Nous avons pu voir que nous autres vieilleries jeunes adultes ayant connu les 90's, étions gratifiés de programmes TV de qualité mais un peu déroutants quand même. Les dessins animés ne dérogeaient pas à cette règle, et parfois, malgré une qualité indéniable, force était de constater que certains n'étaient pas vraiment faits pour un jeune public. Pourtant, les adaptations littéraires fleurissaient sur nos écrans à 6 chaînes (eh oui) et on découvrait Cosette, d'Artagnan, Phileas Fogg et Sherlock Holmes en même temps que les Bisounours ou Ulysse 31 (une relecture futuriste de l'Odyssée, d'ailleurs). Voici 10 dessins animés qui étaient des livres avant d'être des images qui bougent.

  1. Les Trois Mousquetaires (Alexandre Dumas)
    Ce roman à succès a donné lieu à de nombreux films (Dès 1912. Et ne parlons pas des versions pornos) Il était logique d'avoir la version animée. Celle avec des humains, et surtout la meilleure en 1981, la version anthropomorphe: D'artagnan ressemblait à Snoopy (c'est en fait un Beagle). Malgré un univers mignon tout pelucheux et un générique tout joyeux, c'était une série assez violente -les plans tordus de Milady et du Cardinal font froid dans le dos, les bastons, la misère sociale...et il aura fallu Albert le 5ème Mousquetaire pour soigner le traumatisme. C'était quand même un super dessin animé.

  2. Les Misérables (Victor Hugo)
    Un roman dans lequel les enfants meurent sur une barricade en se prenant une balle, se font martyriser et exploiter après avoir été abandonnés à des tortionnaires par une mère partie se prostituer: il fallait évidemment en faire un dessin animé pour les gamins. Histoire qu'ils comprennent que la vie est un lavement et que comme disait le grand Victor, "ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent". Dès le générique on avait quand même bien envie d'ouvrir le gaz.
    http://www.youtube.com/watch?v=aYJ3biQ4lW8
  3. Les Quatre Filles du Docteur March (Louisa May Alcott)
    Ne vous fiez pas au générique "youpi", l'histoire s'éloigne du roman originel, mais garde une ambiance pouêt-pouêt: guerre de Sécession, ruine, maison qui crame, pauvres qui crèvent...Qu'est-ce qu'on s'amuse, hein les enfants?
    http://www.youtube.com/watch?v=C5kEvKIYBeM
  4. Heidi (Johanna Spyri)
    La Suissesse la plus célèbre après Martina Hingis a bénéficié de l'équipe Miyasaki/Takahata (réalisateur du très joyeux Le Tombeau des Lucioles) pour sa version animée. Les Alpes, la nature, la joie de déambuler pieds nus dans la montagne et vivre dans une cahute en bois avec un vieux grabataire...et la petite tuberculeuse coincée dans un milieu urbain hostile. Heidi c'est surtout le yöddle et le ciel toujours bleu.

  5. Princesse Sarah (A Little Princess, Frances H. Burnett)
    Princesse Sarah, ou le dessin animé le plus déprimant après Rémy Sans Famille. Une histoire de jeune fille fortunée ravalée au rang de souillon après le décès de son père qui ferait passer Oliver Twist de Dickens pour Le Manège Enchanté. Pendant 46 épisodes, Sarah se fait humilier, exploiter et tabasser, découvre le lumpen-prolétariat et se laisse traiter comme un paillasson avec de grands yeux humides pleins de larmes. Heureusement que ça se termine bien, mais qui n'a jamais eu envie de claquer le beignet de Lavinia ou dérouiller Madame Mangin?

  6. Lupin III/Edgar de la Cambriole (Arsène Lupin gentleman cambrioleur, Maurice Leblanc)
    Lupin 3ème du nom est sensé être le petit-fils d'Arsène Lupin, et comme lui un gentleman cambrioleur. Lupin nouvelle génération a plein de gadgets et le slip en feu (ceci est un zeugme les enfants). Le long-métrage Le château de Cagliostro (de Miyazaki, décidément...) met en scène les personnages de la série animée, qui a de faux airs de Cow-boy Bebop avant l'heure. Du sexe, de la violence, des explosions, des armes à feu, tout ce qu'il faut pour les ch'tits n'enfants.

  7. Sherlock Holmes (Arthur Conan Doyle)
    Encore une série anthropomorphe avec Vous-savez-qui aux commandes. Un D.A de qualité avec un Moriarty bien flippant. Le fait qu'il soit un loup y est pour beaucoup.

  8. Les Malheurs de Sophie (La Comtesse de Ségur)
    Ce dessin animé français regroupe en fait trois romans de la Comtesse de Ségur (Les Malheurs de Sophie, Les Petites Filles Modèles et Les Vacances).Une trilogie sympathique qui parle entre autre de fouet, de belle-mère abusive, de parents qui crèvent dans un naufrage ou de maladie, de pauvres (berk les pauvres) vivant dans les bois et moults activités champêtres auxquelles on pouvait s'adonner sous le Second Empire. Alors les enfants, estimez-vous heureux d'être seulement privés de dessert, parce que dans le monde merveilleux de Sophie, on vous fouette jusqu'au sang, on vous séquestre et on vous affame si vous salissez vos habits.
    http://www.youtube.com/watch?v=9LJ1sYuvcHA
  9. Le Tour du Monde en 80 jours (Jules Verne)
    Des animaux, de la bonne humeur, de beaux paysages...et c'est tout. Contrairement à certains de ses homologues, il n'y a rien de bien méchant dans ce joli dessin animé. Et quand on sortait des 3 Mousquetaires, de Princesse Sarah et Lady Oscar, on était presque rassurés de retrouver Phileas Fogg et ses compagnons, malgré un début de générique qui ressemble méchamment à 2001 Odyssée de l'Espace.

  10. Tom Sawyer et Huckleberry Finn (Les Aventures de Tom Sawyer & Les Aventures d'Huckleberry Finn, Mark Twain)
    Ah la belle vie sur les rives du Mississipi...l'esclavage et la haine raciale, la fuite en radeau pourri avec un esclave, c'est l'Amérique, le pays de la liberté. Si les personnages sont plus édulcorés que dans les livres, il n'en reste pas moins un bon vieux climat sudiste qui foutait mal à l'aise. Mais Tom le petit Américain en échec scolaire faisait plein de bêtises alors c'était rigolo quand même.

Et vous vous regardiez quoi avant de lire ?

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :