Comme écrivait vaillamment Kant dans sa comédie musicale Le Cid : « Ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie ! N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ? ». Et il disait pas totalement de la merde Don Diègue. Parce que la vieillesse c’est sympa deux minutes mais généralement ça dure pas deux minutes, alors quand on finit le parcours ondulant de notre existence dans une maison de retraite toute croupie parce qu’on n’a pas les tunes de se payer un truc stylay, il faut trouver de quoi se désennuyer. Se désennuyay, pardon.

1. Apprendre à construire un cercueil en kit

Non ce n’est pas une blague. C’est la pure vérité vraie. Une activité comme une autre proposée par une maison de retraite en Nouvelle-Zélande afin de rentabiliser le savoir faire manuel des vieux de la vieille. Comme quoi on peut toujours allier bon sens et savoir faire à une activité lucrative.

Source photo : Giphy

2. Faire des compet' de varices

Celui qui en a le plus a même droit à une pute ! La bonne ambiance est présente.

3. Faire des bains de boue

Pour se préparer à côtoyer les racines de la terre, psychologiquement c’est assez important.

Source photo : Giphy

4. Développer une addiction à la belote

Meilleur jeu de tous les temps qui donne l’impression de développer des capacités mathématiques très complexes alors qu’en fait il s’agit juste de voir si les chiffres correspondent. C’est même pas nécessaire de savoir compter donc autant dire que c’est un peu ouvert à tous. Et les personnes âgées aiment l’ouverture.

5. Développer une addiction à la belette

Mais c’est parce que t’as mal entendu, tu croyais que c’était la belote.

6. Faire un blindtest de dentiers

Une activité désopilante qui conjugue le plaisir érotique du partage des glandes salivaires à l’innocence ludique d’un jeu bon enfant, une occupation pertinente et idéale pour précéder une bonne séance de fellation collective avant de se diriger vers une partouze générale dans l’établissement « A l’heureux chrysanthème ».

Source photo : Giphy

7. Jouer au jeu des continents/incontinents

Asie ? Continent ! Robert ? Incontinent ! Haha de bonnes tranches de rigolades entre amis intimes qui cherchent à tisser des liens forts et fusionnels. Finalement, c’est de l’amour tout ça.

8. Jouer au Monopoly en viager

Ça ne change pas grand chose aux règles du jeu habituelles, c’est juste que n’importe quel joueur peut mourir avant la fin de la partie, donc forcément on est obligé de rajouter d’adapter les règles en prenant en compte le concept d’héritage.

Source photo : Giphy

9. Un séminaire "Dire au revoir à un compagnon de Domino"

Parce qu’il faut savoir trouver les mots, ne pas heurter, mais commencer le début d’une esquisse introduisant les prémices d’une amorce d’adieu parce que quand même si c’est pas toi qui meurt, c’est tous tes petits copains. Youpi, c’est LA FEYTE.

10. Un atelier tunning de fauteuils roulants

A base de POPOPOPOPO, des jantes en alu 36 pouces, des néons multicolores sous le fauteuil, un rétro chromé, deux ailerons pour aller plus vite en descente, des autocollants de flamme, un sound system DE OUF pour faire péter Edith Piaf dans le réfectoire, des suspensions hydrauliques, et un pot qui fait du bruit pour plus avoir honte quand on se fait caca dessus.

Source photo : Giphy

Trop golri la vie des vieux. Rock n’Viock kwa.