La trinquette, y’a que ça de vrai. A l’origine, on trinque avec son voisin (du mot « trinken » qui veut dire « boire » en allemand) pour s’assurer qu’il n’a pas glissé de poison dans notre verre. Heureusement, la suspicion n’est plus de mise et généralement où qu’on soit dans le monde, porter un toast est plutôt signe de convivialité. Du coup, quand on voyage, le plus important c’est de savoir boire un bon p’tit coup dans les règles. Pour ça, on peut apprendre les expressions du monde pour dire « tchin-tchin » et connaître aussi les traditions locales qui encadrent le toast. Vive le voyage ! Et surtout vive l’amour.

1. "Tchin-Tchin" : choc entre deux verres sans croiser les bras, eye-contact et potentiel rapport sexuel en perspective

Commençons par le classique « tchin-tchin » des apéros français. S’il ne s’agit pas de la seule expression pour trinquer c’est du moins une des plus communes, et pourtant le terme viendrait de Chine dont les soldats français revenus de campagne auraient importé l’expression. « Tsing tsing » voudrait ainsi dire « salut » en région cantonaise.

NB : contrairement à la croyance commune, il est tout à fait possible de trinquer sans se regarder dans les yeux, c’est même vivement recommandé pour faire parler les déviants sous mentaux qui se jetteront sur l’occasion pour dire « ET ON SE REGARDE DANS LES YEUX SINON CA MARCHE PAAAAAAS ». Brûle en enfer, horrible vermine.

Source photo : Giphy

2. "Prost" chez les allemands (et les neerlandais) : trinquer avec tout le monde en regardant dans les yeux

Et même que ça signifie « que cela puisse être utile ». Encore une bonne raison d’aimer le bon sens des Allemands.

3. "Egészségedre" en Hongrie : attention, on n'entrechoque pas les verres

Et démerdez-vous pour apprendre à prononcer cette expression, je refuse personnellement de vous venir en aide.

4. Au Vietnam, "Chúc suc khoe" et "tram phan tram"

La première expression plus classique, sert à souhaiter la santé à ses convives, la seconde signifie littéralement « 100 % », on le dit généralement avant de boire un shot cul sec.

5. "Terviseks" en estonien tout en regardant la personne dans les yeux (surtout si on boit un shot)

Non ce n’est pas une obscure méthode de drague voulant dire « veux-tu faire du sexe ? » aux touristes perdus entre Tallinn et Paide (ville estonienne qu’on prononce « payedé »). « Terviseks » c’est le « Santé! » local. Et certains y ajouteront même « Seuls les cochons commencent à manger sans boire un shot de vodka ». Attention à ne pas lever son verre plus haut que notre hôte ce qui pourrait être interprété comme un manque de respect. Insolence nettement moins détectable après une bouteille de vodka.

Source photo : Giphy

6. "Kampaï" au Japon : servir la bière à tes voisins tu feras, jamais à toi-même tu serviras (ou un truc dans le genre)

Et l’expression signifie « Asséchez le verre », une belle image qui détrône presque l’expression de mon oncle Jean-Mi « Les mouettes ont pieds » pour signifier que son verre est vide. Attention à ne pas se risquer à un « tchin-tchin » puisque ça veut dire “zizi” en japonnais. Honte suprême sur toi.

7. "Serefe" en Turquie

Ce qui est marrant, c’est que ça se prononce « chéléfé », un peu comme si tu disais « je l’ai fait » avec un accent allemand, une façon comme une autre d’affirmer fièrement ton ingurgitation.

8. "živeli" ou le toast à la serbe

Se prononce « Jivelli » et concerne principalement des shots de rakija, une eau de vie locale particulièrement délicieuse qu’on peut être amené à vite boire comme un verre d’eau. Mais en fait non. Il faut pas. Parce que ça n’a pas les mêmes effets. Du tout.

9. "Yamas" en Grèce : à dire avant d'engloutir la première gorgée de son verre

Sinon, tu peux développer un démon dans ton foie qui se nourrira de ton âme et t’enverra en enfer. C’est scientifiquement prouvé.

10. "Slàinte" chez les Irlandais : tu payes ta tournée à tes amis, qui paieront un à un aussi leur tournée et ainsi de suite

Tu m’étonnes qu’ils soient tout le temps bourrés, si on suit cette logique on n’est pas sorti de l’auberge. Littéralement je veux dire.

Source photo : Giphy

Evidemment chaque pays a son mode de trinquage donc si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à nous aider à enrichir cette liste, c’est pas pour consommer de l’alcool hein c’est juste pour mieux voyager, faire du tourisme intelligent d’une certaine façon.

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.