On ne gagnera peut-être plus jamais la coupe du monde de foot. On ne verra surement jamais un Français remporter Roland Garros. Mais, mais, le sport qui demande un véritable effort physique appartient déjà au passé. L'avenir c'est l'Esport et autant vous dire qu'on l'a bien préparé. Avec de nombreux top players dans les disciplines les plus importantes, la France est une grande nation du jeu vidéo. L'occasion de faire lumière sur nos poulains :

  1. Luffy (Ultra Street Fighter 4)
    Luffy vient tout juste de remporter le plus grand tournoi du monde sur Street Fighter, l'EVO, qui réunit plus de 2000 participants. Avant lui, seuls des Asiatiques avaient réussi à remporter le titre suprême. Avant lui, aucun joueur de Rose n'avait réussi à remporter le titre suprême. Avant lui, aucun joueur jouant à la manette n'avait réussi à remporter le titre suprême. Et on oublie encore de nombreux records. Luffy est un joueur d’exception qui a fait mentir tous les pronostics en battant la plupart des favoris de la compétition pour se hisser au plus haut niveau et remporter les 20 000 $ du cash-price.

  2. Bruce "Spank" Grannec (FIFA)
    La machine comme l'appellent ses adversaires est surement le joueur de simulations de football le plus titré de l'histoire. Il débute sa carrière sur PES où il remporte de nouveaux tournois, puis comme la plupart des joueurs sérieux migre pour FIFA, jeu sur lequel il remporte plusieurs fois le titre de champion du monde. Un reportage a été consacré sur notre Zidane numérique, on vous le conseille vivement :

    Bruce_Grannec
    Crédits photo (creative commons) : Framboises
  3. Florent Lecoanet (Super Mario Kart)
    Oui, il y a encore des championnats du monde sur la discipline même si leu à plus de 20 ans. Ils ont souvent lieu en France d'ailleurs, car les Français sont de loin la communauté la plus active. Florent est un des organisateurs de ces event et met régulièrement des craquées à ses adversaires, puisqu'il a déjà 5 titres de champion du monde à son actif. Voici un article plus détaillé sur sa carrière ainsi que l'une de ses finales.

  4. Stephano (SC2)
    Avec ses dizaines de millions de vues sur Twitch.tv et ses 62 000 abonnés sur Twitter, Stephano n'est pas que le meilleur joueur non coréen de l'histoire de Starcraft, mais aussi l'un des joueurs les plus appréciés. Les tournois qu'Ilyes Satouri a gagnés lui ont rapporté plus de 200 000 $ ce qui en fait un des joueurs les plus riches de l'histoire de l'E-sport. Pour l'instant sa carrière est en suspens. À noter que sa popularité est aussi due à sa grande gueule qui lui a apporté autant d'emmerdes que de louanges.

    300px-Stephano-MLGCanon_EOS_5D_Mark_II-20130316-042655
    source photo : Itsjustatank
  5. ToD (Warcraft 3)
    Yoan Merlo de son vrai nom a été l'un des premiers Français à s'exporter en Corée puis en Chine pour développer son jeu, et accessoirement remporter des tournois. Membre en 2005 de la meilleure équipe mondiale de l'époque (4K), il a clairement marqué Warcraft 3 de son époque avant de se reconvertir comme tout le monde sur Starcraft 2 avec un peu moins de succès. Il a commencé l'année dernière une carrière de commentateur et continue sa vie de joueur au sein de la team XMG.

    tod
    source photo : static
  6. Bertrand 'Elky' Grospellier (Starcraft)
    Cet énorme joueur de Starcraft premier du nom, fut le premier pro gamer français à s'installer en Corée. Après de très nombreux tournois remportés et une renommée internationale, il se reconvertit vers le Poker où le succès a encore plus été au rendez-vous, puis qu'il a remporté plus de 10 millions de $ ce qui en fait de loin le plus gros gagneur français de la discipline. Il a prouvé (comme de nombreux autres joueurs de Starcraft) que quand on acquit les bases de la stratégie sur une discipline on peut très bien l'appliquer sur une autre.

  7. Vinch (FIFA)
    Si quelqu'un devait succéder à la machine Grannec pour la place de champion du monde de FIFA, il fallait que ce soit un Français. C’est chose faite avec Vinch, un top player de 16 ans qui vient de remporter le mondial en explosant son adversaire en final. Vinch, tu viens quand tu nous veux au bureau nous filer des conseils.

  8. "mSx, R!Go- et HaRtS" (Counter Strike)
    Oui, trois joueurs. Pourquoi ? Ben primo parce qu'on fait ce qu'on veut. Et deuxio parce que c'est trois là ont remporté le championnat du monde de CS en 2007 en team (Emulate) et que c'est un exploit qui n'a pas été dépassé aujourd'hui ! Ajouter les palmarès de ces trois joueurs revient à se faire peur, très peur.

  9. Winz (Quake)
    Double vainqueur de l'ESWC en 2005 et 2006 sur deux jeux différents les FPS Quake et Unreal Tournament, Michael "Winz" Bignet est un champion qui après avoir fait une longue pause dans sa carrière en 2008 est revenu sur le devant de la scène Quake en 2010. Le joueur se consacre depuis à Quake live sur lequel il obtient des résultats plus qu'honorables.

    winz_gagnant2
    source photo : team-aaa
  10. Shox (Counter Strike Source)
    Le palmarès de Richard Papillon est déifiant. Ce joueur professionnel a été sacré meilleur joueur de l'année en 2008, 2009 et 2011, année où il a en plus remporté le titre de champion du monde. Il prouve que la France a toujours été une nation à craindre sur les FPS et qu'on peut être un bon joueur sur la longévité puisqu'il joue depuis 10 ans.

Bon on représente ou quoi ?

Merci à l'équipe du site team AAA pour leur aide précieuse dans l'écriture de ce top.

Source Photo : ewtnews

Vous avez vu une actu marrante cette semaine ? Proposez-la nous !