Chaque année on se fait méchamment plaisir en vous offrant la liste des pires films sortis au cinoche. Pour une fois, on prend un peu les devants en vous annonçant dès maintenant les films dont on est à peu près sûr que ce sera pas des chefs d’oeuvre.

Ce top est absolument et fondamentalement de mauvaise foi.

1. 10 jours sans maman, de Ludovic Bernard

On lui donne la palme du film le plus foireux de l’année. Avec un Dubosc au meilleur de sa forme qui campe un DRH en passe de devenir numéro 1 de sa boîte, sauf que sa meuf (Aure Atika, qui n’a pas fait le meilleur choix pour fêter son retour au ciné) décide de partir en vadrouille, laissant seul le misérable homme avec un lot de tâches ménagères à accomplir… L’occasion de rire dans la joie et la bonne humeur sur les incompétences des hommes (sacrés eux) dans la gestion du ménage et des enfants.

2. Sonic, de Jeff Fowler

Alors que le design du personnage était tellement infâme que les fans se sont insurgés pour qu’on leur propose un truc un tout petit peu plus convenable, le résultat numéro 2 n’est pas ouf non plus. Franchement c’était pas la peine de se donner autant de mal.

3. Black Widow & Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn

Je mets ces deux films en position ex-aequo parce qu’on assiste à deux procédés similaires qui consistent à récurer les fonds de tiroir pour faire un prequel (Avengers, et Suicide Squad) avec un personnage féminin (ultra tendance pour satisfaire les zoulettes post #metoo). Sans compter que Black Widow est censée être morte dans Endgame donc normalement elle peut pas rejouer dans un autre film, ou alors seulement sous forme d’hologramme. Faut pas non prendre pour des jambons.

4. Fast & Furious 27 9 , de Justin Lin

Personnellement, j’entame une grève de la faim pour lutter contre la sortie du 10e opus. C’est plus possible. On peut plus se permettre. Depuis le premier volet on comprend déjà rien à l’histoire. En plus ça me rappelle que j’ai toujours pas mon permis et franchement c’est désagréable.

5. L'Appel de la forêt, de Chris Sanders

Un scandale pour tous les fans de Jack London pour qui ce roman est un incontournable et qui ont dû chialer par tous les pores de la peau en découvrant la gueule du chien en image de synthèse dans ce film qui s’avère résolument une adaptation bien pourrie.

6. Les Tuche 4, d'Olivier Baroux

Bon eh bien voilà. C’est les Tuche quoi. Un des plus gros succès au box office de ces dernières années. Alors on va encore dire qu’on se la joue snob et que si tant de gens ont aimé ce film c’est qu’il doit pas être si pourri. Bah écoutez, je vous invite à aller voir le volet 4 et à nous en donner des nouvelles, on verra bien.

7. Top Gun : Maverick, de Joseph Kosinski

Entre nous, soyons d’accord, ce qui a marché dans Top Gun c’est surtout sa parodie Hot Shot. Alors se taper 35 ans plus tard un nouveau volet de ce film avec un Tom Cruise bionique, pas sûr que ça fasse rêver sauf si on est excité sexuellement par les gros avions.

8. Transformers 7, de Michael Bay

Pareil que pour Fast & Furious. Faut arrêter maintenant. D’ailleurs faut arrêter Michael Bay aussi. On n’en peut plus des explosions, ça coûte une burne en essence à chaque fois son bordel.

9. Morbius, de Daniel Espinosa

Aucune envie de voir ce film tout pourri qui, contrairement à ce qu’on pourrait croire, ne parle pas du tout de morbier.

10. Kaamelott, d'Alexandre Astier

Trop nul ce film. Moi de toute façon j’ai jamais vu la série, mais franchement la bande annonce j’ai rien compris. D’autant plus que Kaamelott, normalement ça s’écrit « Camelote », et que ça veut dire que c’est pas de bonne qualité.

Angoisse, mort, déception, souffrance et couscous-merguez.