Le meurtre au cinéma, c’est un peu comme la scène d’amour. Quand il n’y en a pas, le film perd aussitôt en saveur. C’est en tout cas ce que doivent penser les réalisateurs, au vu du déballage d’assassinats en tout genre dans le septième art. Pour ce tour du monde des morts d’anthologie et des bijoux d’humour noir, nous avons passé en revue les films d’horreur, d’action, de suspense et les thrillers, afin de vous servir une petite compilation, vidéo à l’appui, des meurtres les plus célèbres du cinéma.

  1. La scène de la douche dans "Psychose" (Alfred Hitchcock, 1960) : cette scène est de loin l’assassinat le plus célèbre de toute l’histoire du cinéma. Le maître du suspense bazarde son héroïne à la cinquantième minute, entre voyeurisme et cruauté. Et le public masculin d’apprécier la vue.
  2. La mort de Tina dans "Les griffes de la nuit" (Wes Craven, 1984) : le grand spécialiste de l’humour noir nous a concocté une scène particulièrement jouissive, où l’innocente et blonde Tina se fait salement éventrer dans son sommeil par Freddy. Big up pour l’élévation jusqu’au plafond.
  3. Les yeux crevés dans "Les Oiseaux" (1963, Hitchcock) : encore lui, mais comment ne pas citer et reciter le grand-père, que dis-je, le gourou du film d’horreur ? Dans ce classique du genre, les oiseaux de Bodega Bay en Californie ont légèrement pété une durite et s’en prennent à tout ce qui bouge. Ça n’a l’air de rien comme ça, mais on vous met au défi de regarder tout le film sans gigoter sur le canapé.
  4. La scène d’ouverture de "Basic Instinct" (Paul Verhoeven, 1992) : commencer un film par une scène d’amour osée qui se solde en meurtre sauvage au pic à glace, il fallait oser. Eh bien, Sharon Stone l’a fait, mais c’est peut-être autre chose qui l’a rendue si célèbre…
    http://youtu.be/YIlQ2UbKB8Q
  5. La mort de Léa dans "Six femmes pour l’assassin" (Mario Bava, 1964) : le cinéaste italien est l’un des principaux représentants du genre Giallo (thriller italien mêlant horreur, fantastique et érotisme). Les meurtres, – de femmes bien sûr – y sont extrêmement esthétisés, enfin sauf au moment où elles sont défigurées bien sûr.
  6. Le frigo dans "Halloween" (John Carpenter, 1978) : après avoir planté Bob contre le mur, ce qui est un meurtre un peu pâlot on vous l’accorde, Michael Myers dodeline du chef en se délectant de son chef d’œuvre. Et si vous êtes suffisamment jetés comme nous, ça devrait (ou pourrait) vous faire rire.
  7. La caméra tueuse dans "Le Voyeur" (Michael Powell, 1960) : moins connu, ce film n’en fait pas moins partie des classiques. Il met en scène un opérateur de cinéma, obsédé par les images, qui tue à l’aide d’une caméra pour pouvoir revivre ses meurtres à volonté.
    http://youtu.be/AmP30xoWTYE
  8. La porte du garage dans "Scream" (Wes Craven, 1996) : les morts sont toutes jouissives dans Scream, mais la mention spéciale revient à Tatum, qui a sans doute regretté d’avoir bu trop de bière après que son arrière-train soit resté coincé dans la porte du garage.
    http://youtu.be/mi_0ekfcqog
  9. "Destination finale 2" (David R. Ellis, 2003) : dans "Destination Finale" aussi il y a matière à faire un top entier, puisqu’il s’agit dans chaque épisode de la Mort elle-même poursuivant les rescapés d’une catastrophe. Le deuxième opus est celui qui joue le plus avec l’humour noir, et la mort d’Evan montre combien la faucheuse peut être têtue quand on lui échappe.
  10. Le dernier péché dans Seven (David Fincher, 1995) : Si vous n’avez encore jamais vu Seven, on ne saurait que vous conseiller de ne pas cliquer sur le lien de la vidéo. Pour les autres, on vous laisse savourer pour la dix-huitième fois le regard de cobaye schizophrène de Kevin Spacey.
    http://youtu.be/0-iP0E-77Jo
  11. Bonus : Au cas où vous n'en auriez pas eu assez...
    http://www.youtube.com/watch?v=ZwMbNaADtD8

Sources : Cinemovies, Horreur-web, Fluctuat