4h14, via leur téléphone, dont environ 1h45 uniquement à mater des vidéos en ligne. La Thaïlande est également le plus gros consommateur de données de toute l’Asie du Sud Est avec 508 Mo consommées par jour et par habitant.

4. En Indonésie

Le pays est tombé récemment dans la marmite de l’Internet (presque) rapide, et ses habitants sont devenus littéralement accros à cette nouvelle potion magique. A tel point que l’Indonésie a enregistré en 2017, la plus forte croissance mondiale en termes de personnes connectées quotidiennement, avec une croissance de plus de 51 %. En moyenne, les habitants passeraient 4h48 sur Internet via leur PC et 3h55 depuis leur smartphone. Et ça ne fait que commencer, puisque les études annoncent une hausse à venir de 30 % chaque année…

5. En Malaisie

Si les Malaisiens utilisent majoritairement leur smartphone pour accéder à Internet, ils y passent proportionnellement moins de temps que lorsqu’ils le font depuis leur ordinateur (3h43 contre 4h47). Les messageries type WhatsApp, Facebook Messenger ou encore WeChat sont plébiscitées, alors que 97 % des Malaisiens possèdent un compte Facebook, 56 % sont sur Instagram et 45 % gâchent leur temps de cerveau disponible sur Youtube.

6. Au Mexique

Les Mexicains aiment les petits plaisirs de la vie, et Internet ne fait pas exception à la règle. 81 % d’entre-eux se connectent à Internet au moins une fois par jour, soit nettement plus que les Français qui ne seraient que 74 % dans ce cas (cette stat grimpe à 94 % chez les 18-25 ans : vous n’avez pas honte?!!!). Et si, comme partout, l’invasion des smartphones est en cours au Mexique (on en comptait 1 pour 2 habitants en 2017), c’est encore devant leur ordi que les Mexicains passent le plus de temps connectés (4h47), loin devant leur téléphone (3h35).

7. En Argentine

L’Argentine fut le premier pays d’Amérique latine concernée par l’addiction à Internet chez les plus jeunes. Mais pas que, puisque si on jette un œil aux 10 sites les plus consultés par les Argentins, 2 d’entre-eux sont des sites porno, classés 6ème et 10ème. On y retrouve également les traditionnels Google (1er), Facebook (2è), Youtube (3è), mais aussi l’équivalent d’Amazon sur le continent : mercadolibre.com.ar

8. En Afrique du Sud

Bien que gros consommateurs d’Internet avec une moyenne de 8h02mn passées à surfer chaque jour, les Sud-Africains ne sont que 33 % à le faire depuis leur smartphone. Les autres préfèrent utiliser leur ordinateur, que ce soit celui du bureau, ou de leur domicile. Résultat, le temps passé sur Internet via PC est de presque 5h par jour, contre 3h03 depuis leur smartphone. Et encore, le pays est encore à la rue en termes d’équipement, ce qui limite l’utilisation des Netflix et autres applis chronophages.

9. En Inde

Le jour où les Indiens vont tous se connecter à Internet, le web risque de ramer sévère. Aujourd’hui, si les citadins semblent connectés (ils passent chaque jour 4h37 en ligne via leur ordinateur et 3h22 depuis leur téléphone intelligent alias « smartphone ») 750 millions d’Indiens vivant dans les zones les plus rurales du pays n’ont toujours pas accès à Internet. Fuyez, pauvres fous !

10. Aux Émirats Arabes Unis

En 2017, plus de 91 % des habitants des Émirats Arabes Unis avaient accès à Internet, contre 85 % en France par exemple. C’est un des rares pays dont la population passe quasiment autant de temps sur Internet via PC (4h01) que via smartphone (3h54), avec une prédilection pour WhatsApp (97 % d’utilisateurs), Facebook (89%) et Youtube (73%). L’utilisation des ordinateurs pour se connecter reste élevée surtout grâce aux jeux en ligne, dont la consommation est particulièrement développée chez les jeunes.

Dubai ?? #Dubai #dubaimarina #emirates #emiratsarabesunis #buldings #yatch

A post shared by Hakanabeach (@hakanabeach) on

Vous vous demandez sûrement ce qu’il en est des Français … avec une moyenne de connexion quotidienne de 3h40 sur ordinateur et 1h08 sur smartphone, on se classe au 27ème rang mondial, et 5ème au niveau européen derrière l’Italie, l’Angleterre, la Pologne et l’Espagne.

Source : wearesocial