À peine rentré déjà nostalgique. À moins qu’on ne soit tout simplement jamais parti. Quoiqu’il en soit, les vacances, ça manque. Ça manque grave, même. Alors on se verrait bien tailler la zone en septembre, à l’heure où tout le monde reprend le pli et se plaint. Ça se tient, c’est même plutôt malin, dites donc. Mais si c’est pour se taper un temps pourri, merci ; un peu de tenue, bon dieu, il existe plein d’endroits encore plus agréables en septembre qu’en juillet ou en août. Si, je vous promets.

1. Les grands lacs italiens

On vous parlait déjà du lac Majeur dans ce post, mais, de fait, c’est en septembre qu’il fait meilleur profiter de la région des lacs italiens. Dans les couleurs de septembre, les lacs prennent une tonalité absolument magnifique et le soleil est au rendez-vous, contrairement aux touristes, tous retournés bosser. Du coup, c’est un peu le bonheur à portée de main et en plus ce n’est pas cher d’y aller. De quoi bien faire enrager les collègues.

?? #laggomaggiore #italia #sestocalende #lombardia #piemonte #summer #withmylove #vscocam #viaggio #trip

A post shared by Chloe Vanet (@vaanouchka) on

2. Le Queensland

Ok c’est plus cher, ok c’est plus loin, mais si tu as le temps et l’argent, un voyage vers les plages complètement dingues de cette région australienne vaut le coup. Tu pourras plonger vers la grande barrière de corail au soleil austral et te rendre compte que seuls les poissons n’ont pas repris le boulot. Plaisir bonheur chaleur.

3. Les côtes de la mer Noire

Bon, on ne vous conseille pas trop de foncer en Turquie en ce moment, mais on peut profiter des côtes de la mer Noire depuis la Roumanie ou depuis la Bulgarie. Au programme un farniente entre orientalisme et mitteleuropa, du grand soleil et surtout pas trop d’argent dépensé.

4. New York

C’est un peu une tautologie, mais c’est en septembre que New York est le plus agréable. Les feuilles mortes dans Central Park, la chaleur un peu atténuée de l’été, une sorte de calme loin de la frénésie habituelle et l’impression d’être les seuls vacanciers au milieu des gens qui s’agitent. Sans compter que ce n’est pas du tout la période où les billets sont les plus chers.

Spring Street ?

A post shared by September New York Apparel (@septembernewyork) on

5. Les abords du lac Léman

On pense rarement à la Suisse quand on parle de vacances, mais on a tort. En septembre, à Genève, il fait un temps canon et on peut jouir de la beauté et des agréments de plaisance du lac. Idéal pour faire des petites randonnées, découvrir le paysage suisse et toucher à la sérénité. Enfin il faut aimer se faire chier un peu quand même, mais en septembre c’est agréable.

6. Marrakech

Plus l’hiver approche (et on sait bien que l’hiver arrive), plus il faut descendre vers le Sud pour avoir beau temps. Dans le genre, le Maroc est une valeur sûre. 30 degrés mais plus de chaleur étouffante, la beauté du souk ou de la médina sans les milliers de touristes. On pourra aussi pousser à Tanger si on a l’âme aventureuse. Et puis on ne se ruinera pas.

Palace Jamaa el-fna #maroko #marrakesh #marrakech #place #jamaa

A post shared by Ewcia (@ewcia987) on

7. Madère

Plus loin, plus cher aussi, mais quand même pas mal paradisiaque. Morceau de Portugal déporté en Afrique, Madère est quand même connue pour : ses plages de ouf, sa mer turquoise, ses paysages magnifiques, ses montagnes vertes, son excellent pinard et la qualité de sa bouffe. Autant vous dire que vous ferez des envieux.

8. Le Cap Ferret

Pris d’assaut par les touristes pendant l’été, réputé semi-bourge et très onéreux en juillet-août, le Cap Ferret est une destination super agréable en septembre. Il y fait généralement beau quoique frais, et on peut, à partir de la péninsule, se lancer dans des balades exceptionnelles dans les environs du bassin d’Arcachon. Plus familial, moins aventurier, mais quand même pas mal agréable.

9. Les Baléares

Plus proche de nous que Madère mais tout de même assez dépaysants, les Baléares dévoilent en septembre une douceur de vivre et une beauté assez loin de l’image festive qu’on leur accroche. Les plages sont accessibles, les criques magnifiques, l’accueil agréable. Rando, baignade, exploration urbaine. On peut tout faire. Tout je vous dis.

El paraíso!!!! #ibiza #balearicislands #mediterranean

A post shared by A Millennial guy (@j_garridotoro) on

10. La Croatie

Tiens, si on partait à la mer à un endroit où on ne part pas normalement à la mer ? Bah voilà, c’est l’idée. Sur la côte adriatique, les stations balnéaires un peu vidées ont un charme fou, et les villes croates ne sont pas en reste. Il fait beau, il fait bon, les plages bordent une eau transparente et il n’y a aucun Hollandais pour marcher avec des chaussettes dans ses tongs.

Besoin de rien envie de partir.

Sources : Lonely Planet, Samboat