Nous, on adore taper sur les Belges. Personne ne sait d’où ça vient ni pourquoi c’est drôle. Mais c’est drôle. Sauf quand on essaie d’expliquer une histoire Belge à un étranger : on se rend compte que… Comment dire. Ça ne les fait pas rire. Parce que chaque pays Européen a ses propres clichés, on peut pas tous se marrer pour les mêmes raisons. Mais au fait, c’est qui les Belges de nos voisins Européens ?

1. Les blagues espagnoles sur les Portugais (et vice-versa)

Longtemps occupés à se disputer la péninsule ibérique, Portugais et Espagnols entretiennent maintenant leur vieille rivalité à coup de plaisanteries. D’un côté, des fanas de fado, mélancoliques et laids comme des poux. De l’autre, des idiots arrogants et dédaigneux. C’est si beau de regarder les autres se taper sur la gueule.

2. Les blagues belges sur les Français et sur les Hollandais

Les blagues françaises ne pouvaient pas rester sans réponse, et la riposte Belge est terrible : cracras, arrogants, malpolis… En ce qui nous concerne, les types ne sont absolument pas objectifs. Sinon, quand ils ne se foutent pas de notre gueule, ils aiment bien moquer leurs voisins hollandais qu’ils considèrent comme de vraies pinces qui passent leur vie à fumer des bédos en pédalant.

3. Les blagues anglaises sur les Irlandais (et inversement)

Là encore, on est sur de vieilles rivalités qui remontent à l’époque où les Anglais ont décidé de s’octroyer l’île voisine. Leurs blagues pleines de condescendance dépeignent des Irlandais stupides et incapables de rester sobres. C’est bien l’hôpital qui se fout de la charité.

4. Les blagues finlandaises, danoises et norvégiennes sur les Suédois

En Norvège, Ole le norvégien et Sven le Suédois sont les personnages récurrents de blagues qui ne mettent jamais trop Sven en valeur. Désagréables pour les Finlandais ou alcooliques pour les Danois, les Suédois mettent tout le monde d’accord au royaume du Père Noël.

5. Les blagues islandaises sur les Danois

L’Islande a son lot de blagues sur l’ancien envahisseur Danois. Mais l’humour islandais n’est, à ce qu’il paraît, pas plus facile à saisir que le nom des volcans qui entrent en éruption.

6. Les blagues allemandes sur les Polonais (et la réponse polonaise)

Ça fait des lustres qu’Allemands et Polonais se charrient. Considérés comme des feignasses, des chômeurs et des voleurs, les Polonais ont décidément une bonne image de merde dans toute l’Europe. En réponse à ça, les Polonais attaquent les Allemands sur leur autoritarisme, leur physique ou leurs piètres performances sexuelles. C’est bas, mais c’est bien mérité quand même.

7. Les blagues suisses sur les Autrichiens et les Belges

L’helvète n’est pas toujours neutre. Preuve en est, il aime se moquer de l’Autrichien et du Belge, qu’il considère comme des idiots. Voilà, c’est dit.

8. Les blagues autrichiennes sur les Allemands

Les Autrichiens adorent faire remarquer à leurs voisins Teutons qu’ils sont psychorigides. Ce qui n’est pas tout à fait tout à fait faux en plus.

9. Les blagues slovaques sur les Tchèques (ou les blagues tchèques sur les Slovaques, peu importe en fait)

Tchèques et Slovaques, qui ont brièvement partagé un pays (de 1918 à 1992), aiment bien se moquer de la langue de l’autre, qui pourtant ressemble bigrement à la leur. Du coup, l’avantage de ces blagues, c’est qu’elles sont réversibles quand on passe la frontière. Pratique.

10. Les blagues lituaniennes et lettones sur les Estoniens

Si ces peuplades ne font pas grande différence vu de l’Hexagone, Lituaniens et Lettons aiment affirmer leur différence d’avec leur voisin du Nord Estonien, qu’ils ne trouvent pas très fute-fute, et surtout très lent.

11. Les blagues estoniennes sur les Finlandais

Même si elle fait partie des « pays Baltes », l’Estonie a aussi beaucoup d’affinités culturelles et linguistiques avec la Finlande. Les blagues estoniennes portent donc régulièrement sur la lenteur des finlandais (tiens, tiens…) ou leur caractère introverti.

12. Les blagues hongroises sur les Écossais

Pourquoi les Écossais ? Aucune idée. Le Hongrois aime se démarquer.

13. Les blagues slovènes sur les Bosniaques, les Serbes, les Croates... (tout ce qui se trouve en-dessous d'eux en fait)

La Slovénie est certainement le plus occidental des pays de l’ex-Yougoslavie. Plus prospère économiquement, et plus proche culturellement de l’Autriche ou de l’Italie que ses voisins sudistes, la Slovénie n’est pas vraiment un cliché de pays balkanique. Du coup, elle se croit carrément au-dessus des autres. Ce qui d’un point de vue géographique est exact, puisque la Slovénie correspond à l’extrêmité Nord des Balkans. Mais ce n’est pas le sujet. Parmi les victimes, la palme revient aux Bosniaques qui prennent cher (ils seraient lents, bêtes, alcooliques, paresseux…), non seulement par les Slovènes mais aussi par tous les autres. Parce qu’on s’en prend toujours à plus faible que soi.

14. Les blagues bulgares sur les Macédoniens

En Bulgarie, on a tendance à considérer les Macédoniens comme des sous-Bulgares. Nous on sait pas trop où ces deux pays se situent alors on peut pas juger.

15. Les blagues albanaises sur les Grecs (et la riposte grecque)

Longtemps en bisbille à cause de l’emplacement de la frontière qui les séparent, Albanais et Grecs ne se font pas de cadeaux. En réponse aux plaisanteries albanaises (mais aussi macédoniennes) sur les Grecs, ceux-ci adorent se poiler sur le fait que les Albanais sont des voleurs. Ambiance, quoi.

Voilà pour ce petit tour de l’Europe des blagues chauvines et parfois vaguement racistes. Et comme les Français on n’est pas des radins, on a plein plein de clichés, et on adore aussi se farcir les Anglais, les Portugais, les Roumains, les Italiens… Bref, on se marre bien en Europe.

Sources :

Europe is Not Dead

Ouest France