Selon l’ami Wiki, un parc national est « une zone naturelle qui a été classée du fait de sa richesse naturelle exceptionnelle ». Tu l’auras compris, la législation ne rigole pas avec ce type de parc. Nous te faisons grâce de toutes les particularités techniques pour te présenter les heureux élus. La France en compte 10, du vieux continent à ses terres d’outre-mer. Un très bon chiffre pour un petit top.

1. Parc national de la Vanoise

C’est le premier parc national à avoir été créé en France, en 1963. Depuis, les touristes ont été nombreux à fouler ses 528,39 km2. Dans cet écrin savoyard, tu pourras croiser tout plein de bouquetins, chamois et autres aigles royaux. Malin, le parc a allié ses forces avec son poto italien voisin (le Grand-Paradis) pour former la surface protégée la plus étendue en Europe occidentale, grâce à leurs « zones de cœur ». C’est beau l’amitié.

2. Parc national de Port-Cros - Porquerolles

Avec ses dimensions, le parc fait figure de Minipouss en comparaison avec ses neuf collègues : 7 km2 de terres et 12,88 km2 sous les flots. Malgré sa petite superficie, le parc regroupe un beau petit lot : une partie de l’île de Porquerolles, de Port-Cros et de Bagaud, l’îlot de la Gabinière (ces deux derniers interdits aux visites), le rocher du Rascas ainsi que les eaux transparentes environnantes.

3. Parc national des Pyrénées

On pourrait te décrire le parc en chiffres : superficie de 252 059 hectares, altitude minimale de 1273 mètres, altitude maximale de 3298 mètres, 86 communes, 230 lacs… Les mensurations donnent le vertige. Il faut dire que nous sommes en zone montagneuse avec les plus hauts sommets des Pyrénées françaises. Oui rien que ça. Avec les paysages de dingos, la faune et la flore qui va avec, s’il te plait.

4. Parc national des Cévennes

Entre Lozère, Gard et Ardèche, le parc des Cévennes est le seul de la joyeuse bande des dix à être niché en moyenne montagne. C’est également le seul à avoir un cœur habité de manière permanente. En 2012, on comptait autour de 76 000 résidents, sans compter les créatures à plumes ou à poils. Grottes, menhirs, gorges, écomusées… On te promet que tu ne risques pas de t’ennuyer.

5. Parc national des Écrins

Installé dans les Hautes-Alpes françaises, le plus haut parc européen de haute montagne est un petit paradis pour les amateurs de marches et autres trails bien vénères. On compte 15 parcours permanents du vert au noir (tout pareil que le ski) répartis sur neuf communes. Depuis le lieu dit du « Pré de Madame Carle », on accède au Mont Pelvoux, Glacier Blanc ou Glacier Noir, trois sommets qui ont de la tronche, tout comme la promenade qui te permet d’y grimper.

6. Parc national des Calanques

On ne présente plus le plus marseillais des parcs français. Depuis sa date de création en avril 2012, c’est le premier parc national terrestre (85km2) et marin (435 kms) d’Europe. Là-bas, on se promène gaiement entre falaises, criques de flotte turquoise et îlots mais on n’est malheureusement jamais seuls. Entre 1,5 et 2 millions de visiteurs s’y pointent chaque année. Même pas peur.

https://www.instagram.com/p/BJG1LQ-gwdF/

7. Parc national du Mercantour

Cap sur les Alpes-Maritimes avec ce parc de 685 km2 posé entre montagnes alpines et grande bleue. Ici, tu pourras peut-être voir le loup, la bête ayant réinvesti les lieux depuis 1992. Au programme de la balade, des paysages sauvages aux contrastes appuyés comme tu n’en as probablement jamais vus. Idéal pour de chouettes photos Instagram.

8. Parc national de la Guadeloupe

On fait un bon de quelques milliers de kilomètres avec ce parc niché sous le sunlight des tropiques. Poumon de l’île-papillon, ce dernier a élu domicile dans son aile gauche. Belle et sauvage, cette terre volcanique ne se laisse pas facilement apprivoiser. A l’arrivée, ce sont des cascades d’eau (très) fraîche, des massifs montagneux, des plages, une forêt tropicale et une Soufrière qui accueillent les visiteurs pour une petite rando, une session VTT ou un plouf dans l’eau (fraiche on t’a dit).

9. Parc amazonien de Guyane

Avec ses 20 300 km2 d’hectares, il rafle tranquillou la place de plus grand parc national français… Et probablement de celui accueillant les bestioles les plus « sympathiques ». Plus de 300 variétés de reptiles et d’amphibiens y couleraient des jours heureux, parmi lesquels serpents et caïmans. Précisons que le parc protège une partie de la forêt amazonienne et couvre 40% du territoire de la Guyane. Difficile d’accès, les terres accueillent une des zones les plus riches de la Terre en matière de biodiversité et des paysages de foufous. Cela vaut bien quelques petites mygales.

(Merci Madame)

10. Parc national de La Réunion

Encore un bien joli coin de paradis avec ce parc situé à plus de 10h de vol de la métropole. Presque une chance sur deux d’y crapahuter puisque le parc couvre 42% de la surface de l’île (soit une superficie de 105 447 hectares). Au menu des réjouissances : les cirques de Mafate, Salazie et Cilaos, le Piton de la Fournaise (en éruption tous les deux jours) (on est un peu Marseillais), ainsi que des végétaux et des animaux par milliers. La Réunion lé la et on espère que toi aussi.

Dame Nature a encore bien bossé.

Source : Wikipedia

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :