Les clichés ont la vie dure et les mecs en font les frais. Et qu’ils ne pensent qu’à baiser, et qu’ils sont obnubilés par le physique et qu’ils ne pensent qu’à eux, tutti quanti et tout le toutim. Il faut arrêter avec ça ; non contents d’être faux, ces bêtises font peser sur les épaules des hommes une culpabilité sans objet découlant sur de la justification préventive. C’est fatigant pour tout le monde.

1. Les mecs ont tout le temps envie de baiser

Non, pas spécialement. Quand il fait chaud et que l’univers se transforme en forêt de minishort, oui, il y a comme une recrudescence ; mais sinon nous ne sommes pas nécessairement toujours disposés à foutre notre bite tout le temps partout. En réalité, il y a des trucs qui nous excitent et des moments où faire une bonne grosse grille de mots fléchés paraît autrement moins fatigant que de s’agiter en mettant son sexe dans quelqu’un.

Source photo : Giphy

2. Les mecs ne peuvent pas simuler

Il est techniquement possible de simuler car toutes les éjaculations ne sont pas synonymes d’orgasme ; les mecs le feront soit pour écourter un acte trop long, soit, à l’inverse, après avoir fait semblant de ne pas avoir joui plus tôt parce qu’ils sont un peu précoces et que c’est toujours un peu la teu-hon.

3. Les mecs ne peuvent pas être satisfaits avec un seul partenaire

Ca ne veut rien dire. De la même manière que les mecs n’ont pas envie de baiser tout le temps, ils n’ont pas envie non plus de baiser avec tout le monde. La lassitude d’une vie sexuelle peut tout autant toucher les mecs que les filles, en revanche, et le couple peut se bâtir de bien des manières, soit en laissant une forme de liberté, au bout d’un moment, à son partenaire, soit en se renouvelant sans cesse, soit avec les moyens du bord.

4. Si un mec ne bande pas, c'est qu'il n'est vraiment pas excité

La bandaison n’est pas totalement une science exacte. On peut très bien être excité et ne pas bander ; par fatigue, par mystère, pour plein de raisons étranges. Quoiqu’il advienne, les filles ne doivent pas tirer de conclusions hâtives d’un sexe tout mou : ça peut arriver.

Source photo : Giphy

5. Si une fille ne jouit pas, c'est que le mec est naze

Chacun étant un tant soit peu responsable de son plaisir, le mec n’est pas là pour assouvir les plaisirs de la fille. Le mec est disposé à faire plaisir à la fille, mais c’est aussi à la fille de le guider et de lui faire comprendre ce qui lui plaît. La pression sociale du rôle masculin dans le sexe est un tue-l’amour absolu qui sape la confiance et angoisse les hommes. Il n’y a pas de mauvais coup par principe.

6. Les mecs préfèrent la pénétration aux préliminaires

C’est absurde de penser aux hommes comme à des limeurs professionnels dont l’unique objectif est de mettre leur bite dans un trou et de jouer à faire des allers-retours. De fait, bien des hommes préfèrent les préliminaires au sexe lui-même ; je vous ferais remarquer au passage que les préliminaires sont des actes sexuels, pas des jeux de cour de récré.

Source photo : Giphy

7. La seule zone érogène masculine est le pénis

Je vous assure que les lobes d’oreilles fonctionnent aussi. Ainsi que plein d’autres endroits qui peuvent varier selon le mec. On est des humains, merde.

8. Si un homme est excité quand on lui touche l'anus, c'est probablement qu'il est homo

L’anus est une zone érogène pour tout le monde et plein de mecs aiment qu’on leur stimule aussi cette partie-là, sans toujours l’avouer, d’ailleurs. Quoiqu’il en soit, ce n’est pas parce qu’ils aiment être stimulés à ce niveau qu’ils aiment être stimulés par des mecs à ce niveau. Et quand bien même ils aimeraient être stimulés par des mecs à ce niveau, cela ne signifierait pas pour autant qu’ils n’aiment que les hommes. Et ajoutons que chacun fait bien ce qu’il lui plait merde !

9. Les mecs n'aiment que les mannequins

Oui, oh, c’est pas désagréable, hein, les mannequins, mais globalement ça n’existe pas. Partant de là, un même homme peut être attiré par plein de personnes différentes, plates, rondes, avec des petits seins, des gros seins, petites, grandes … Bref, le type n’existe pas en matière sexuelle et les complexes devraient être laissés de côté.

10. Les mecs ne jurent que par le physique

En vrai, il m’est quasiment impossible de coucher avec une personne que je trouve bête. C’est mécanique, ça me crée du dégoût. Et je crois ne pas être le seul dans ce cas. Il faut un peu d’admiration pour susciter du désir. Même avec une plastique parfaite, l’attirance se joue ailleurs. Penser le contraire est une belle connerie.

Source photo : Giphy

Derrière les poils, il y a un cœur.