On est en plein dans la période des festivals, les Vieilles Charrues battent leur plein, c’est la fête pour tous les amateurs de musiques qui aiment passer trois jours dans des grands espaces avec des concerts, des gens, des bières et des toilettes dégueues. Le paradis. Sauf que ça peut vite devenir un enfer si tu fais quelques erreurs de débutant. Allez, y’a pas de honte à revoir les bases.

1. Oublier ta crème solaire

Si t’as un peu de bol, ton festival devrait se dérouler sous un beau soleil. Sauf que le beau soleil peut vite se transformer en gros bourrin qui t’agresse avec ses UV en te brûlant la peau. La solution est assez simple : foutre de la crème solaire (et porter un chapeau aussi, c’est bien.) Alors oui y’aura toujours quelqu’un d’autre qui en aura, mais si tu dois aller emmerder un inconnu toutes les deux heures pour en remettre tu vas vite être le mec le plus chiant du coin.

Source photo : Giphy

2. Vouloir tout voir

Les festivals peuvent être méga frustrants au niveau de la programmation. Il y a environ 8 chances sur 10 pour que tes deux groupes préférés de tout le line-up passent exactement à la même heure. Et si tu essaies de voir les deux, tu risques de louper tes morceaux préférés et de te retrouver au 1000e rang, derrière Romain, 1m89, qui va te gâcher ta vue. Les demi-concerts dans des mauvaises conditions c’est souvent pas gé-gé. Il vaut mieux privilégier un des deux artistes, tu reverras l’autre une prochaine fois (sauf s’il décède subitement dans l’année.)

3. Claquer toute sa thune en alcool

Tu peux facilement payer l’équivalent du prix de ton billet une deuxième fois en bière à l’intérieur du festoche. Pour éviter ça, tu peux éventuellement faire passer de l’alcool en douce, mais bien sûr c’est très très très très mal de faire ça. Très très.

Source photo : Giphy

4. Boire de la bière

En soi c’est super bon la bière et c’est difficile d’imaginer un festival sans elle. Mais elle fait pisser. Beaucoup trop. Et il y a souvent 8 heures de queue devant les chiottes. Si t’es un mec, ça va, il y a moins de queue et tu peux pisser un peu n’importe où. Par contre, si tu es une fille, n’oublie pas ton pisse-debout.

5. Mettre ses plus belles chaussures

Oublie tes sneakers toutes blanches achetées en soldes il y a deux jours, elles ne supporteront pas ce voyage au cœur du gravier, de la poussière et de la boue. Sans compter sur tous les gens qui te marcheront sur les pieds pendant les concerts. D’ailleurs, les sandales, talons hauts et autres tongs sont proscrits.

Source photo : Giphy

6. Prendre de la drogue pour la première fois

Déjà, la drogue c’est mal, hein. Une fois que c’est dit, on peut aussi affirmer que le festival est le moins bon endroit pour tester une drogue que tu n’as jamais prise. Y’a un risque d’avoir des réactions inhabituelles ou tout simplement d’avoir un problème physique. Le truc c’est que tes amis ne seront pas forcément opés pour t’aider alors qu’ils sont en train de slamer au milieu de la foule. Cette même foule qui risque de te rendre un peu agoraphobe en cas de bad trip. Alors on fait pas le fifou.

7. Croire qu'il y a des places réservées pendant les concerts

T’auras beau répéter « pardon je crois que vous êtes à ma place » en montrant ton billet, il y a un vrai risque qu’on te prenne ton verre de bière et qu’on te l’écrase sur la tronche. Tu peux te frayer un chemin, mais dans le respect et l’amour de l’autre.

Source photo : Giphy

8. Ne pas mettre de bouchons d'oreilles

Pour un seul concert, ça passe, mais trois jours de musique non-stop c’est vraiment méchant pour tes tympans. Prends tes bouchons ou chopes-en sur place, il y a toujours un stand où on en distribue (merci à ces merveilleuses personnes d’ailleurs.)

9. Ne pas protéger tes objets de valeur

C’est triste, mais les festivals sont devenus le terrain de jeu des pickpockets. Et en fait c’est pas le jeu le plus fun du monde, sauf si tu kiffes refaire tous tes papiers d’identité, perdre 50 balles et te racheter un nouveau téléphone.

Source photo : Giphy

10. Oublier que tu préfères largement le cinéma

Et que du coup tu risques de te faire un peu chier.

Et surtout ne crie pas « à poil » toutes les deux secondes aux artistes, c’est relou.