Parce qu’on a envie de dire crotte à toutes ces histoires de bonnes résolutions et de régimes post-réveillons, parce qu’on a toujours rien trouvé de mieux qu’une grosse platrée de pâtes ou un bon burger/frites bien fat pour se remettre d’une soirée difficile, parce que des fois l’envie de soda est tellement forte qu’on pourrait se baigner dedans, pour toutes ces raisons, et bien d’autres encore, le gras mérite son panthéon. Car le gras, c’est la vie. Le gras, ce top est pour toi. #cœuraveclesdoigts

1. Le First Original McDonald's Museum à San Bernardino, en Californie, États-Unis

Établi sur le lieu du tout premier McDo (ouvert en 1940), ce musée rassemble objets, pubs, jouets autour de la plus célèbre chaîne de fast-food. Cependant, le lieu n’appartient pas à la société McDo qui lui préfère le site du McDonald’s #1 Store Museum à Des Plaines, dans l’Illinois (bien qu’il ne s’agisse en réalité que du 9ème MacDo ouvert). Vous battez pas les gars.

2. Le World of Coca-Cola à Atlanta, en Géorgie, États-Unis

Évidemment que Coca a son propre musée dans un top spécial junk-food ! Tu y trouveras l’inévitable collection d’objets en tous genres, et tu auras aussi la possibilité de créer ton propre Coca et de le comparer à la formule originale. Sans te dévoiler la recette hein, faut pas rêver…

3. Le Musée de la frite à Bruges, Belgique

Une fois de plus, la Belgique ne nous déçoit pas en nous offrant ce temple dédié à la plus belle forme d’exploitation de la patate : la frite. Des origines de la pomme de terre à la place de la frite dans l’art, cet exquis petit bâtonnet n’aura plus de secrets pour toi. Et en plus, c’est dans le plus vieux bâtiment de Bruges.

4. Le Museum of PEZ Memorabilia, à Burlingame, en Californie, États-Unis

Gary Doss a passé une bonne partie de sa vie à collectionner les distributeurs de bonbons PEZ. En 1995, boum, il en fait un musée, en exposant tous les modèles de PEZ jamais vendus, soit plus de 1000 pièces différentes, quand même. Et si t’as envie d’y faire tes emplettes sans te déplacer, tu peux toujours aller sur leur boutique en ligne.

5. Le Pepsi Store Birthplace, à New Bern, en Caroline du Nord, États-Unis

Ça se remarque moyen en France, mais aux States, la guerre a toujours fait rage entre Coca et Pepsi. Donc bien sûr, Pepsi possède aussi son petit musée. Moins impressionnant que le World of Coca, le Pepsi Store Birthplace célèbre la trouvaille gazeuse de Caleb Bradham et raconte l’histoire du mec qui n’a pas inventé le Coca.

6. Le Musée du bonbon, à Uzès, France

En France aussi, on a notre musée spécial « péché mignon », et pas des moindres, avec ce musée-boutique Haribo à faire monter ton taux de glycémie rien qu’en le regardant. Comment fonctionnent les machines à bonbons, la fabrication ou l’épopée du bonbon dans la pub : voilà ce qu’on y trouve. Et bien sûr, la boutique et son espace « imports » pour des bonbecs inédits.

7. Le Jell-O Gallery Museum, à Le Roy, dans l'État de New York, États-Unis

Hyper populaire aux États-Unis, la gelée ne sert pas uniquement à faire des shots de vodka dans les soirées étudiantes ricaines, mais est surtout un dessert hyper-apprécié outre-Atlantique. Des jouets, des recettes et des produits dérivés : tout ce qu’il y a à savoir sur le Jell-O se trouve là-bas.

8. Le Deutsches Currywurst Museum, à Berlin, Allemagne

Le Berlinois est fier de sa currywurst, institution allemande de la street-food à base de saucisse/frites, et on le comprend. Rien de plus logique, du coup, que de lui consacrer un musée dans la capitale teutonne. Le ticket d’entrée comprend d’office une dégustation, mais si t’en veux plus, il existe le ticket entrée + 3 dégustations. Coquinou, va.

9. Le Dr Pepper Museum, à Waco, au Texas, États-Unis

La boisson préférée de Forrest Gump est aussi célèbre aux States que Coca ou Pepsi. D’ailleurs, le Dr Pepper est même plus ancien, puisque conçu un an avant Coca. Bon, il n’y a pas de dégustation gratuite, mais tu peux te consoler en t’offrant une glace au Dr Pepper. C’est du sucre mélangé à du sucre, mais très froid. Voilà.

10. Le Deutsches Zusatzstoffmuseum à Hambourg, Allemagne

Toute cette junk-food, ces sodas, ces friandises, ces burgers, ne seraient pas ce qu’ils sont sans nos amis les additifs alimentaires. Heureusement, les Allemands ont pensé à rendre grâce aux colorants et autres conservateurs avec ce musée. Fais gaffe, y a peut-être un risque que ça te coupe l’appétit.

N’oublie pas de manger tes 5 fruits et légumes quotidiens !