Avec l’hiver, elles reviennent, telles des chansons populaires sauf qu’elles ne sont pas chantées à ma connaissance par Claude François. Il n’empêche qu’on les voit fleurir au coin de nos rues, s’étalant nonchalamment le long des golfes clairs des auvents de PMU, fières comme Artaban quand elles grésillent et s’électrisent, apportant aux courageux buveurs-fumeurs un peu de réconfort en ces temps refroidis. Ce sont les terrasses chauffées et ce sont des vraies merdes et je m’en vais vous le prouver.

1. Ça pollue

On ne va pas se mentir : à votre avis, avec quoi produit-on l’énergie nécessaire afin que des petites flammes s’agitent en continu suffisamment fort pour réchauffer une terrasse entière ? Avec de l’électricité ou du gaz. Or, l’électricité comme le gaz polluent. Beaucoup. Et rejettent du CO2. Et je vous rappelle que la planète est en train de mourir au cas où vous seriez passés à côté de cette information pas si confidentielle. Bref les terrasses chauffées sont des merdes qui ajoutent du mal au mal et qui devraient être brûlées – ça ne manquerait pas de piquant, remarquez.

2. C'est moche

C’est étonnant de voir comment tous ceux qui chient sur l’éolien en reprochant aux moulins leur laideur se gardent bien d’émettre un jugement esthétique sur les non moins dégueulasses terrasses chauffées, lesquelles défigurent le paysage urbain à grands renforts de grillages imitation lampadaire. Une terrasse, c’est une terrasse, pas la salle des trésors de Fort Boyard version cheap.

3. C'est pas très efficace

Pour peu que vous vous installiez à deux sous un des chauffages, il y a fort à parier que l’un des deux convives aura tout de même froid quand l’autre mourra de chaud. Dans ces temps troublés où la France s’écharpe et se divise, il serait quand même plus utile de promouvoir des outils à même de réconcilier les gens plutôt que de les diviser.

4. C'est dangereux

Imaginez un peu que vous soyez devant votre gazinière et que vous décidiez de la mettre en marche pour cuire un truc mais que vous oubliiez que vous vouliez cuire un truc et que vous laissiez la gazinière en fonctionnement sans surveillance pendant 6 heures. Quelle serait votre réaction quand, tout à trac, vous réaliseriez l’immense bêtise que vous venez de commettre ? Vous paniqueriez, évidemment. Et bah les terrasses chauffées, ce sont des gazinières géantes donc je pense qu’on peut raisonnablement dire que les laisser tourner non stop pendant 6 heures, c’est pas malin malin.

5. C'est très mauvais pour les peaux fragiles

On va apprendre à mieux se connaître, vous et moi. Et bah voilà, je vous le donne dans le mille, j’ai une peau sèche et qui peut facilement s’abîmer. Et bah voilà, les changements de température n’aident pas, je vous l’assure. Quand il fait froid puis chaud puis froid puis chaud ma peau commence à ressembler à un vieux plaid qu’on n’a jamais lavé et qui bouloche et c’est pas cool. Or, les terrasses chauffées, c’est exactement ça : un endroit où il fait à la fois trop chaud et trop froid en permanence. C’est un grand non.

6. Ça fait de la concurrence déloyale pour les bars qui peuvent pas se payer de terrasse chauffée

Et voilà comment peu à peu les grandes chaînes défigurent nos centre-villes car les petits commerçants ne parviennent pas à s’équiper de terrasses chauffées et voient leurs bancs se vider durant l’hiver, la faute à des fumeurs qui veulent s’adonner en paix à leur alcoolo-tabagisme malgré le froid parce que pour avoir le beurre et l’argent du beurre y’a du monde et même le cancer de la crémière.

7. Ça encourage les gens à fumer

Pas plus tard que l’autre jour, j’étais avec ma nièce de 3 ans et j’étais en terrasse chauffée et là elle me dit « tant qu’à être là, je vais en fumer une » et hop la voilà accro à tel point qu’elle a déjà développé deux cancers du fumeur et c’est une histoire bien triste que celle que je suis en train de vous raconter. Là d’ailleurs, je pleure.

8. C'est Hitler qui les a inventées

Je l’ai lu quelque part, je ne saurais plus trop vous dire où mais on raconte que le führer adorait passer des longs moments avec une orangeade et Eva Braun sous un auvent chauffé. Choisissez votre camp.

9. Les gens profitent de la présence de terrasse chauffée pour chanter "C'est chaud" de Patrick Sébastien en se croyant spirituels

« C’est chaud, c’est chaud, on est là pour faire la fête, c’est chaud, c’est chaud, personne ne nous prend la tête, c’est chaud, c’est chaud, on va changer de planète, c’est chaud, c’est chaud et on chante à tue-tête : lala lalalalalalalala lalalalalalalalalalalalalalalala… »

C’est chaud.

10. Une terrasse chauffante a violé mon chat

Regardez un peu ce qui est arrivé à la petite bête...

On a froid et on assume.