Crédits photo (creative commons) : Chris JL

En France, rentrée scolaire rime annuellement avec rentrée littéraire. Cette année, dès lors, n'échappe pas à la règle, et propose aux lecteurs les plus assidus comme aux plus négligents une profusion de nouveaux bouquins (646 en total, un peu moins que les années précédentes en raison de la crise économique) qui risque de le perdre dans un océan de productions littéraires toutes plus alléchantes/chiantes les unes que les autres. Histoire de ne pas vous noyer, voici quelques productions avec lesquelles il faudra compter cette année :

  1. La vie rêvée d’Ernesto G., Jean-Michel Guenassia, Albin Michel
    L'odyssée d'un médecin pragois du XXe siècle, qui parcourt l'histoire et les bouleversements abondants de son époque (guerre mondiale, rafle juive, expansion idéologique du communisme...) : c'est le récit de vie que nous propose Jean-Michel Guenassia, déjà auteur du très remarqué Club des incorrigibles optimistes, au sein d'une fresque monumentale qui mélange expérience personnelle et collective avec la même vigueur et la même vitalité. Incontournable.
    Acheter sur Amazon
  2. Pour seul cortège, Laurent Gaudé, Actes Sud
    À peine Alexandre le Grand a t-il esquissé un dernier souffle de vie que déjà, ses généraux s'agglutinent autour de sa dépouille sans sépulture pour se partager les résidus brûlants de son immense et légendaire royaume. Une réflexion sur l'avidité des hommes, sur la futilité de la gloire, sur le rapport entre histoire et légende. Après le Goncourt obtenu pour Le Soleil des Scorta, Gaudé paraît armé, avec sa fiction sous fond sonore historique, de concourir une nouvelle fois pour la plus prestigieuse des récompenses littéraire. Et peu importe si on ne peut l'avoir deux fois tient.
    Acheter sur Amazon
  3. Une semaine de vacances, Christine Angot, Flammarion
    Déjà auteur d'une quinzaine de romans, Christine Angot présente pour cette rentrée un complément plus cru et plus violent de son célèbre roman autobiographique et introspectif L'Inceste. Une dissection quasi fétichiste du viol qu'elle a naguère conté. Bouleversant et dérangeant.
    Acheter sur Amazon
  4. "Oh...", Philippe Djian, Gallimard
    On croirait entendre avec le titre du dernier Djian l'onomatopée d'Aznavour, dans le refrain du contestataire et égalitaire "Comme ils disent" : "je suis un homme-oh ! Comme ils disent..." Si l'on devait chercher le roman le plus subversif de cette rentrée 2012, c'est sans doute vers l'auteur de Maudit manège qu'il faudrait se tourner : autofiction d'une narratrice qui se met à coucher avec un homme, sans savoir que cet homme se trouve être celui qui l'a violé quelques temps auparavant...Une histoire d'amour un peu complexe, oui...
    Acheter sur Amazon
  5. Barbe Bleue, Amélie Nothomb, Albin Michel
    Quand Nothomb revisite Perrault et transpose l'histoire sanguinaire du conte originel, à celui d'un richissime propriétaire habitant dans un hôtel particulier du VIIe arrondissement parisien qui accumule les colocataires féminines, après que celles-ci aient curieusement disparu les unes après les autres... On trouvera certainement pleins de gens pour dire que ce roman est pourri et que Nothomb nous a livré sa contribution annuelle à l'encombrement des rayons de librairie, mais on les emmerde. Et on lira Barbe Bleue.
    Acheter sur Amazon
  6. Les Lisières, Olivier Adam, Flammarion
    Pour Olivier Adam et pour Paul Steiner, le narrateur du roman, les lisières sont ces endroits dans lesquels on encrasse son existence à force de trop vouloir en changer. Confronté au départ de sa femme et de ses enfants et à ses retrouvailles avec des parents qu'il n'a pas vu depuis vingt-cinq ans, le narrateur se lance dans une introspection sur sa propre existence et sur ses conséquences, afin de trouver, une bonne fois pour toutes, la voix et la place qui est la sienne. Un succès là encore assuré pour le très populaire auteur français.
    Acheter sur Amazon
  7. L'herbe des nuits, Patrick Modiano, Gallimard
    « Pourtant je n’ai pas rêvé. » Ce sont à l'heure actuelle les seuls et uniques mots du prochain roman de Patrick Modiano, annoncé comme l'une des grandes sensations de cette rentrée littéraire de la part de celui qui fut récompensé par le Prix Goncourt en 1978 pour Rue des boutiques obscures. Comme quoi, il suffit d'un titre, d'une réputation, et d'une phrase d'ouverture pour permettre au microcosme littéraire de se faire une idée grandiloquente d'une oeuvre dont on ne sait rien. Les mecs restent des sortes de journalistes, après tout...
    Acheter sur Amazon
  8. Le bonheur conjugal, Tarak Ben Jelloun, Gallimard
    Un artiste-peintre se trouve immobilisé suite à un accident vasculaire cérébral. Il doit, normalement, retrouver une partie de ses facultés motrices prochainement. Rien n'est sûr, toutefois. Pour le moment, il se trouve dépendant des autres. Et ne peut que penser. Un tantinet plus profond qu'Intouchables, a priori.
    Acheter sur Amazon
  9. Les désarçonnés, Pascal Quignard,, Grasset
    Figure papale de la littérature française, le très fameux Pascal Quignard publie cette année le septième tome de sa série Le Dernier royaume. Avec Les désarçonnés, ouvrage à la frontière de l'essai et du conte philosophique, l'auteur défend la dépression nerveuse dont il a été victime, symbole de passage obligatoire pour quiconque espère un changement profond dans son existence. Du Quignard, en somme...
    Acheter sur Amazon
  10. La nuit a dévoré le monde, Pit Agarmen, Robert Laffont
    À mi-chemin entre le puissant La Route de Cormac McCarthy et la litanie de films sortis ces dernières années sur le sujet, Pit Agarmen (pseudonyme du romancier et essayiste Martin Page) décrit le parcours d'un écrivain ayant survécu à une invasion de zombie. L'oeuvre serait une production lambda supplémentaire si l'on était en phase avec un scénario de film. Sauf qu'il s'agit bien ici d'un roman, véritable ovni de cette rentrée littéraire 2012, à dévorer absolument (vous aurez noté le jeu de mots).
    Acheter sur Amazon

Et vous, vous allez vous tourner vers quel auteur en cette rentrée littéraire ?