On est tous le con de quelqu’un. Et on est souvent celui de son enfant. La preuve, avec ces situations où ton enfant sous-estime largement ton intelligence.

1. Quand tu le grilles en flag' et qu'il dit "C'est pas moi"

Il a un gâteau dans la main, un paquet de gâteaux vide dans l’autre, du chocolat autour de la bouche et des miettes qui volent quand il dit « C’est pas moi ! »

Il pense donc sincèrement que tu pourras effectivement douter de sa responsabilité dans cette histoire, ne pas tirer de conclusions hâtives et toujours garder en tête que la vérité n’est pas toujours ce qu’on croit. Autrement dit, il te prend vraiment pour un gros con.

2. Quand tu lui demandes ce qu'il a fait aujourd'hui à l'école et qu'il répond "rien"

Dans ce cas précis, il te prend doublement pour un con : déjà, il pense que tu vas le croire et l’imaginer le cul vissé sur une chaise de 9h à 16h30 sans rien faire. Du coup, il pense aussi que tu vas te satisfaire de cette réponse, et ne pas le harceler dans les minutes qui suivent pour savoir ce qu’il a fait, EN VRAI.

3. Quand il te dit qu'il n'a plus faim

Même qu’il a un peu mal au ventre, « regarde Papa, là, mon ventre il est tout rouge. » L’enfant qui prend son parent pour un con présente la particularité d’avoir plus faim et mal au vente, puis re-faim et plus mal au ventre quelques secondes plus tard, devant un dessert.

4. Quand il te dit qu'il veut plus marcher parce qu'il est fatigué

Il crie « les braaaaaaaaaaas » en tendant les siens vers toi. C’est quand même fou, pour un petit être qui n’a jamais sommeil, surtout pas le soir au moment de se coucher, ni le samedi et le dimanche matin, d’être pris de cette fatigue intense et mystérieuse au moment où il y a 500 mètres à parcourir à pieds.

5. Quand il pleure parce qu'il est tombé

Au fond, il sait qu’il y a « plus de peur que de mal ». D’ailleurs, vous le savez aussi. Et le plus dingue, c’est qu’il sait que vous savez, mais qu’il continue à vous prendre pour un con en vous faisant croire que cette fois, c’est grave, tandis que vous continuez à vous laisser prendre pour un con en accourant comme si c’était vraiment grave, preuve que finalement, vous êtes parfois un peu victime consentante.

6. Quand il te dit qu'il attend juste la fin du dessin animé et qu'après il éteint

Ce qu’il ne dit pas, c’est qu’il change de chaîne ou de dessin animé sur la tablette quelques secondes avant le générique, ce fourbe, pour pouvoir enchaîner sans vraiment te mentir, puisque effectivement il n’a pas encore vu la fin.

7. Quand il a soif au moment de se coucher

Alors là, il te prend vraiment pour un con, mais comme il sait aussi que tu es malgré tout doté d’une conscience, il est complètement sûr de son coup : s’il te demande un verre d’eau tu iras lui chercher un verre d’eau, parce que c’est insupportable pour toi d’imaginer ton enfant se déshydrater dans son sommeil jusqu’à devenir un petit sachet lyophilisé de lui-même. Il a gagné, tu lui apportes son verre d’eau en râlant, comme un con.

8. Quand tu lui dis qu'il faut y aller et qu'il répond "J'arrive"

Tout le monde sait très bien, lui et toi en particulier, qu’il n’a pas du tout l’intention d’arriver, qu’il faudra environ 4 ou 5 nouvelles annonces de départ, et qu’il jette ce mot comme on jette un croûton de pain à un nourrisson pour être tranquille un peu plus longtemps.

9. Quand il t'offre un dessin moche

Il sait pertinemment que ce n’est pas encore socialement admis de critiquer un dessin d’enfant et encore moins de le refuser. Du coup il en profite, torche un pauvre truc en riant intérieurement, et te le tend avec un regard d’ange en sachant que tu vas lui ébouriffer tendrement les cheveux et l’accrocher sur le frigo. (Le dessin, pas l’enfant)

10. Quand tu ne l'entends plus, que tu lui demandes de loin ce qu'il fait, et qu'il répond "Rien !"

Mais oui enfin, c’est un piège, un enfant qui ne fait rien ne dit pas « rien », il dit « je m’ennuie », d’ailleurs tu n’as pas à lui demander puisqu’il te tire sur le pantalon pour que tu lui trouves une occupation. Un enfant qui affirme qu’il ne fait rien, c’est extrêmement mauvais signe, parce qu’en plus de te prendre pour un con, il est peut être en train de prendre les toilettes pour une baignoire de Playmobil.

Allez, c’est de bonne guerre après tout, toi aussi ça t’arrive de prendre ton enfant pour un con, en particulier les fois où tu sautes 3 pages de l’histoire du soir, ou celles où tu te marres parce qu’il a mis sa cagoule à l’envers. (faut dire que là, il est VRAIMENT con)