Tu es à une terrasse de café, tu parles avec un pote d’un artiste que tu adores. Voilà quelques minutes que tu en fais les louanges et ton interlocuteur, curieux, souhaite connaître le nom de ce dernier. Et là, c’est la panique. Tu bégaies. À plusieurs reprises, tu tentes de formuler quelque chose qui ressemble à peu près à un nom de groupe. Tu ne le convaincs pas. En même temps, ce n’est pas de ta faute si ces foutus musiciens veulent absolument se démarquer avec un truc original. Bande de relous.

1. Lynyrd Skynyrd

Ce qu’on dit : « Linird skinird ». Parce qu’on n’est un peu bébête et qu’on est surtout perturbé par l’omniprésence de « y » (qui est pourtant une lettre bien inutile).

Ce qu’on devrait dire : « Léneurd Skéneurd ». Pour la petite histoire, le groupe s’appelait My Backyard, ensuite One Percent et puis ça a dérapé. En fait, c’est une déformation de « Leonard Skinner », un professeur de sport qui victimisait Gary Rossington, le guitariste du groupe, pendant ses années-lycée parce que ce dernier n’avait de cesse de se rebeller contre les codes vestimentaires stricts de son école privée. Il a fini par en changer… Et si le groupe a été renommé comme ça, c’est grâce à son pote Ronnie qui a fait voter ce nouveau nom par leur public à Forest Inn en 1969. Un vrai ami.

Crédits photo : Wikimédia Commons

2. C2C

Les artistes sont français. Pourtant, clairement, C2C sonne mieux en anglais. Et dans la mesure où les membres du groupe se contrefichent de faire prévaloir une prononciation, on ne se permettra pas de vous en imposer une. Même si c’est tentant.

Crédits photo : Wikimédia Commons

3. Portishead

Ce qu’on dit : « portichède ». Du coup ça ressemble un peu à un bled nantais alors qu’en fait, il s’agit d’un groupe très stylé qui a composé « Glory Box » : la musique la plus utilisée dans les scènes de fesses de comédies romantiques bien pétées que tu regardes le vendredi soir en pleurant parce que t’es toujours célibataire.

Ce qu’on devrait dire : « portisse head ».

Crédits photo : Wikimédia Commons

4. Bon Iver

Ce qu’on dit : « bon aïveur ». Bêtement, puisqu’il s’agit d’un groupe américain et on le prononce en insistant bien sur le « aï » pour feindre une certaine aisance dans la langue anglaise. Sauf qu’on a tout faux.

Ce qu’on devrait dire : « Bon ivère ». En fait, l’un des membres a été séduit par l’expression « Bon Hiver » en français et a baptisé le groupe ainsi. Du coup, pour une fois, si vous voulez avoir un peu de style, il faudra s’efforcer de le prononcer avec votre plus bel accent français.

Crédits photo : Wikimédia Commons

5. Gotye

Ce qu’on dit : « Goti ». Comme s’il s’agissait du diminutif de « Gauthier »

Ce qu’on devrait dire : « Gauthiyay ». Autrement dit : »Gauthier » avec plus d’assurance.

Crédits photo : Wikimédia Commons

6. Archive

Ce qu’on dit : « archive ». Comme s’il s’agissait d’un groupe de documentalistes punk qui sévit dans toutes les bibliothèques de France.

Ce qu’on devrait dire : « arquaïve ».

Crédits photo : Wikimédia Commons

7. AC/DC

Avouez-le, vous le prononcez à la française comme un gros beauf alors que NON. Le groupe est australien. Donc stop.

Crédits photo : Wikimédia Commons

8. !!!

Ce qu’on dit : « Mais si tu vois là, le groupe avec trois points d’exclamation. »

Ce qu’on devrait dire : « Tchik tchik tchik »… Pourquoi ? Aucun idée. Cherchez pas.

Crédits photo : Wikimédia Commons

9. MSTRKRFT

Ce qu’on dit : pas grand chose. On a plutôt tendance à rester pantois face à cette appellation à cause de l’accumulation de consommes indigeste.

Ce qu’on devrait dire : « mastercraft ». Ouais, les gars ont juste viré les voyelles quoi. Pas si ouf.

Crédits photo : Wikimédia Commons

10. Die Antwoord

Ce qu’on dit : « daïe antweurd ». Parce qu’on essaie de le prononcer à l’américaine et que, de fait « die », dans notre petit esprit étriqué d’utilisateur de google traduction, ça signifie « mourir ». Sauf que pas du tout.

Ce qu’on devrait dire : « die antwourde ». Les gars ont été tellement saoulé que tout le monde se goure dans la prononciation que, pour le 1er avril 2015, ils ont publié un faux communiqué dans lequel ils prétendaient que chaque fan assistant à un concert incapable de prononcer le nom du groupe serait banni à vie.

Crédits photo : Wikimédia Commons

Mes excuses pour la très mauvaise gestion des guillemets.