une relou
Crédits photo (creative commons) : David Joyce

Ça y est, on a beau se raccrocher aux derniers rayons de soleil qui furent pauvres cette année, les vacances touchent bel et bien à leur fin. Qui dit rentrée dit bronzage, tongs et shorts douteux, mais surtout "souvenirs". Parce que le bonheur n'existe pas vraiment tant qu'on ne l'a pas enfoncé à la gueule de ses comparses, tous vos proches sans exception vont vous parler de leurs "fabuleuses expériences" et comme d'hab, ça va vous gonfler. Voici comment leur faire comprendre que vous en avez absolument rien à carrer :

  1. "Je te coupe tout de suite, tu m'as ramené un cadeau ? Non ? Bon, ben j'écoute pas."

    L'inconvénient : c'est plutôt direct et la personne peut s'en sortir avec un autocollant "à l'aise breizh" ou une connerie du genre...

    L'avantage : la paix

  2. "J'ai deux drapeaux rouge dans les mains, si je lève le premier c'est que ton histoire m'ennuie, au deuxième tu sors."

    Pourquoi ça va marcher : votre interlocuteur va se mettre à suer, à paniquer, cette pression va lui rappeler la primaire et la fois où il s'est pissé dessus devant toute la classe de Madame Chamoulaud. Il va craquer et s'enfuir.

    Pourquoi ça fait de vous une petite catin : vous auriez au moins pu avoir un drapeau jaune. Deux rouge, ça fait un peu brut de décoffrage.

  3. "SALUT TOI, ALORS CES VACANCES DIS MOI TOUT !!!! ALORS DIS, HEIN DIS, ALLEZ BEN DIS QUOI !"

    Pourquoi crier : parce que c'est très flippant

    Ça va marcher ? : oui, sauf si la personne est malentendante. Dans ce cas, elle va vous prendre pour quelqu'un de sympa et d'attentionné et vous allez entendre parler de son voyage à Lourdes pendant un milliard d'années.

  4. "Y'a la Palestine et tu me parles de tes vacances ? Espèce d'égoïste..."

    Pourquoi ça peut marcher : les gens sont hyper sensibles sur ce sujet, ils devraient se taire pendant un petit bout de temps par peur de dire une connerie.

    Pourquoi vous ne devriez pas : certes, c'est efficace mais c'est assez bas comme argument. C'est un peu l'équivalent du "y'a des gens qui meurent de faim en Afrique" de votre grand-mère quand elle veut que vous mangiez la quatrième côte de porc parce qu'elle veut passer le plat au lave-vaisselle.

  5. "J'ai hyper envie de voir tes diapos du Pérou mais je suis overbusy."

    Why it's gonna work : vous avez utilisé des termes anglais, ça fait hyper sérieux et concentré. N'oubliez pas d'en faire des caisses "promis je te put dans ma to do et on se fait ça ASAP"

    Pourquoi vous ne devriez pas : ils ne vont probablement rien comprendre à ce que vous dites dans la mesure où si les gens vous parlent de diapo en 2014, c'est que vous êtes probablement en Moldavie.

  6. "Je t'ai déjà dit que j'avais une anecdodite aiguë ? Ouais, dès qu'on me parle d'un événement passé à tendance amusante, j'ai le cœur qu'explose, mais pardon tu disais ?"

    L'avantage : la personne va vous laisser tranquille. Le "super souvenir de Guyane" ne vous effleurera même pas...

    L'inconvénient : il se peut qu'on ne vous adresse plus jamais la parole...

  7. "Lo siento pero no hablo frances"

    Liste des accessoires nécessaires : une moustache, un sombrero, un verre de tequila, un cactus, un âne, une cartouchière (rappelez vous que TOUS les éléments sont importants, si vous en oubliez ne serait-ce qu'un, tout le subterfuge va tomber à l'eau)

    Pourquoi ça peut être un plan foireux : rien. C'est un plan parfait, sans accro comme dirait Hannibal.

  8. "Je suis gay/lesbienne et je t'ai toujours aimé(e)..."

    Que faut-il faire pour que ça passe : regarder la personne dans les yeux (ne jamais cligner), finissez par un bisou sur la joue. Imparable...

    Pourquoi c'est pas si bien comme plan : si la personne l'est aussi, va falloir aller au bout du bluff. Vous allez aussi devoir prendre un jour de congé pour la gay pride pour qu'on vous croit.

  9. "T'es allé où ? Moi le Libéria (quinte de toux puissante)... super pays (prendre la main de l'interlocuteur et s'approcher très près de son visage) tu connais ?"

    Pourquoi c'est cool : on va vous donner un bureau rien que pour vous et une très jolie combinaison blanche...

    Pourquoi ça pue légèrement du cul : si vous ne crevez pas dans la semaine, les gens vont être déçus...

  10. "Tu vois pas que j'en ai rien à foutre espèce de sac à merde ?"

    L'avantage : le silence qui va suivre...

    Pourquoi c'est chaud : vous risquez de perdre votre réputation, son amitié, votre emploi et accessoirement la vie quand la personne viendra chez vous avec une hache.

Enfin, si ça vous passionne, allez-y...

Source : un été pourri

Tu t'ennuies en open space ? On a déniché les gadgets les plus cool :