Cette années 2020 a quelque chose de spécial : les jours fériés y sont particulièrement bien répartis, ce qui fait qu’on aura des ponts, des aqueducs et mêmes des tunnels sous la Manche si on s’y prend bien et qu’on pose les bons jours de congés. Voilà quelques suites de jours qu’il faut prendre si vous voulez glander plus longtemps que les autres (ou partir en vacances, hein, on ne juge pas).

1. Les 2 et 3 janvier (trop tard)

Le 1er janvier tombant un mercredi, poser les 2 et 3 vous assurait 5 jours peinards. Si vous les aviez pris, c’est que vous êtes du genre malin, à sentir les bons coups venir. Si vous ne les avez pas posés, par oubli ou par pure fierté, ne vous inquiétez pas, il y en a plein d’autres.

2. Les 14-15-16-17 avril (du mardi au vendredi)

Le lundi 13 avril, c’est le lundi de Pâques (merci Jésus t’es un frère), il est donc férié. Si vous posez les 4 jours sus-nommés, vous vous offrez donc 9 jours de plaisir et d’oisiveté (du vendredi 11 au dimanche 19 avril compris).

3. Les 4-5-6-7 mai (du lundi au jeudi)

Ce coup-ci, c’est le fameux duo 1er mai (fête du travail) et 8 mai (armistice) qui nous font bien plaisir. Grâce à eux, en posant simplement 4 jours, on peut profiter de 10 jours à se dorer la pilule en Martinique ou à jouer aux cartes chez mamie. C’est selon.

4. Les 18-19-20 et 22 mai (lun-mar-mer et ven)

Le 21 mai, c’est l’Ascension (ouais on oublie toujours ce que c’est, mais c’est pas important). Donc ces 4 jours bien placés se chargent de combler les trous pour profiter d’une semaine complète, sans oublier le week-end précédent, soit 9 jours de bonheur et d’insouciance.

5. Les 2-3-4-5 juin (du mardi au vendredi)

Qui c’est qui se pointe l’air de rien le 1er juin ? Le lundi de Pentecôte, eh ouais mon gars. Encore une fois, il n’y a plus qu’à poser 4 jours pour gagner une semaine + le week-end qui la précède. Vous voilà plein de temps libres, donc allez rendre visite à vos parents, ils seront contents.

6. Les 13 et 15-16-17 juillet (lun et mer-jeu-ven)

Vous vous souvenez du 14 juillet ? C’est le jour où des gens ont couru sans culotte sur la place de la Bastille, ou quelque chose comme ça. Du coup c’est férié. Pour le reste, vous connaissez la chanson.

7. Les 9-10 et 12-13 novembre (lun-mar et jeu-ven)

Le 11 novembre, c’est la fameuse armistice, celle où les fanfares défilent dans les rues. C’est aussi le moment pour vous de poser deux paires de jours qui entourent ce mercredi afin de vous dégager 10 jours de sérénité, loin de votre travail, de vos amis, de vos enfants, et même de votre conjoint qui était un poil relou ces derniers temps.

8. Les 21-22-23-24 décembre (du lundi au jeudi)

Etant donné que notre copain Jésus a pointé le bout de son nez le 25 décembre (ouiii, on sait que la date est plus que probablement fausse, mais on s’en fout), ce jour est férié. Voilà l’occasion de poser les 4 jours précédents afin de jouir de 9 jours pour finir les cadeaux/faire à manger/se remettre de sa gastro. Et joyeux Noël bien entendu.

Maintenant, il ne vous manque plus qu’un beau calendrier.