Après 6 heures de vol, vous avez déjà regardé 3 films, 2 séries et 1 document sur la reproduction des coléoptères paraplégiques, et vous ne seriez pas contre une petite partie de jeu vidéo. Mais faites gaffe, la plupart de ceux proposés par les compagnies aériennes peuvent transformer le reste de votre voyage en véritable enfer.

1. Qui veut gagner des millions… et passer pour un demeuré ?

Ce vol s’annonce décidément interminable mais vous n’avez pas dit votre dernier mot ! Confiant, vous vous lancez dans une partie de Qui veut gagner des millions à 10 000 pieds d’altitude. Techniquement, le jeu est plutôt bien fichu, rien à dire, on s’y croirait. Sauf un léger détail, outre le fait que tout soit rédigé en anglais (easy for you), vous vous rendez vite compte que la culture générale ne porte pas bien son nom. L’histoire, les stars, les événements sportifs marquants sont rarement les mêmes selon que vous soyez Français, Américains ou Sud Africain. Exemple : si on vous demande qui a chanté « dur dur d’être un bébé »», vous répondez « Jordy ». Posez maintenant la même question à un ricain… On appelle ça l’exception culturelle ! Résultat, dans le jeu, on se retrouve dès les premières questions, avec des colles qui nous renvoient lamentablement à notre ignorance. Tout ça sous le regard de notre voisin anglo-saxon, qui vient de capter qu’il voyageait à côté d’une personne avec le QI d’un gamin de 8 ans.

Source photo : Giphy

2. Un Pinball qui fait flipper

Cool, un jeu de flipper ! Vous allumez une clope, commandez une mousse comme d’hab, et en avant pour faire tilter la bête. Ca c’est la théorie parce que, vous n’avez évidemment pas le droit de cloper, que votre mousse est déjà sifflée depuis 2 heures et que c’est pas soirée open bar. Quant au jeu, il rame sévère jusqu’à figer l’écran toutes les 3 secondes en attendant que le processeur aux fraises, reprenne ses esprit. En résumé, à défaut de péter les records, ce Pinball vous fera certainement péter un câble.

Source photo : Giphy

3. Une partie de Pac Man dure à gober

C’est vintage et ça n’a pas perdu une ride. Enfin, c’est ce que vous pensiez avant de lancer une partie de ce in-flight Pac-Man. La télécommande transformée en joystick est tout sauf précise et les touches directionnelles réagissent ni aux doigts, ni encore moins à l’œil (on a essayé : marche pas). Si vous parvenez à franchir les deux premiers niveaux, franchement chapeau !

Source photo : Giphy

4. Space Invaders pour les hardcore gamers

Quel plaisir de retrouver ce bon vieux scrolling vertical, ces nuées d’ovnis qui déferlent sur la Terre et viennent s’empaler sur vos tirs laser. Le jeu a beau être moche, vous êtes pris dans le feu de l’action à marteler les touches de votre manette, jusqu’à ce que le créateur du jeu décide de vous faire redescendre sur terre. Et à plus de 10 km au dessus du plancher des vaches, ça risque de faire mal. Fini de jouer, vous venez à peine de franchir le niveau 4 à la force du poignée, que vous êtes submergé en seulement quelques secondes par des hordes d’ennemis qui ont bouffé des Weetabix au goûté (ou n’importe quel autre produit dopant). Inutile de lutter, le game over est inéluctable. A croire que le jeu n’avait que 5 niveau et que vous venez de faire connaissance avec le boss final. Hardcore !

Source photo : Giphy

5. Au fond du trou avec Golf Open

Rien de tel pour se détendre en plein vol qu’une petite partie de golf. Après avoir choisi votre joueur, vous attaquez votre premier Par 4, que vous terminez en…12 coups ! Si les coups d’approche sont gérables, il n’en va pas de même une fois sur le green. L’appréciation de la distance et de la pente se fait à la louche, alors que vous n’avez que cette satanée manette à disposition. Résultat, les puts bien pourris s’enchaînent et avec eux, s’envolent votre patience et un peu de votre amour propre.

Source photo : Giphy

6. Un Jeopardy sans Philippe Risoli

Les plus vieux se souviennent de ce jeu animé par Philippe Risoli sur TF1 au début des années 90. Le jeu consistait à trouver la bonne question à partir de la réponse donnée. Ex : 1515 ? Réponse, En quelle année a eu lieu la bataille de Marignan ?. On sait ce que vous pensez : ça a l’air tout pourri comme concept ; sauf qu’à l’époque c’était révolutionnaire ! Presque autant que le jeu Pyramide avec Marie-Ange Nardi et Pepita. Ce qui est sûr, c’est que le jeu a mal vieilli, et que Jeopardy est encore plus chiant en jeu vidéo, qu’à l’époque à la télé.

Source photo : Giphy

7. Un tacle les deux pieds décollés sur Football Cup

Tu pensais que jouer à FIFA sur WII ressemblait à l’enfer sur Terre ? Ne touche jamais au jeu football Club pendant un vol. Impossible de déplacer tes joueurs en diagonale, quant au reste, tout se joue avec seulement 2 boutons avec des temps de latence à envoyer ta manette faire des vols planés… sauf qu’elle est raccordée à un cordon, pas de bol.

8. Un Tetris(te) pour dépressif

Jouer à Tetris c’est presque aussi bon qu’une madeleine de Proust, sauf qu’en vrai, les madeleines c’est tout sec quand tu les laisses traîner trop longtemps. Un peu comme Tetris en fait : c’est secos, ça fait mal au doigt à force d’enfoncer les touches directionnelles qui fonctionnent quand elles en ont marre de te faire rager. Et ce n’est pas cette musique russe insupportable qui va sauver le coup.

Source photo : Giphy

9. Un SUDOKU

Ok, rien que le nom, ça te donne envie de chialer. Et pourquoi pas les ptits chevaux pendant qu’on y est ?

Source photo : Giphy

10. Une partie de Bataille navale pour sombrer une bonne fois pour toute

Le seul moyen de réellement ressentir le stress d’une bataille navale serait de lancer une partie uniquement lorsque vous êtes en pleine zone de turbulences, juste au dessus d’une immense étendue d’eau, sans aucune chance d’atterrir en urgence à moins de 2000 bornes. Là d’accord, le jeu commence à ressembler à quelque chose. Le reste du temps, la Bataille navale c’est juste un jeu de hasard pour passer le temps avec Papy. Surtout qu’ici, il n’est même pas possible de tricher en jetant un œil discrètement sur le plateau de jeu de votre adversaire : entre-nous le seul vrai plaisir du jeu.

Source photo : Giphy

Finalement, heureusement que votre smartphone fait aussi console de jeux vidéo.

Tu ne sais jamais quoi mettre dans ta valise ? Aucun problème :