Le Vanuatu, c’est loin. Très loin. À vrai dire, pour nous Français, difficile d’aller plus loin. Situé à quelques 539 kilomètres de la Nouvelle Calédonie, en pleine Mer de Corail, cet archipel de 83 îles est l’objet depuis quelques années d’un vif intérêt de la part des touristes. Pourquoi ? Parce que c’est magnifique et qu’il y a plein de trucs à faire. Des trucs étonnants, dépaysants ou simplement relaxants qui ont contribué à faire du Vanuatu une destination prisée.

1. Un road trip sur Éfaté

Éfaté est l’une des plus grandes îles du Vanuatu. C’est là que se situe Port-Vila, la capitale et c’est aussi l’île la plus peuplée. Le mieux pour la découvrir étant de louer une voiture est d’en faire le tour. De passer par le village de Taka et de faire connaissance avec les habitants, sans oublier d’aller faire trempette dans l’eau si accueillante, avant de parcourir les routes qui offrent des panoramas à couper le souffle. On peut aussi jouer à refaire Koh-Lanta, qui a été tourné ici.

2. Visiter Port-Vila

Et puisque nous sommes sur Éfaté, autant faire le tour de Port-Vila. Une capitale à taille humaine d’un peu plus de 40 000 habitants où les sites exceptionnels ne manquent pas. Port-Vila qui est également très cosmopolite. À ne pas manquer : l’Ekasup Village. Un site qui raconte l’histoire du pays, avec dégustations, danses et chants traditionnels à l’appui.

??Vanuatu,Port Vila???? #autralia #asia #beach #swimming #vanatu #portvila

A post shared by Planet First (@planet_picsx) on

3. Voir des épaves pas comme les autres

C’est sur l’île d’Espiritu Santo, la plus grande île du pays, que l’armée américaine avait, pendant la Seconde Guerre mondiale, une base particulièrement importante. Quand la guerre fut terminée, l’armée décida de ne pas s’encombrer de matériel pour rentrer au pays et balança tout à la flotte. Résultat des courses, aujourd’hui, il suffit d’un tuba pour voir des jeeps et d’autres trucs militaires sous l’eau. Ça ne vaut pas un galion ou quelque chose du genre mais c’est original. Un spot de plongée qui porte même un nom : le Million Dollar Point.

4. Se baigner dans des piscines naturelles

Rien à voir avec la piscine pleine de chlore de votre voisin. Ici, on nage en eaux claires et naturelles. Sur l’île d’Espiritu Santo par exemple, se trouve le Matevulu Blue Hole, un bassin en forme d’invitation à la baignade. Une piscine entourée de gigantesques arbres qui offrent la possibilité de plonger de plus ou moins haut.

5. Assister au Saut du Gol

Nous voici sur l’Île de Pentecôte. C’est ici que se pratique le saut du Gol, une tradition aussi dangereuse que spectaculaire qui voit donc des types se jeter dans le vide depuis une tour construite pour l’occasion, seulement attachés par une liane. C’est le rituel local du passage à l’âge adulte. Il paraît également que plus le plongeur se rapproche du sol et plus la récolte sera bonne. Si ça vous rappelle quelque chose c’est normal, vu que le saut du Gol est l’ancêtre du saut à l’élastique.

??Saut du Gol ?? #vanuatu #vanuatulife #sautdugol #pentecôte #island

A post shared by Damien Ibaremborde (@damieniba) on

6. Profiter des plages

Le Pacifique sud regorge de plages paradisiaques et la Vanuatu ne fait pas exception. Quand c’est précisément ce qu’on cherche, on a ici l’embarras du choix. Lonnoc (gratuite) et Champagne Beach (payante, environ 4€ aux dernières nouvelles) sont les plus populaires, mais il en existe d’autres. C’est sur l’île d’Espiritu Santo que ça se passe. À noter qu’il est possible de dormir sur la plage de Lonnoc grâce au Lonnoc Beach Bungalow et au Lonnoc Beach Lodge.

A post shared by Jen (@jen.bx) on

7. Explorer le SS Coolidge

Navire de guerre américain transportant 5000 hommes, le SS Coolidge a sombré en 1942 après avoir percuté une mine. Depuis, les plongeurs du monde entier affluent sur l’île d’Espiritu Santo pour explorer ses couloirs. C’est l’une des épaves de bateau les plus populaires.

8. Escalader le Yasur

« Escalader » est un bien grand mot quand on parle du Yasur, alias le volcan en activité le plus accessible au monde. Situé sur l’île de Tanna, ce dernier culmine à 361 mètres d’altitude. On peut donc le gravir et observer son activité, sans courir le moindre danger (en principe). Le Yasur gronde depuis plus de 800 ans non-stop. Il est aussi intéressant de noter que c’est le volcan du culte de John Frum. Frum qui fut selon la légende un homme ayant prédit la venue des forces armées américaines au Vanuatu, un an avant leur arrivée dans le cadre de la Seconde Guerre mondiale. Un culte qui comprend aussi, pour certains de ses pratiquants, une curieuse vénération au Prince Philip, duc d’Édimbourg et époux de la Reine Elisabeth II. Ce dernier étant, d’après les disciples du culte, un esprit ayant directement jailli du magma en fusion du volcan Yasur.

On the edge of volcano with yeti sand copper by @tscharke @robmulally

A post shared by ZKIN (@zkin.official) on

9. Se rafraîchir aux Cascades de Mele

Aussi appelées Evergreen Cascades, les Cascades de Mele se déclinent au fil de criques, toboggans, bassins et autres grottes. Un site exceptionnel situé près de Port-Vila, idéal pour se rafraîchir après une bonne randonnée.

10. Ne pas oublier de poster une carte postale à la famille et aux amis restés au pays

C’est au Vanuatu que se trouve la seule boite postale sous-marine au monde ! On peut la trouver au large de l’île Hideaway. On plonge, on profite de la vue et des petits poissons et on poste sa carte. Un peu plus original que d’aller simplement dans un bureau de poste non ?

Vas-tu venir au Vanuatu ? Vas-tu ?