Attention, ce top va voler « au ras des pâquerettes » comme disent les personnes âgées. En effet, nous allons parler des communes françaises dont le nom fait rire les anglophones. On va se payer une grosse tranche de rigolade. Une bonne grosse tranche. Comme quand on a parlé des villages du Nord avec des noms pourris.

1. Bitche (Moselle)

Si vous avez fait un peu d’anglais, vous avez forcément déjà appris que « bitch » désignait les filles de joie, et ce de manière légèrement vulgaire. Bref, ça veut dire « pute ». Du coup, une ville qui s’appelle « pute », ça les fait rire les anglais. En même temps c’est vrai que c’est cocasse. A savoir qu’à une époque, la ville s’est appelée « bites », ce qui ne fera pas rire les anglais, mais nous si.

2. Willies (Nord)

Ça se prononce willy, et en anglais « willy » est une manière élégante de désigner le pénis. Et on sait très bien que le pénis, c’est drôle, même si on ne sait pas trop pourquoi. Maintenant vous savez que vous ne devez pas appeler votre enfant Willy. De toute façon c’est moche comme prénom.

3. Arse (Aude)

On va pas tourner par quatre chemins, « arse » en anglais c’est « cul ». Et c’est vrai qu’une ville qui s’appellerait « cul » ça nous ferait bien marrer comme des idiots. Peut-être parce qu’on a encore 10 ans dans notre tête, oui.

4. Condom (Gers)

Vous-mêmes vous le savez, le « condom » désigne le préservatif, cette protection ma foi très efficace contre toutes sortes de MST. Ça ne devrait faire rire personne, mais en même temps quelle idée d’avoir appelé une ville comme ça.

5. Pussy (Savoie)

Oui, c’est la chatte, le minou, le vagin. C’est mignon mais ça ne rendra pas bien si c’est votre adresse sur votre CV, surtout si vous voulez postuler dans un pays anglophone. De toute façon si vous venez de Savoie vous pouvez juste profiter de votre paysage et manger des spécialités savoyardes tout le reste de votre vie sans sortir de votre département.

6. Pissy (Somme)

On ne change qu’une lettre par rapport au point numéro 5, et nous voici avec un « pissy » qui veut dire « pisse ». Pourtant ce petit village de moins de 300 habitants est très propre. Enfin j’imagine, parce que je n’y ai jamais mis les pieds.

7. Brest (Finistère)

Bon celle-là vous la connaissez tous, et pourtant ça ne vous a jamais fait rire. C’est parce que vous n’êtes pas anglophones. Sinon, vous auriez tout de suite remarqué que Brest ressemble à « breast », soit le sein ou la poitrine en anglais. Bon c’est sûr que ça serait plus drôle si on appelait directement une ville « Gros-Nichons » mais on fait avec ce qu’on a hein.

8. Clam (Charente-Maritime)

Aucun rapport avec la chlamydia comme on aurait pu le penser. Non, non, « clam » en anglais, c’est la palourde. A priori rien de très drôle. Sauf que chez nos amis anglais, ça a un peu le même sens que « la moule » quand elle désigne le sexe féminin. La chatte, quoi.

9. Tosse (Landes)

Alors « toss » en anglais a plusieurs sens, parmi lesquels vomir, masturber ou même anulingus. C’est autant de raisons d’éclater de rire en pensant aux 2700 Tossais et leur ville maudite.

10. Anus (Yonne)

Bon ok ça marche aussi en français. Franchement ça doit pas être facile tous les jours d’habiter Anus, ce trou paumé en Bourgogne. Dans le trou du cul du monde. C’est bon j’ai fait les blagues qu’il fallait faire sur ce sujet, maintenant je peux passer à autre chose.

Nous les francophones on peut déjà se moquer des noms de villages bretons.