Depuis l’invention de l’électricité, on peut plus ou moins dire que tout notre quotidien dépend de ces bouts de fils, et si vous ne me croyez pas, attendez-vous à remettre toute votre existence en question quand ça arrive. Que ce soit à cause d’un court circuit, de catastrophes naturelles ou de surcharges du réseau, tout le monde prend cher mais certains pays ont quand même réussi à maîtriser le kit allumette-bougie-yeux-plissés.

1. "Le triangle noir" au Canada : un mois et demi

Tout est parti d’une crise de verglas en 1998 ; cette tempête de pluie verglaçante a commencé à frapper dans l’est du Canada, pour passer par la Nouvelle-Angleterre et enfin atterrir dans le nord de l’État de New York. Mais c’est avant tout le Québec qui a pris cher et quelques coins de Montréal puisque certaines de ces régions sont restées dans le noir pendant une quarantaine de jours. À noter que la reconstruction permanente de certaines portions du réseau a pris au total deux ans.

2. Chili : deux semaines

Le 27 février 2010, un terrible tremblement de terre de magnitude 8,8 frappait le Chili les privant d’eau potable, chauffage et essence. Des poteaux électriques se sont effondrés, coupant ainsi toutes les communications pour une panne d’électricité massive qui durera jusque la moitié du mois de mars.

3. Argentine : 7 jours

Dans ce cas de figure, aucun transformateur explosé ou panne de courant inopinée ; il s’agit d’une prise du pouvoir militaire en 1976 afin de faire reculer les opposants au régime. À l’époque, c’est l’entreprise agroalimentaire Ledesma qui a collaboré avec la dictature de Jorge Videla pour couper l’électricité pendant 6 nuits dans la province de Jujuy. Grosse ambiance.

4. Venezuela : 4 jours

Depuis le 2 mars 2019, 80% des habitants du Venezuela vivent à la bougie et subissent un couvre-feu imposé autour de 17 heures et pour qui sait, encore un bout de temps. Certains habitants se retrouvent contraints à tous se retrouver dans une pharmacie de leur quartier, seul endroit gâté par le courant pour recharger leur téléphone.

5. Le nord américain et l'Ontario : 24 heures

C’était en 2003 : une surcharge du système entraîne la fermeture de 100 stations d’énergie électrique et touche plus de 50 millions de personnes. AKA « blackout », AKA « mégapanne », ce gros trou noir a bien fait parler de lui et on comprend pourquoi.

6. New York : 25 heures

Retour en 1977, où un orage a détruit un transformateur causant des dégâts monstres pour pas loin de 10 millions d’habitants. Une étude du Congrès a estimé que les dommages se sont élevés à 300 millions de dollars. Encore un coup de Mercure en rétrograde…

7. Chine : 10 jours

Le 25 janvier 2008, la Chine est frappée par de lourdes tempêtes de neige plongeant certaines régions du pays dans le noir pendant plusieurs jours impactant ainsi près de 4 000 000 de personnes et entraînant la mort de 133 habitants.

8. Canada : 9 heures

Le 13 mars 1989, un gros vent solaire vient méchamment perturber le champ magnétique terrestre et privera le Québec d’électricité pendant plus de 9 heures et touchera près de 6 millions d’usagers.

9. La planète terre : 1800 ans

Un coup dur pour les Carolingiens qui n’ont pas souhaité tweeter à ce sujet.

Un câble vous manque et tout est dépeuplé.