L’effet papillon, ce n’est pas seulement une émission très particulière de canal +, pas seulement une théorie mathématique que je suis bien trop con pour comprendre, c’est aussi cette idée qu’un acte en apparence anodin peut avoir des conséquences bien plus importantes que celles que l’on aurait pu imaginer à la base. Qu’on se mette d’accord, dans les exemples que je vais vous donner, les conséquences auraient peut-être pu arriver sans l’acte fondateur mais bon, on sait pas. Alors on va partir du principe que non.

1. Une erreur de Newton pourrit 300 ans de travaux scientifiques

Isaac Newton n’était pas la moitié d’un con. En se prenant une pomme sur la tête, ce mec a quand même eu l’idée d’inventer la tarte tatin. Miam. Ah non attendez j’ai confondu mes fiches. En vrai il s’est demandé pourquoi la pomme tombait et s’est mis à étudier la gravité, tout ce bordel, jusqu’à nous sortir la loi de la gravitation. Sauf que 300 ans plus tard, un étudiant qui bosse sur sa théorie voit une erreur de 0.5 secondes dans l’équation qui permet de mesurer la masse de la Terre. Bien joué monsieur le prof, se dit-il, vous avez failli m’avoir avec votre énoncé piège, mais on me la fait pas à moi. Sauf que tous les scientifiques avaient bossé la dessus pendant 300. 0.5 secondes d’erreur, 300 ans de travaux à refaire. La boulette.

Source photo : Giphy

2. Paris construit sur du gruyère

A l’époque gallo-romaine, les romains, qui n’avaient pas bien étudié le cadastre, commencent à creuser 2-3 mines de calcaire dans la région parisienne. Oh, pas grand-chose, et puis il faut bien du matériel pour construire la cité des Lilas. Sauf que lilas après lilas, on se retrouve rapidement avec 300 kilomètres de galeries souterraines, ensuite transformées en cimetière. Résultat, le sol est fragilisé en dessous de nombreux quartiers parisiens et s’est déjà effondré de nombreuses fois, notamment en 1774, où une route de 300 mètres s’est affaissée d’un coup. Ça va pas arranger le trafic cette histoire. Hidalgo démission. Toujours est-il qu’aujourd’hui, on ne peut presque pas construire, en tout cas pas de bâtiments trop hauts, sur des quartiers entiers de Paris, tout ça parce que les romains voulaient faire des HLM en banlieue.

Source photo : Giphy

3. Un divorce a provoqué la guerre de 100 ans deux siècles plus tard

Aliénor d’Aquitaine, née en 1122, était l’héritière du grand duché d’Aquitaine. Et ce duché était bien plus grand que l’actuelle Aquitaine, même depuis la refonte des régions. Alors qu’elle a 14 ans, elle se marie avec Louis VII, qui en a lui 17, et ce dernier gagne l’Aquitaine en cadeau de mariage alors qu’elle a juste droit à une robe un peu stylée. Mais Loulou avait été élevé pour être moine et non roi et n’a accédé au trône qu’à la mort de son frère aîné. Et on sait à quel point ces gens ont du mal à satisfaire les personnes majeures. Du coup, les deux tourtereaux ne s’entendent pas vraiment et comme elle est indépendante et qu’elle donne son avis, le roi finit par faire annuler le mariage en 1152 au nom d’une consanguinité du 4ème ou 5ème degré. Très mauvais moove de la part de ce bon loulou, parce qu’il perd l’Aquitaine, soit une bonne moitié de son Royaume, et Aliénor ne perd pas trop de temps : 8 semaines plus tard, elle se marie avec le futur roi d’Angleterre, qui récupère du coup l’Aquitaine et inverse par la même le rapport de force entre les deux royaumes. Elle finit par mourir à 82 ans, pas mal pour l’époque, non sans avoir laissé une large descendance au roi. Et à ses héritiers, elle donnera autre chose : une ascendance généalogique, qui leur permettra, deux siècles plus tard, de prétendre à la couronne du Royaume de France, lançant du même coup la guerre de 100 ans. Tout ça parce qu’un couple n’a pas su s’entendre sur la garde des enfants et de l’Aquitaine.

Source photo : Giphy

4. Un licenciement a causé révolution française

Après avoir fait fortune dans la finance, Jacques Necker est nommé ministres des finances par Louis XVI en 1776. Il ne lui restait alors plus qu’à créer un mouvement qui portait ses initiales et on aurait pu dire que l’Histoire se répète. Bref, il se fait virer par le roi 5 ans plus tard, avant de se faire réembaucher 1788. Il faut dire que c’était assez smart de le rappeler étant donné qu’il pétait la classe et était largement apprécié d’une grosse partie de la population (décidément…), et que rien de le voir au pouvoir fermait pas mal de gueules. Il finit par se faire à nouveau licencier le 11 juillet 1789, ce qui est un des éléments déclencheurs du 14 Juillet, tant sa côte de popularité était haute. Il se fait de nouveau recruter le 15 juillet, pour calmer les révolutionnaires, parce que c’est aussi ça de vivre dans une start-up nation. Mais il commence à en avoir assez, probablement parce qu’il n’arrive pas à réformer le code du travail comme il le souhaiterait, alors il démissionne en 1790 et commence à écrire des articles et des essais très critiques à l’égard du pouvoir. Et même si ce mec est tombé dans un relatif anonymat depuis, il était vraiment une superstar à l’époque, où beaucoup d’objets à son effigie (statuettes, médaillons, peintures,…) se vendaient. Il a inventé le merchandising 2 siècles avant Star Wars, bravo à lui. Vous imaginez bien que quand un mec autant respecté dit du mal de quelque chose, sa communauté suit forcément, il suffit de voir l’hostilité des fanzouzes à l’égard de Joey Starr. Bref, si Louis XVI avait eu la tête sur les épaules, il l’aurait un peu plus écouté et on se référerait probablement à notre dirigeant actuel comme à Manu Ier.

Source photo : Giphy

5. Woodrow Wilson ignore une lettre et déclenche la guerre du Vietnam

Président des Etats-unis de 1913 à 1921, Woodrow est celui qui a sorti les USA de l’isolationnisme et les a tournés vers l’interventionnisme, avec notamment la participation à la première guerre mondiale. Une fois que tout ça est réglé, il se rend à Versailles pour négocier avec le traité de paix. Et pour faire chier les Allemands et les Ottomans, il milite pour le principe de « un peuple = un état », ce qui disloque leurs territoires. Quand Ho Chi Minh en entend parler, il se dit qu’il y a peut-être quelque chose à faire, vu que le peuple vietnamien n’est pas vraiment le peuple Français. Mais Wilson n’ouvre pas sa lettre et Ho Chi Minh commence à se dire que si on ne peut pas parler avec les occidentaux, il n’y a pas 40 moyens de les faire sortir de notre propriété. Il n’en a vu qu’un : la guerre d’Indochine, puis celle du Vietnam. Si Wilson n’avait pas mis sa lettre en spam, on aurait peut-être eu une indépendance pacifique du pays.

Source photo : Giphy

6. Une baston dans un bar entraîne le Brexit

En 2012, le boss du parti travailliste anglais Eric Joyce a une rude journée, et fait ce que n’importe quel anglais aurait fait à sa place, à savoir confondre un verre d’eau et 19 pintes dans un bar. Au moins, il prouve qu’il est proche de ses concitoyens. Une chose en entraînant une autre, un autre occupant du bar lui exprime son mécontentement et tout ça se termine en baston générale. Un peu embarrassant pour le parti travailliste, qui vire Joyce, européen convaincu, et prend Jérémy Corbyn, qui n’a pas grand-chose à branler de l’Europe. Du coup, quand les conservateurs commencent à parler du Brexit, Joyce ne fait pas grand-chose pour lutter contre ça, et ça se termine sur un bon 52% des familles.

Source photo : Giphy

7. En stoppant un bégaiement, Lionel Logue a fait élire Trump

Si vous avez vu Le discours d’un roi, vous connaissez probablement Lionel Logue, le mec qui a aidé le roi Georges VI à surmonter son bégaiement en arrêtant de fumer pour s’adresser à la nation. Mais bon, un orthophoniste, diplômé ou non, ça ne peut pas vivre avec un seul patient, si royal fut-il. Et parmi les autres petits pères qu’il a aidé à parler, on retrouve Keith Murdoch, qui a pu par la suite devenir journaliste, puis carrément milliardaire. Avec sa nouvelle éloquence et un bagout certain, il rencontre l’amour et a un fils, Rupert, qui se sert de l’argent de papa pour monter l’une des plus grandes sociétés de production de fiction du monde, qu’il fait d’ailleurs passer pour de l’information. Cette société s’appelle Fox News, et si certains reprochent à Topito son manque d’impartialité pendant les élection, nous n’avons en tout cas pas la prétention de nous présenter comme des journalistes au contraire de Fox News, force politique déterminante aux USA, et soutien indéfectible de Trump. Les No Go Zones, les Mexicains violeurs, Obama musulman, les musulmans tous terroristes, tout ça, ça nous vient tout droit de renard informations.

Source photo : Giphy

8. Le mur de Berlin est tombé parce qu'un porte parole était trop con

En 1989, en Allemagne de l’Est, quelques allemands commencent à demander des droits stp l’URSS dis oui. Comme ils commencent à être de plus en plus nombreux, le gouvernement Est-Allemand se dit qu’en leur donnant une petite carotte, ça les calmera un peu et en plus ça rend aimable. Il décide donc de faciliter la possibilité aux citoyens Est-Allemands de se rendre dans Berlin Ouest. Mais le porte-parole chargé d’annoncer tout ça était probablement incapable de compter 2 par 2 et de nouer ses lacets car il n’a rien compris et a annoncé que toute personne dotée d’un passeport pourrait aller chiller de l’autre côté du mur, attention à se couvrir cependant, car l’hiver arrive. Quand on lui demande à partir de quand cela serait possible, n’ayant aucune idée de la réponse, il répond « immédiatement », se disant que sur un malentendu, ça pourrait passer. Du coup, un mur et une dictature sont tombés.

Source photo : Giphy

9. La charité d'un soldat anglais a causé 60 millions de morts

Henry Tandey est le soldat non gradé le plus décoré de l’armée britannique pendant la première guerre mondiale. Ce détail n’a rien à voir avec l’histoire que je vais vous raconter. En 1918, pendant la bataille de Macoing, que les Allemands sont en train de perdre, le viseur de Tandey se dirige vers la tête d’un petit allemand apportant un grand soin à sa pilosité faciale. Ce petit allemand, blessé et en fuite, lui fait de la peine et il décide de ne pas tirer, sachant la guerre déjà gagnée. Le casque à pointe le remercie et retourne à ses bretzels. Même si sa moustache n’était pas encore très connue à l’époque, les britanniques font une affiche de propagande de cet événement, que le petit Adolf (c’est son petit nom) gardera un temps dans son bureau, expliquant que « cet homme lui a sauvé la vie » au premier ministre anglais Neville Chamberlain venu discuter de la pluie, du beau temps, et de l’invasion de la Pologne. Quelques années plus tard, l’utilisation de la bombe atomique signe la fin d’un conflit qui aura fait au moins 60 millions de morts.

Source photo : Giphy

10. En faisant les malignes entre elles des particules m'ont causé une bonne gastro en 2004

Sans particules élémentaires qui font les malignes à s’attirer et se repousser entre elles, pas de big bang. Sans big bang, pas de Terre, pas d’eau, pas de vie, pas d’être humain, et pas de gastro. Vous pouvez vérifier.

Source photo : Giphy

Oui bon ok, c’est parfois un peu tiré par les cheveux, mais c’est important d’avoir de l’imagination.

Sources : Listverse, Le Figaro, Wikipédia