Crédits photo (creative commons) : Fermin R.F.

Ils ont vu leur rêve brisé par un corps capricieux qui a décidé de ne plus fonctionner au pire moment de la saison. Pour les 11 joueurs de cette liste, l'Euro, ça sera sur Playstation ou devant TF1, mais certainement pas sur les terrains verdoyants d'Ukraine et de Pologne, à gambader gaiement à la poursuite d'un ballon rond sous les éloges et les insultes de supporters imbibés de bières ou d'espoirs d'orgasmes footballistiques. Tour d'horizon de ceux sans qui l'Euro n'aura indiscutablement pas la même saveur.

  1. Frank Lampard, Angleterre
    Le grand absent de cet Euro 2012. Vainqueur de la Ligue des Champions et de la Coupe d'Angleterre avec Chelsea et auteur de 11 buts en championnat, Frank Lampard a sans doute laissé passer, à 33 ans, sa dernière chance de décrocher le titre international qui manque à son très beau palmarès en déclarant forfait pour l'Euro. Au même âge, le Christ terminait son existence terrestre sur une croix, le corps sanguinolent en guise de cache-misère. Comme quoi, y'a toujours plus mal loti que soit.
  2. Carles Puyol, Espagne
    Capitaine du FC Barcelone aux 99 sélections nationales, Carles Puyol loupera l'Euro en raison d'une blessure au genou. A 34 ans, le défenseur hésite désormais très sérieusement à mettre un terme à sa carrière internationale, afin de se concentrer sur son club, sa famille, et sa carrière de sosie non-officiel de Jango Edwards.
  3. Eric Abidal, France
    Miraculé du football après avoir subi une opération contre une tumeur au foie, Eric Abidal a pu pleinement animer son couloir gauche cette saison au FC Barcelone, avant de devoir de nouveau subir une opération au printemps, et une ablation de son membre capricieux. Pas de foie ? Pas de chocolat ukrainien, forcément.
  4. David Villa, Espagne
    Il y aura cru jusqu'au bout. Blessé depuis le mois de décembre et la Coupe du Monde des Clubs, le barcelonais n'a finalement pas été retenu par Vicente Del Bosque dans le groupe espagnol, qui l'a jugé trop court physiquement. Une grosse perte pour l'Équipe d'Espagne, qui perd le meilleur buteur de l'histoire de la sélection en même temps qu'un cadre du vestiaire comptant 82 sélections. Le fer de lance de l'attaque championne d'Europe en titre se nomme désormais Fernando Torres. Voilà.
  5. Oleksandr Shovkovsky, Ukraine
    Gardien emblématique de la sélection ukrainienne et du Dynamo Kiev, dont il a porté le maillot à 92 reprises, Shovkovsky manquera le premier championnat d'Europe organisé dans son pays, et la dernière occasion de briller sur la scène continentale, à 37 ans passés. Privé de 2 autres de ses gardiens, c'est une véritable malédiction qui touche l'effectif ukrainien à ce poste, pandémie destructrice comparable (si, un peu quand même) aux tourments rencontrés par les ouvriers ayant pénétrés dans le tombeau du pharaon Toutankhamon...
  6. Giuseppe Rossi, Italie
    Partant certain pour l'Euro avec la Squadra azzura et placé sur la "short list" du FC Barcelone il y a 1 an pour occuper le front de l'attaque catalane aux côtés de Villa et de Messi, le buteur italien a vécu une saison 2011-2012 noire, qui l'aura éloigné conséquemment de ses espoirs passés. 9 petits matchs joués en championnats, une relégation avec son club de Villaréal, et une sale blessure au genou qui le privera de la compétition avec l'Italie. Rendez-vous, avec un peu (beaucoup) plus de chance, au Mondial 2014.
  7. Abou Diaby, France
    Quoi de plus surprenant que de retrouver le milieu relayeur d'Arsenal dans la case "infirmerie" de l'Euro ? Victime d'une dizaine de blessures depuis le début de son parcours chez les Gunners, Diaby n'a disputé que 91 minutes cette saison en championnat. Heureusement, Alou Diarra est là pour le remplacer en Équipe de France.
  8. Ivica Olic, Croatie
    On peut rêver mieux comme fin de saison. Deuxième de Bundesliga, finaliste malheureux de la coupe d'Allemagne et de la Ligue des Champions, Ivica Olic, qui quittera le Bayern Munich pour Wolfsburg au retour des vacances, a du également tirer une croix sur l'Euro avec la Croatie, suite à une blessure à la cuise contractée lors d'un match amical contre la Norvège. Son grand fait d'arme de la saison restera donc un doublé inscrit contre l'OM en C1, en quart de finale. Exploit tout de même pas si retentissant, quand on sait que le bordelais Jussié a également mis 2 buts contre les Marseillais cette saison...
  9. Gareth Barry, Angleterre
    Plus encore que Steven Gerrard ou Frank Lampard, le récent vainqueur du championnat d'Angleterre avec Manchester City est le véritable régulateur de cet équipe. Son absence est un très gros coup dur pour l'équipe de Roy Hodgson, alors même que celui-ci cherche une ossature pour souder l'équipe qu'il vient tout juste de prendre en main, suite au départ de Fabio Capello à l'hiver dernier. David Beckam et Michael Owen sont toujours officiellement footballeurs professionnels, au pire...
  10. Jack Wilshere, Angleterre
    Grand espoir du football anglais depuis 3 saisons, le jeune milieu de terrain d'Arsenal (20 ans) n'a pour l'instant pas eu l'occasion d'exprimer pleinement son remarquable talent, la faute à une fragilité physique compromettante. Ainsi, l'ailier de 20 ans n'aura pu disputer la moindre minute cette saison, et son forfait vient compléter l'hécatombe qui touche l'Équipe d'Angleterre, et vient s'ajouter à ceux de Lampard, Barry, Cahill, Smalling ou encore Ruddy. Gary Lineker, lui non plus, ne participera pas à cet héros.
  11. Bacary Sagna, France
    Troisième joueur d'Arsenal dans la liste, l'arrière latéral droit de l'Équipe de France s'est durement fracturé le tibia au mois de mai, empêchant le joueur aux 32 sélections de surfer sur la très bonne saison qu'il était en train de réaliser en club. Une occasion pour Mathieu Debuchy de s'imposer définitivement dans le groupe France et dans le couloir droit, et à Olivier Giroud de récupérer dans sa chambre son partenaire de jeu préféré...
  12. (BONUS)Thierry Roland, M6
    Alors que devait se reformer le duo mythique Roland-Larqué, coup de tonnerre, un problème de santé écartera des terrains l'expérimenté commentateur pour les premières rencontres. On lui souhaite tout de même un prompt rétablissement, un Euro sans Thierry, ce n'est pas tout à fait pareil.

Et vous, vous voyez d'autres joueurs qui vont cruellement manquer à cet Euro en Pologne et en Ukraine ?

Footeu-se dans l'âme ? On a déniché les gadgets les plus cool :