La ville rose est en perpétuel mouvement. Marquée par une histoire des plus riches, généreuse en sites remarquables, accueillante la plupart du temps et populaire pour ses entreprises mondialement reconnues, Toulouse est la plus belle ville de France, c’est bien connu. Une cité qui cherche constamment à s’améliorer, comme le prouvent les travaux entamés ces derniers temps. L’occasion de faire le tour des meilleurs quartiers, même si au fond, et parce qu’on ne veut fâcher personne, à Toulouse, c’est bien (presque) partout…

1. Pont des Demoiselles – Montaudran – La Terrasse Malepère

Pas vraiment dans le centre-ville mais pas trop éloigné non plus, ce quartier très prisé propose une vraie qualité de vie à laquelle la présence du Canal du Midi n’est pas étrangère. On peut donc s’y balader en toute quiétude, c’est huppé mais encore une fois pas trop. Pour le métro par contre, il faudra repasser.

2. Capitole – Arnaud Bernard – Les Carmes

C’est le centre. On ne trouve aucune place pour garer sa voiture, il y a des touristes partout et c’est bruyant. Oui mais c’est beau. C’est le cœur de Toulouse. Il y a plein de magasins, de super restos et on y trouve le quartier le plus hispter de tout l’Ouest de l’Europe, à savoir la place des Carmes, dont le parking, c’est dommage, s’impose comme une grosse verrue plantée au milieu d’un visage séduisant à plus d’un titre.

3. Saint-Cyprien

Toujours très dynamique, Saint-Cyprien est l’un des quartiers les plus cosmopolites de Toulouse. On sait y faire la fête, c’est convivial, on y célèbre l’art moderne avec le Musée des Abattoirs et on y trouve la Prairie des Filtres, qui l’été, est envahie par des hordes d’autochtones et de touristes. C’est d’ailleurs là que prend place chaque année le festival Rio Loco. Clairement un quartier à conseiller.

4. Bonhoure – Guilheméry – Château de l'Hers - Limayrac – Côte Pavée

Situé à l’Est de Toulouse, ce quartier plutôt huppé et animé fait la joie des jeunes cadres dynamiques. Certains coins sont conviviaux, on peut y trouver tout ce qu’on veut, y faire du sport et accéder très facilement à l’hyper-centre. Une certaine idée du bonheur à la Toulousaine.

5. Rangueil – Sauzelong – Pech David – Pouvourville

Gros quartier étudiant, vu qu’on y trouve notamment la fac de médecine, mais pas seulement. C’est aussi là que tout ceux qui ont renoncé à la Prairie des Filtres vont se mettre au vert l’été. À la base de loisirs de Pech David, cet immense parc qui domine la ville, tout le monde s’y retrouve. C’est paisible, le réseau portable est assez naze, et non loin de là se trouve le confluent Ariège-Garonne, un autre spot fraîcheur incontournable de l’agglomération.

6. Saint-Michel – Le Busca – Empalot – Saint-Agne

Relativement paisible, ce coin de la ville rose propose plusieurs ambiances. D’un côté plus résidentiel, avec de belles et grandes demeures, le célèbre Musée Georges Labit, qui donne dans l’art oriental, et le Canal du Midi qui n’est pas loin, il devient encore plus plus animé, avec plein de commerces, comme à Saint-Michel, l’une des artères les plus empruntées de Toulouse.

7. Lardenne – Pradettes – Basso-Cambo

Populaire pour le calme qu’il propose, ce quartier est clairement résidentiel et manque par contre un peu de commerces. Mais pour le sport, les ballades et les grasses matinées le dimanche, c’est un peu l’endroit idéal à Toulouse. Souvent décrit comme un village à l’intérieur de la ville, il est particulièrement proche des gros pôles d’activités et reste très bien desservi niveau transports. En fait, il aurait pu être premier…

8. Les Chalets – Bayard – Belfort – Saint-Aubin – Dupuy

En pleine réhabilitation au moment où je vous parle, ce quartier est en train de se racheter une conduite, comptant bien faire oublier la mauvaise réputation de certaines de ses rues. Animé et populaire il propose plein de boutiques. C’est le quartier de la gare Matabiau et des futurs Ramblas, dont les travaux ont débuté sur les allées Jean Jaurès. On dit que c’est là qu’il faut investir.

9. Croix de Pierre – Route d'Espagne

En face du Casino et du Stadium, qui se trouvent tous les deux sur l’île du Grand Ramier, le quartier Croix de Pierre – Route d’Espagne cache bien son jeu on vous l’accorde. Rien de très attrayant à priori mais en fait tout dépend de ce qu’on recherche. Aux portes de la ville, il propose une tranquillité et un accès immédiat au périphérique et, via la route d’Espagne, à la route des vacances. Par temps clair, on peut même voir les Pyrénées et c’est beau.

10. Arènes Romaines – Saint-Martin-du-Touch

Le quartier d’Airbus et des cadres. Pas le plus accessible donc et plutôt éloigné du centre mais en général, c’est aussi pour ça qu’il est prisé. Tout petit détail de rien du tout : à Saint-Martin-du-Touch, un avion passe au-dessus de vos têtes environ toutes les 4 minutes. Mais on s’habitue très vite. Enfin c’est ce qu’on dit…

Venez on est bien !

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :