etude porno
Crédits photo (creative commons) : The Opus

On est samedi soir et vos esprits coquins vous ont dirigés sur Topito pour savoir ce que l'instant sesque de cette semaine avait à vous offrir. Chômer pendant la période estivale n'est pas vraiment dans nos habitudes (enfin pas trop) et on vous a réservé du lourd. Voici un petit comparatif des meilleures études scientifiques sur le porno et les conclusions quelque peu surprenantes qu'elles présentent. Parfois les résultats sont tellement bizarres qu'on en arrive à se demander si toutes études sur le porno ne sont pas faite dans le seul but que les geeks de laboratoires puissent se rincer l’œil un petit peu...

  1. La consommation de porno nuit à la mémoire
    Des chercheurs allemands (donc ça vaut ce que ça vaut) ont interrogé un panel de jeunes hommes en leur posant des questions simples après leur avoir montré des photos, parfois normales, parfois cochonnes. Les hommes avaient une très nette tendance à se gourer après avoir vu des images pornos. En gros, l'excitation provoquerait de sérieux troubles de l'attention. Tant que ça provoque juste le fait de zapper de se lever pour le boulot ou la liste des courses ça va, mais ça devient vraiment emmerdant si on se met à oublier son login et son mot de passe pour la partie membre de teenyanals.com
  2. Les porn-stars sont des gens heureux
    L'étude rapportée dans l'Independent prouve que les professionnellesbfemmes interrogées ont une très bonne estime d'elles, qu'elles sont en bonne santé (elles dorment mieux notamment, on les comprend après de telles journées de boulot) et qu'elles sont très heureuses sexuellement. Loin de l'idée qu'on se fait de la porn star surexploitée donc. Messieurs, vous savez comment régler vos prochaines scènes de ménage maintenant :"Hey chérie tu fais la gueule, ça va pas ? - Ben non pas top - Tu sais que si tu me suces pendant que je te filme t'auras la super pêche - Ah bon ? Super, mettons nous-y maintenant, youpi !!". Voilà, normalement ça devrait se passer comme ça.
  3. Le porno encourage les hommes à tromper leur partenaire
    Vous avez déjà observé le comportement d'un gamin juste après qu'il ait vu un manga. Il saute partout, tente de faire des "super coups de pied ninja" et autre boules de feu avec les vases de mamie, en gros, il veut reproduire dans la vraie vie ce qu'il a vu sur l'écran. Les hommes sont de grands enfants et tentent de faire pareil, ça se comprend , un peu. Mesdames si votre homme vous annonce qu'il veut devenir plombier, qu'il se met à parler avec un accent du sud et qu'il ne porte plus rien sous son bleu de travail, méfiez-vous, son vieux stock de vhs porno des années 80 vient de lui monter au cerveau, et il envisage surement de vous tromper dans pas longtemps.
  4. Le porno nuit aux performances sexuelles des hommes
    Plus que ça il désensibilise totalement l'homme au sexe plan-plan. En gros, une surdose de porn provoquerait une addiction telle que le sexe à la papa avec mémère n'exciterait plus les garçons. Au point où certains patients ont déclaré préférer de loin regarder du porno sur internet que faire l'amour avec leurs femmes. Là ça devient un peu grave.
  5. Tout les hommes en regardent, tous
    Un chercheur a été tenté d'observer l'effet du porno sur la vie sexuelle des hommes. Il a voulu faire un comparatif sur les mœurs sexuelles des consommateurs et des non-consommateurs. Il a donc tenté de trouver des gens ayant la vingtaine n'ayant jamais consommé de pornographie. Il n’en a trouvé aucun...
  6. 2/3 du porno est regardé au boulot
    De toute façon si on récapitule :tous les hommes en regardent, les gens qui en font sont heureux, les hommes préfèrent ça que de faire l'amour avec leurs femmes,et ça leur donne envie de tromper leurs gonzesses... Manifestement rien n'est plus important que de se toucher devant des images de gens tout nus, donc sacrifier son boulot ça parait plus vraiment important à côté...
  7. La partie sur laquelle les hommes se focalisent le plus en regardant du porno est...
    Le visage. Eh oui ! Vous vous attendiez à quoi bande de polissons. D'après une étude de la Kinsey Institute de l' université d'Indiana (plus il y a de noms, plus c'est important !) les hommes chercheraient à checker le plus souvent le visage, pour voir si la femme était toujours excitée. Le truc qu'il faut vraiment retenir c'est qu'aux States on paye des impôts pour que des mecs observent des mecs qui observent des mecs en train de copuler.
  8. Les filles peuvent être excités par n'importe quoi... même des singes
    Si les hommes hétéro sont le plus souvent attirés par les femmes et les hommes gays par les hommes. La situation semble être un peu plus complexe pour les femmes.Une étude de a prouvé que n'importe quel type de sexe peut parvenir à activer le mécanisme cérébral de l'excitation. Donc le sexe homme/femme, homme/homme, femme/femme, mais aussi, et c'est le plus surprenant, bonobo/bonobo. Les femmes interrogés ont démentis être sexuellement excités par les images de singes évidemment, mais la science ne ment pas et les capteurs cérébraux sont formels...Donc messieurs, oubliez le cinéma et le restaurant, le meilleur moyen de conclure c'est d'emmener votre donzelle au zoo.
  9. 1 consommateur de porno sur 3 sur internet serait une femme
    Oui, on oublie souvent de le dire, mais c'est bien le cas. Par contre les études sur le sujet ont montré que les filles n'avaient pas encore passé le cap de payer pour en voir. Ce sont donc des noob du porno, des petites nouvelles qui viennent se greffer sur le dernier truc à la mode, mais qui en refusent les inconvénients. Ces petites joueuses ne sont donc pas prêtes de détonner les hommes au panthéon de la branlette.
  10. Les pays qui ont le plus accés au porno hardcore aurait les plus faibles taux de crimes sexuels
    C'est en tout cas le résultat de plusieurs études. On peut prendre pour exemple flagrant le Japon qui abrite un bon nombre de vidéos complètement dégueulasses- dont la plupart seraient censurés dans 95% des pays de la planète- et qui a un taux de crime sexuel très bas. Bon le lien de cause à effet n'est pas évident, mais c'est un argument fréquemment utilisé par les utilisateurs mécontents de vivre dans un pays ou le porno n'est pas en accès illimité.

Voilà, vous avez appris quelques trucs vous pouvez retourner à vos activités coquines

Source : Cosmopolitan, Brobible