Parce qu’ils ont en permanence peur pour nous, les parents nous racontent toute sorte de choses absolument dénuées de sens sur la vie et notre santé. Il faudrait faire ceci en cas d’empoisonnement, faire cela pour éviter l’hydrocution, manger des épinards pour le fer et ne pas avaler son chewing-gum. En réalité, les parents ne font que colporter des croyances populaires archi-fausses dont il est temps de se défaire. C’est ça aussi, devenir adulte.

1. Si tu avales du poison, ne te force pas à vomir

Le truc cool, dans la vie, c’est qu’on ne côtoie que très peu de Lannister et que la probabilité pour que l’on se fasse assassiner en buvant un verre de vin est donc très faible. Mais dans l’hypothèse ou ça arriverait, on serait tenté de se dire – et nos parents nous l’ont répété – que la bonne réaction serait de vomir au plus vite. Sauf que les études les plus récentes estiment que vomir ne combat absolument pas le poison mais déshydrate la personne empoisonnée. Du coup, la personne est affaiblie pour lutter contre le poison et a bien plus de chances de passer l’arme à gauche. Ce qui n’est pas l’objectif initial, de mémoire.

Source photo : Giphy

2. Il ne faut pas TOUJOURS mettre de la crème solaire

Bon y’a pas à ergoter : si tu te mets au soleil, il faut que tu te badigeonnes d’indice 50 au risque de te retrouver avec un cancer de la peau en plus de la gueule de Donald Trump. Le seul truc, c’est que si tu ne comptes pas t’exposer mais juste sortir, et ce même s’il fait grand soleil, il peut être bon, de temps en temps, de ne pas se foutre de crème solaire. Ta peau a besoin des rayons solaires pour sécréter de la vitamine D, qui est indispensable à notre bonne santé. Tellement indispensable, qu’elle est aussi une bonne prévention contre le cancer de la peau. Vous voyez mes doigts comme ils bougent ? Le tout est donc de doser juste.

3. Si tu te coupes le doigt, ne le mets pas dans de la glace

La scène est devenue un cliché du cinéma américain. Un mec se coupe le doigt, panique, place avec sa main qui pisse le sang le doigt dans un sceau de glace et court à l’hôpital se le faire recoudre.

Et en réalité il ne se fait rien recoudre du tout, dans la mesure où toutes les terminaisons nerveuses ont été gelées façon Night King et que son doigt est désormais inutilisable. Si une telle mésaventure vous arrivait, le seul truc à faire serait de courir à l’hôpital avec le doigt mais sans glace. Juste un doigt et sans glace : comme le whisky, en somme.

Source photo : Giphy

4. Si tu te fais mordre par un serpent, il ne faut rien faire du tout

Et merde, on peut pas vivre son aventure peinard sans se faire mordre par un serpent venimeux. Heureusement, on connaît la routine : et que je m’arrache un bout de chemise pour faire garrot, et que je demande à la superbe sidekick qui gagne moins que moi mais partage l’affiche de mon film de sucer la plaie à défaut d’autre chose, et que j’ai frôlé la mort.

Et que je meurs, surtout.

D’abord, le garrot va concentrer TOUTE l’intensité du poison dans une seule zone super minus qui va immédiatement se nécroser et à laquelle il faudra donc dire bye-bye sur la table d’amputation. Ensuite, sucer la plaie ne fera qu’accroître le risque d’infection, tout en ne servant strictement à rien à part à avoir un bisou. Le seul truc à faire, en réalité, c’est de courir à l’hôpital le plus proche. Mais vraiment, c’est le SEUL TRUC À FAIRE. Genre courir.

5. Non, les chewing-gums ne restent pas collés à l'estomac

On ne vous conseille pas d’avaler vos chewing-gums pour autant, mais si vous le faites il ne se passera rien du tout. Rien de rien du tout. Il sera éliminé et terminera comme à peu près tout ce que vous croisez dans une assiette en caca. Il ne s’accrochera certainement pas à l’estomac pour les siècles des siècles et vous ne pourrez pas ouvrir un magasin Stimorol dans votre bide. Désolé, c’était pourtant un super business plan.

6. Les épinards ne sont pas du tout riches en fer

C’est limite devenu un cliché de répéter ça, mais l’histoire, qui nous vient de Popeye et d’une erreur de traduction, est totalement fausse. Si tu as besoin de fer, mange des compléments alimentaires riches en fer et ne t’oblige pas à terminer ces putain d’épinards à la crème qui te donnent la gerbe. À moins que tu en raffoles, bien évidemment.

7. Ca ne sert à rien d'attendre 3 heures après avoir bouffé pour se baigner

C’est le classique des vacances. Mouille-toi la nuque avant d’aller à l’eau et, surtout, ne te baigne pas dans les heures qui suivent le repas. Sinon BAM HYDROCUTION.

L’hydrocution, c’est simplement un choc thermique qui se produit quand l’eau est froide et le corps est chaud. Généralement, quand on se baigne, l’eau n’est pas à 2 degrés, et le corps n’est pas non plus à 40 degrés. Résultat, les risques sont infinitésimaux, digestion ou non, quand bien même celle-ci ferait légèrement augmenter la température du corps.

Source photo : Giphy

8. Faire craquer ses doigts ne provoque aucune arthrose

Une sorte de légende urbaine qui vise surtout à empêcher les enfants de faire du bruit avec leurs doigts au risque de crisper leur entourage. Les études scientifiques ont montré qu’il n’existait tout simplement aucun lien entre le fait ou non de faire craquer ses doigts, son cou ou ses chevilles et l’irruption, plus tard, de phénomènes d’arthrose. Vous pouvez donc vous amuser à faire des concerts de cric crac comme bon vous semble – quitte à perdre tous ses amis.

9. Tu peux lire avec une lumière faible sans t'abîmer du tout la vue

« Tu vas t’abîmer les yeux ! Allume ! » Et si j’ai envie d’être dans le noir ? ET SI J’AI ENVIE QU’ON ME FOUTE LA PAIX ? D’autant que la faible luminosité ne joue absolument pas sur la vision. Les yeux s’adaptent à la faible lumière et la lecture fatiguera davantage que d’habitude, mais c’est tout. Une fois le sommeil passé, rien n’aura changé.

Source photo : Giphy

10. Attraper froid ne veut rien dire

En hiver, les virus et les bactéries vont mieux qu’en été. Pour tout dire, ils pètent la forme. D’où les vagues de maladies pendant la saison triste. Mais le froid en tant que tel ne peut absolument pas te rendre malade. Il peut juste te donner froid et éventuellement te tuer si tu es en slip sur la banquise. Attraper froid ne veut rien dire. Encore moins qu’attraper chaud, qui pourrait correspondre à l’insolation.

Les parents racontent n’importe quoi.

Sources : Cracked, Docteur Malou