Selon une étude récente, voyager en train serait plus dangereux que de le faire en avion. Soit, mais ce qu’on ne dit pas, c’est que le vrai danger se situe dans les gares et pas seulement à cause des menus larçins qui y sont régulièrement commis.

1. La gare Chhatrapati Shivaji Terminus – Mumbai (Inde)

Le Chhatrapati Shivaji Terminus est inscrite au patrimoine de l’Unesco qui visiblement n’y a jamais foutu les pieds. Sinon, il saurait que la principale gare de la mégapole est un véritable enfer. Certes, l’architecture est à la fois désuète et magnifique, mais si vous commencez à regarder les bâtiments, vous allez rapidement vous retrouver à poil, c’est à dire détroussé de vos biens par des pickpockets de passage. Et c’est bien là le cadet de vos soucis. Vu le monde qui transite par la gare, il va falloir en plus jouer des coudes pour accéder aux quais, que vous aurez mis 3 plombes à repérer. C’est vraiment pas gagné cette histoire.

2. La gare de Tanggula – Tibet

Perchée à plus de 5000 mètres au dessus du niveau de la mer, cette gare est la plus haute du monde. Autant vous prévenir, ça caille sévère et mieux vaut prévoir la grosse laine, le coupe-vent et éventuellement dans des cas extrêmes, avoir sur soi de quoi éventrer une bête pour se réchauffer dans ses viscères (merci Leonardo pour l’astuce dans The Revenant). Ah et dernière chose, à 5058 m, le taux d’oxygène est particulièrement faible… la tête risque de tourner un peu.

3. La gare de Bruxelles-Central

La gare de Bruxelles est l’une des plus empruntées d’Europe et il semblerait que certaines de ses marches soient particulièrement étroites, à croire que les Belges ont des petits pieds. À tel point que les chutes, glissades et entorses diverses sont ici plus fréquentes qu’ailleurs. Gare donc où vous mettez les pieds (c’est le cas de le dire).

Crédits photo (creative commons) : Antonio Ponte

4. La voie ferrée du marché de Maeklong – Thaïlande

Cette voie ferroviaire est au reportage TV, ce que Florian Philippot est à BFM TV : un bon client. Il faut dire qu’en matière d’extrême, on fait difficilement mieux (on parle de la gare, pas de l’autre énergumène). Le marché de Maeklong a en effet la particularité d’être situé sur les rails et de ranger ses étales à chaque passage du train. La gare quant à elle, n’est guère plus rassurante, et il vous faudra rentrer le bide pour espérer laisser passer la locomotive sans risquer d’égratignures.

5. La gare de Guilin – Chine

En fait, on aurait très bien pu prendre n’importe quelle gare d’une grande ville chinoise. Ce sont de véritables traquenards pour touristes, même si ce n’est pas fait exprès. Pour commencer, il existe souvent plusieurs gares dans une même ville et pour corser l’affaire, elles portent des noms très proches. Par exemple, dans la ville de Guilin, vous trouverez en plus de la gare de Guilin, la gare du nord de Guilin… et ça change tout. Surtout quand le tout est écrit en chinois ! Autre écueil, les Chinois quand ils ne vous envoient pas balader, peuvent vous filer de mauvaises infos car ils sont incapables de vous guider. Ça part certes d’une bonne intention, mais ça peut vous emmener dans de sacrées galères. Prendre un mauvais train en Chine, ça veut parfois dire, faire un détour de plusieurs centaines de kilomètres.

6. La gare de gare Bhagalpur – Inde

La chaleur ? Passe encore. Les pickpockets ? Soit. Mais alors les retards à rallonge, ce n’est vraiment plus possible. Si vous ragez contre la SNCF et ses horaires élastiques, n’allez jamais vous risquer à prendre le train en Inde. Par exemple, celui qui va de Bhagalpur à Dehli enregistre en moyenne plus de 12 heures de retard. Une étude a d’ailleurs montré il y a quelques années, que sur 50 trajets, ce train n’avait été que 8 fois à l’heure. Bienvenue en Inde !

7. La Gare du Nord – Paris

C’est pas nous qui le disons, mais ce rabat-joie de Jacques Attali qui, non content d’avoir fustigé il y a quelques années l’obsolescence de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle, accusé d’être le « pire aéroport du monde », s’en est pris cette fois à la Gare du Nord. La première gare d’Europe et 3e au monde en matière de trafic (de trains, pas de chichon) est accusée d’accumuler les tares, entre problèmes de signalisations, de vétustés des installations, d’insécurité et d’isolation thermique (on y crève de chaud en été, on y chope la mort en hiver). Ok, mais la Gare du Nord ne tombe pas en rade en pleine transhumance touristique, elle !

Un top qui va assurément vous faire préférer le train.

Source : Mozotravel.com

Source photo : Giphy