Aller chez le coiffeur représente une source de stress sans égal. On confie ses cheveux et donc son visage, son style, sa personnalité, bref tout ce qui nous représente. Parce que finalement les cheveux sont un peu les ambassadeurs de notre âme et quand un coiffeur y met les mains, on perd généralement tout sens commun. Petit lexique de traduction de quand tu vas chez le coiffeur.

1. Quand il te demande de quand date ton dernier shampoing

Ce que tu dis : « Deux jours ».

Ce qu’il comprend : « Deux semaines ».

2. Quand nos unités de mesure rentrent en conflit

Ce que tu dis : « Juste les pointes, maximum un ou deux centimètres »

Ce qu’il comprend : « Quatre ou cinq centimètres »

Ce que tu vas ressentir : une boule à zéro.

Source photo : Giphy

3. Quand tu choisis ta couleur

Ce que tu demandes : un balayage naturel.

Ce qu’il comprend : un balayage naturel.

Ce qu’il se passe : un balayage tellement naturel qu’en fait tu vois pas la différence avant tes cheveux d’avant mis à part que tu as 250 euros de moins sur ton compte en banque.

4. Quand il s’enquiert de ta chevelure

Ce qu’il dit : « Vous avez les cheveux très épais ».

Ce qui va se passer : un effilochage dégueulasse.

5. Quand tu ne parviens pas à être sincère quand il te lave les cheveux

Ce qu’il te demande : « C’est pas trop chaud ? »

Ce que tu dis : « Non ça va. »

Ce qu’il se passe en réalité : pas grand chose, peu importe ce que tu dis, la température ne va pas changer mais ça fait toujours plaisir d’avoir l’impression qu’on s’intéresse à toi.

6. Quand la malédiction du soin est enclenchée

Ce qu’il te dit : » Vous avez les cheveux très secs dis donc »

Ce que ça veut vraiment dire : « On va faire un soin fdp »

Ce qu’il va se passer réellement : 15 euros de plus sur ta facture.

7. Quand tu fais un aveu intime

Ce que tu avoues : « J’ai les cheveux un peu gras »

Ce qu’il pense intérieurement : « Ça tombe bien j’avais plus d’huile d’olive pour ma salade »

Ce que tu vis dans ton cœur : la honte et la souffrance.

8. Quand tu demandes une coupe

Ce que tu demandes: « Je voudrais la même coupe que Charlize Theron »

Ce qu’il comprend : « YES ça part en spéciale Muriel Robin »

Ce qui est cool : peut-être que tu hériteras également de son humour grâce à cette nouvelle coupe en brosse.

Source photo : Giphy

9. Quand tu demandes une frange en mèche

Ce que tu imagines : une frange en mèche.

Ce qu’il comprend : une frange.

Ce qui se passe après ton premier shampoing : une crête frisée dégueulasse.

10. Quand il te montre ta coupe dans le miroir à la fin

Ce que tu penses : « Je vais me suicider »

Ce que tu dis : « Super, merci beaucoup »

Ce qu’il comprend : « Elle est émue aux larmes c’est beau ».

Et vous savez pourquoi les footballeurs ils vont souvent chez le coiffeur ? Pour être sûrs d’avoir une coupe. ALLEZ LE RIRE.