« Sur la plage abandonnééééééée tadadada, bouteilles vides et poissons crevééééééééés tadadada ». Je vous jure je m’étais promis de ne pas commencer ce top par cette chanson beaucoup trop attendue, et puis j’ai été faible. J’ai été consensuelle. J’ai été qu’une sale sous raclure puante, sans race et sans honneur, OK j’avoue. Mais en même temps j’avais rien d’autre en magasin que cette parodie navrante qui ne fera que contribuer à la pollution effrayante des plages les plus crades au monde dont nous dressons ici le triste palmarès poil aux fesses.

1. La plage de Seminyak à Bali

Si la destination de Bali est largement convoitée pour ses paysages de tarés de bâtards (et pour cause, il y en a encore un peu), la plage de Seminyak est un peu le vilain petit canard des plages balinaises et pour cette raison se fait régulièrement lyncher par les autres plages qui se moquent d’elle et la traite de pouilleuse. Les plages sont vraiment cruelles.

Crédits photo : Miran Rijavec/ Flickr

2. L'île Henderson dans les îles Pitcairn au sud de l'océan pacifique

Paradoxalement, cette île est aussi une des plus isolées au monde, à au moins 5000 km de distance du premier bout de terre. On pourrait donc croire que le lieu est moins exposé aux dangers de la présence humaine. EH BAH NON. La petite île serait une des plus polluées au monde, les chercheurs estiment que ses plages accumulent en moyenne 3500 déchets échoués par jour.

3. La plage de Huntington, en Californie

La plage a connu un tel succès populaire auprès des touristes et des surfeurs zélés qu’elle est devenue toute crasseuse. Entre les bouteilles en plastique, les mégots de clopes et tout le tintouin, il ne fait pas bon vivre par là bas.

4. La Repulse Bay à Hong Kong

Naturellement renommée « repulsive bay », cette plage a été bien pourrie par les constructions aux alentours mais aussi par les plaisanciers qui n’hésitent pas à venir péter sur la rive causant une forte concentration de gaz à effets de serre.

5. La plage de Blackpool, au Royaume-Uni

Bon en même temps s’il y a un parc d’attraction sur la plage, on peut pas vraiment s’étonner qu’elle soit franchement pourrie dégueu.

6. La plage de Marunda à Jakarta, en Indonésie

Parler de plage, c’est beaucoup dire quand on parle de Marunda. Pour faire simple, on n’y distingue ni le sable ni même l’eau tant la couche de déchets est épaisse. Pas la peine d’essayer de choper des poiscailles dans cette purée d’immondices.

7. La plage de Haina, en République Dominicaine

Au delà des tonnes de déchets amoncelés sur la rive, la plage a le privilège inégalé de contenir du plomb dans son sol ce qui lui permet d’être glorieusement comparée à Tchernobyl. BOUNAMBIANCE.

8. La plage de Port Philip Bay à Melbourne, en Australie

Si la plage donne bien envie de piquer une tête, de nombreux panneaux nous en dissuadent pourtant. Et pour cause, on trouve un paquet de seringues et de tessons de bouteilles parmi les coquillages. De quoi ramener de beaux souvenirs de vacances.

9. La plage de Versova à Bombay, en Inde

Ouf, des bénévoles ont récemment pris d’assaut cette plage franchement immonde pour en faire un lieu un tout petit peu moins catastrophiquement dégueulasse. Un an de boulot pour la débarrasser de plusieurs tonnes de déchets. Et c’est pas fini.

Crédits photo : Ravi Khemka/ Flickr

10. La plage de Chowpatty à Bombay, en Inde

Bien que son nom soit très rigolo, Chowpatty est plus crade que la plus crade de toutes tes plages. Grossomodo, les plages de Bombay, tu oublies.

Allez, toi aussi envoie nous tes plus belles photos de déchets enfouis dans la sable et pour arriver à tes fins, n’hésite pas à jeter toi même des objets non recyclables dans des zones encore préservées.

Sources :

Atlas Obscura

MeteoFan

Tu ne sais jamais quoi mettre dans ta valise ? Aucun problème :

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !