Alors là, oui, ils n’en disent pas moins. Ils n’en disent pas moins mais allez savoir s’ils n’en pensent pas plus ? C’est ça, le propre des objets : on a bien du mal à lire dans leurs pensées. Et c’est souvent par leurs actes les plus gratuits et les plus ignominieux qu’ils nous font sentir toute l’animosité qu’ils ont ourdie à notre égard.

1. Quand tu laves la petite cuiller et qu'elle t'éclabousse

Pourtant, tu lui avais rien fait, à part la plonger de temps en temps dans une compote, et encore, quand tu manges des compotes et pas du chocolat. A croire qu’elle est carpophobe et comptait clairement te le faire sentir.

Source photo : Giphy

2. Quant tu te coinces le pull dans l'aspirateur

Bordel, il peluchait un peu, certes, ton pull, mais enfin de là à le prendre pour de la poussière… Non seulement c’est une insulte contre ton look, mais en plus ton pull est foutu, totalement distendu et tu n’as plus aucune confiance envers ton aspirateur que tu soupçonnes de fricoter avec l’ordi et la clim pour conquérir le monde.

3. Quand le mètre ruban se referme d'un coup sur tes doigts

MERDE DE BORDEL DE MERDE déjà que tu vas devoir te taper la mission à Ikea + les trous de perceuse + le vissage des planches et que TOUT CE QUE TU LUI DEMANDAIS À CE PUTAIN DE MÈTRE C’ÉTAIT DE MESURER LA TAILLE DE LA PLANCHE DONT TU AVAIS BESOIN. Saloperie, va.

4. Quand tu te coupes avec une feuille de papier

En même temps, t’aimerais, toi, qu’on passe son temps à te ratifier la gueule à coup de charbon ? Ah, t’as un tatouage ? Autant pour moi dans ce cas.

Source photo : Giphy

5. La rampe de l'escalator qui t'envoie une décharge électrique

Et franchement c’est pas agréable et tu sais pas pourquoi il a décidé soudain de te choisir pour libérer son électricité statique ; m’enfin, à sa décharge (électrique), c’est peut-être tout simplement un réflexe sympa visant à t’alerter que, juste avant toi, un clochard a posé sa main à cet endroit et que tes mains sont désormais tellement pleines de germes que tu pourrais te faire un sacré blé si tu acceptais d’être cobaye en laboratoire.

6. Le râteau qui arrive dans ta tronche

On ne va pas se le cacher : pour qu’un tel truc t’arrive, il faut soit que tu vives dans un épisode de Tex Avery, soit que tu sois Pierre Richard. Mais quand ça arrive, c’est un peu la révolte des bêcheurs et de la terre contre l’exploiteur.

7. Quand tes chaussettes se trouent dans le seul but que tu aies froid à l'orteil

C’est un acte délibéré de leur part pour se venger de tout ce que tu leur fais subir avec tes odeurs de pied et tes ongles mal coupés et autant te dire qu’une bonne hygiène passe avant tout par une bonne hygiène des pieds et qu’on ne va pas leur donner tort, à tes chaussettes, parole de podologue.

8. Quand le tournevis nique la vis

Son unique objectif, à cet instant, est de te bloquer à mi chemin pendant que tu es en train de visser un truc de façon à t’épuiser au maximum sans pour autant te permettre d’obtenir satisfaction. Ensuite, pendant que tu forces, il te râpe les doigts et tu comprends très clairement c’est qui qui domine. Ne te restent que tes yeux pour pleurer.

9. Lorsque le papier toilette décide de se trouer

Je crois qu’il est inutile de discuter plus avant de cette situation dont le potentiel gênant est à la mesure de sa description.

10. Quand le bouchon de la bouteille de champ te rentre dans l'oeil

En même temps ça t’apprendra à picoler comme ça, sac à vin. Maintenant, au moins, tu pourras le faire tout en étant un vrai pirate, avec bandeau et tout le toutim.

Source photo : Giphy

Les objets, ce sont des gens qui n’ont pas beaucoup de conversation.