La France n’a pas le monopole des noms de villes à la con. A l’étranger aussi, certains bleds ont mis la barre très haut avec des noms qui sentent le cul à des kilomètres à la ronde. Un conseil quand même : baisse la tête, car ce top ne vole vraiment pas très haut !

1. Fucking en Autriche

Cette petite bourgade autrichienne de 150 âmes s’appelle ainsi depuis le début du XIème siècle, en hommage à un certain Lord « Focko », personnage historique local presque aussi connu que sa mère « mother focko »… Quant au suffixe « ing », il signifierait en vieil allemand « les gens ». Le village de fucking ne serait donc pas un repère d’obsédés, mais le lieu où vivent les gens de Focko… que l’on salue au passage.

3. Muff en Irlande

Le village de Muff («con/vulve» en anglais) se trouve à la limite entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande (enfin tant que le Brexit n’est pas entré en vigueur). Et comme la vie est bien faite, Muff est connu pour son club de plongée. Une activité que l’on peut pratiquer à condition de sortir couvert. Les eaux de l’Atlantique nord ne sont clairement pas les plus tempérées du globe.

4. Clit en Roumanie

Si on te propose un jour un séjour linguistique à Clit, méfiance ! Tu risques de te retrouver au fin fond de la Roumanie plutôt que de celui des draps de la dame.

5. Penistone en Angleterre

Non, la ville de Penistone ne se situe pas dans le Sussex, faut pas déconner ! Tout ce qu’on sait, c’est qu’à l’origine, elle fut érigée au sommet d’une crête, ce qui lui valu son nom de « penn » qui en vieux gallois signifie « tête ». Un détail qui échappe visiblement aux nombreux curieux de passage qui repartent régulièrement avec les panneaux de la ville en guise de souvenirs.

6. Poo en Espagne

Poo (caca en anglais) est une petite localité de la province des Asturies sur la côte atlantique espagnole. Sa plage de 300 m de sable (pas) blanc et son restaurant sont à eux seuls une excellente raison d’y mettre les pieds (à commencer par le droit, il paraît que ça porte chance !)

View this post on Instagram

Just driven through Poo. ..sorry internet.

A post shared by Matt Kavanagh (@mattkavanaghstuff) on

7. Dildo au Canada

Le district de Dildo dans la province de Terre-Neuve et Labrador au Canada est réputé pour son climat humide (1,5 m de pluie par an en moyenne contre 1,1m à Brest par exemple). Pas de quoi donner envie d’y mettre les pieds même si le nom du bled a de quoi faire vibrer l’instagramer qui sommeille en toi.

8. Anais au Portugal

Situé au nord de Braga, la ville d’Anais (« anal » en portugais) mériterait d’être jumelée à minima avec la commune du Fion en Savoie ou d’Anus dans l’Yonne, histoire que cette histoire de cul leur rapporte au moins quelques flopées de touristes.

9. Climax aux États-Unis

La ville de Climax dans l’Etat de Géorgie c’est comme si Bézier s’appelait en réalité Jacquie et Michel. Sans mauvais jeu de mot : ça ferait tâche !

10. Le mont Wank en Allemagne

Rien de tel qu’un petit plaisir solitaire avec une virée au mont Wank (trad. se masturber) situé dans les Préalpes bavaroises. 1800 mètres de montée de plaisir avant d’atteindre le sommet forcément enneigé.

11. Middelfart au Danemark

Encore une histoire de cul mais cette fois chez nos lointains voisins scandinaves, avec la ville de Middlefart, connue pour ses vents qui soufflent (discretos) par intermittence.

View this post on Instagram

??

A post shared by Malene (27) (@malenehj) on

12. Wancum en Allemagne

Sans doute la meilleure façon de conclure ce top en « beauté » à condition de ne pas en mettre partout.