La France fait vendre, notamment dans les domaines de la mode et de la gastronomie où son image est on ne peut plus tu peux pas test’. La France fait vendre et les étrangers l’ont bien compris : à l’heure de lancer des marques de luxe ou de gastronomie, elles puisent dans le vocabulaire français pour donner une tonalité plus chic et plus quali à leur production. Et jusqu’à nous duper nous, Français.

1. Paris Baguette

Paris Baguette est une marque coréenne qui fait de la boulange et se fait passer pour un truc français parce qu’on sait bien que niveau boulange, la référence nec plus ultra du monde entier c’est la France. Mais là où le truc devient méta, c’est que le succès de la marque lui a permis de s’implanter en France. Nous avons donc désormais à Paris des enseignes coréennes portant un nom français venues concurrencer des enseignes françaises ne portant pas de nom.

2. Comme des Garçons

Malgré son nom bien français, Comme des Garçons est bien une marque japonaise créée en 1969 et qui a réussi à s’implanter partout dans le monde. Des fringues d’inspiration plutôt japonaise nommé de la sorte pour donner le change à une époque où l’épicentre de la mode était Paris (encore aujourd’hui, Paris reste un point névralgique de la mode).

Crédits photo (creative commons) : Peloponnesian Folklore Foundation

3. Toit Volant

Avant de découvrir que la marque de fringues Toit Volant était en fait californienne et basée à Los Angeles, je n’en avais jamais entendu parler. Il semblerait pourtant qu’elle soit assez connue au moins aux Etats-Unis. Par contre, il n’aurait peut-être pas été inutile que ses créateurs se renseignent sur la signification de ce nom qui ne veut rien dire du tout.

4. Pas de Calais

Encore une marque de luxe japonaise qui s’inspire des noms français. Mais là, il y a eu grosse erreur parce que le Pas de Calais n’est pas à proprement parler la région la plus fashion glamour de France. « Béthune, capitale mondiale de la mode », ça marche moyen.

5. Pret A Manger

Cette chaîne anglaise fondée en 1986 a rencontré un énorme succès et, comme son homologue Paris Baguette, a fini par s’installer également en France. L’absence d’accents auraient dû nous mettre la puce à l’oreille (ainsi que la qualité discutable des sandwichs).

Crédits photo (creative commons) : Dirk Ingo Franke

6. La Vichyssoise

Cette soupe inventée aux Etats-Unis dans l’entre deux guerres a été nommée ainsi pour faire français à une époque où Paris était la capitale culturelle du monde. Purée de pomme de terre, poireaux, oignons, ciboulette et crème fraîche, le tout froid. Il fallait bien vider les fonds de placard.

Crédits photo (creative commons) : BocaDorada

7. Vasque

Cette marque de pompes américaine a emprunté son nom à un français d’évier ou à un espagnol étrange.

8. Au Bon Pain

Encore une marque de café/boulangerie qui reprend du vocabulaire français pour donner plus envie mais dont l’ancrage réel est situé à Boston. La boîte compte désormais 200 restaurants essentiellement aux Etats-Unis mais également en Inde et en Thaïlande. Ils n’ont pas encore tenté le coup en France.

Crédits photo (creative commons) : Lyo

9. Roland

Le concepteur d’instruments de musique électronique les plus cotés du monde a beau avoir un nom bien de chez nous, il s’agit en réalité d’une entreprise japonaise. Le nom a été choisi pour séduire le marché global et donner un gage de qualité à une époque (les années 70) où les produits japonais souffraient d’une mauvaise réputation.

Crédits photo (creative commons) : Eriq

10. Parfois

Cette marque d’accessoires est en réalité portugaise. Depuis 1994, elle a ouvert environ 700 magasins dont un certain nombre en France et jusqu’au Mozambique.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

Ils nous ont bien eus.

Sources : Madame Figaro, Wikipédia