Le phénomène de cette année 2016 n'est pas à chercher du côté de la fiction mais bien dans un documentaire en dix épisodes disponible sur Netflix depuis décembre. On l'a vu, on meurt d'envie de vous en parler, et en même temps on va se retenir de tout vous raconter parce que ce doc fonctionne exactement comme une série, et qu'une partie de son intérêt réside dans la tension qui se crée épisode après épisode, alors que se dévoilent les rouages de cette affaire criminelle qui secoua et secoue toujours l'état du Wisconsin. Voici les 10 bonnes raisons de regarder Making a Murderer, l'histoire d'une machination judiciaire (et bien plus encore).

  1. Parce que c'est une histoire vraie
    Making a Murderer suit le destin tragique d'un homme, Steven Avery, condamné à tort pour une agression sexuelle qu'il n'avait pas commise et libéré après 18 ans de prison. Tout portait à croire qu'il était tiré d'affaire et pourtant, son calvaire ne faisait que commencer. Ici l'impuissance totale des protagonistes est communicatrice, d'autant plus que ce sont de vraies vies qui s'effondrent sous nos yeux.
  2. Parce que si vous aimez les enquêtes criminelles et les polars judiciaires, cette série est faite pour vous
    Sans jamais s'impliquer directement dans le documentaire, les deux réalisatrices Laura Ricciardi et Moira Demos s'infiltrent partout, suivent la famille de Steven Avery, les avocats, silencieusement et ce pendant plus de 10 ans. C'est véritablement de l'intérieur que nous vivons ce feuilleton judiciaire, une impression renforcée par les nombreuses archives, journaux TV et vidéos des interrogatoires qui parsèment le documentaire.
    netflix1
    Source photo : netflix
  3. Parce que vous tomberez amoureux de ce duo d'avocats
    Les good guys ce sont eux, et je vais vite m'en faire un tshirt.
    tumblr_o0d9q6TdA81r9vbcpo3_1280
    Source photo : strangcore
  4. Parce les 10 épisodes sont riches en rebondissements
    Si Making a Murderer fonctionne malgré un format un peu long et ultra-détaillé, c'est parce que l'affaire Avery est riche en rebondissements, retournements de situations et bouleversements. En terme de cliffhanger on a rarement fait mieux, hors-fiction.
    making-a-murderer
    Source photo : netflix
  5. Parce que vous serez épatés par la coupe de cheveux parfaite de ce mec
    gallery-1452007293-making-a-murderer-aaron-keller
  6. Parce que cette affaire est encore en cours
    Là encore, on peut pas trop vous en dire, rapport au fait qu'on est pas des fils de spoilers, mais sachez que le succès de la série a relancé un nombre d'initiatives, des pétitions aux enquêtes de particuliers, visant à défendre Steve Avery et sa famille. On peut être sûr de très vite entendre de nouveau parler de cette affaire, en tout cas on l'espère.
    steven-avery-a-1024
    Source photo : stevenavery
  7. Parce que vous aurez envie de lancer des petites fléchettes empoisonnées à ce mec, vous verrez
    abc_gma_canning_100922_wg
    Crédits photo (creative commons) : abcnews
  8. Parce que vous vous sentirez obligés d'en parler autour de vous, comme on le fait en ce moment
    Comme pour The Jinx ou Serial, le podcast phare de l'année dernière, Making a Murderer passionne et déchaîne les foules de Reddit à Twitter. Une fois commencée, vous n'aurez qu'une envie c'est partager cette série, vos avis sur Steven Avery et ses déboires, et donc lancer des fléchettes sur Ken Kratz entre potes.

Et pour analyse plus poussée et totalement pertinente, allez donc voir par ici.

Crédits photos : Kbriquelet

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :