Vous n’en êtes peut-être pas au point de choisir votre prochaine destination de vacances ou de voyage, en fonction du prix de la bière. Mais on s’est dit qu’après avoir fait un top sur les endroits dans le monde où la bière était moins chère, ce serait bête de ne pas vous proposer l’inverse, histoire que vous ne restiez pas sur votre faim soif.

1. L’Arabie Saoudite : 10 euros la pinte

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la bière est devenue hyper tendance en Arabie Saoudite. Mais attention, pas n’importe quelle bière : des binouzes non alcoolisées, présentées dans les publicités comme des boissons de bonhomme. Quant aux touristes et businessmen de passage, ils doivent raquer en moyenne 10 euros pour s’offrir une vraie mousse.

2. La Norvège : 7,61 euros la pinte

De quoi écorner le cliché du viking, homme du peuple et chope de bière à la main. Le problème en Norvège, c’est que tout coûte un bras. Le niveau de vie est vraiment élevé pour nous pauvres Français, sans parler de l’inflation qui avoisine les 10 % chaque année. En plus, ils n’acceptent pas les euros.

3. Le Groenland : 7,35 euros la pinte

C’est cher certes, mais par contre, vous pouvez être sûr qu’elle vous sera servie bien fraîche.

4. Israël : 6,9 euros la pinte

Israël et la bière, c’est une histoire qui dure depuis plus de 5000 ans. Longtemps snobée au profit du vin, elle refait surface sur les comptoirs des bars depuis une bonne dizaine d’annés avec des marques telles que Goldstar la brune qui est la plus vendue en Israël, et Maccabee, la blonde, brassée depuis 1968.

5. La Suisse : 6,8 euros la pinte

Les Helvètes ne sont clairement pas les derniers à lever le coude. Les Suisses sont même lourdement armés en matière de bières artisanales. Il existe même des guides de randonnées avec des itinéraires qui passent par les meilleures brasseries locales. Un bon moyen de finir la balade sur les genoux, à condition d’allonger la monnaie.

6. La Suède : 6,34 euros la pinte

C’est quoi ce pays où la bière est super chère et où le degré d’alcool est limité à 3,5? Un non sens à faire passer les bières américaines voire asiatiques pour des Jenlain qui fracassent.

7. Le Danemark : 6,2 euros la pinte

Avec 63 litres sifflés par an et par habitant, les Danois nous mettent une sacrée pile (30l/an en France). Le pays de la Carlsberg propose plus de 4500 bières différentes, de quoi se mettre bien, à condition d’avoir pas mal de liquide sur soi (avant de l’avoir en soi).

8. La Finlande : 5,8 euros la pinte

La Finlande fonctionne comme ses voisins nordiques en matière d’alcool, avec un monopole d’état sur la vente de toutes les boissons qui dépassent les 5 degrés. Un principe qui s’applique également à la bière que l’on peut acheter en supermarché (15€ le pack de 6 Kharu par exemple), ou quasiment le même prix dans un bar. Des mesures qui n’empêchent pas les Finlandais d’être de gros consommateurs de binouzes avec 83 litres par an et par habitant. Kippis ! (ça veut dire Tchin !)

9. L’Irlande : 5 euros la pinte

Après les blondinets scandinaves place à leurs voisins capillaires : les Irlandais. Si le coût de la vie reste ici en général légèrement plus élevé qu’en France (sauf pour les entreprises étrangères mais ceci est une autre histoire), en matière de bière, il y a bagarre. Comptez 5 euros en moyenne pour une bonne grosse pinte de Smithwick’s.

View this post on Instagram

#osullivanspub #lauragh #guinness #smithwicks #ireland?

A post shared by Lance R Brennan (@lance.r.brennan) on

10. La France : 5 euros la pinte

En effet, tout le monde ne paie pas sa pinte une blinde comme le dernier des Parisiens ! Et on ne parle pas des happy hours express entre 17H et 17h38. Tout ça bien sûr est à consommer avec modération.