Les Français sont certes les plus gros mangeurs de fromage au monde avec 23 kg par personne chaque année (pas en une seule fois normalement), mais d’autres pays ne sont pas en reste, jusqu’à parfois en produire plus que nous.

1. Le Canada

La moitié de la production de fromage au Canada proviendrait de la région de Québec, qui a eu la riche idée d’organiser chaque année son concours de fromages, appelé le « Sélection Caseus ». C’est un peu le Guide Michelin du frometon, avec des médailles attribuées en fonction de la qualité de chaque produit. On est fiers de vous les cousins !

2. L’Argentine

Avec 580 000 tonnes de fromages produits chaque année, l’Argentine se classe parmi les plus gros producteurs de la planète. Il existe même une route du fromage à une centaine de kilomètres de Buenos Aires, appelée logiquement « Ruta del Queso », qui vous fera goûter plein de spécialités fromagères du Chubut, à l’Azul en passant par le Rebleusson… Sachez enfin qu’en Argentine, vous n’êtes pas obligé de consommer le fromage en empanadas, il est également possible de demander des plateaux de fromages et de charcuterie appelés Picadas.

3. L’Égypte

Surprise ! L’Égypte est actuellement le 7ème plus gros producteur de fromage mondial et notamment de fromages dits levantins. Ces derniers ont la particularité d’être blancs et salés. Ils sont utilisés essentiellement dans la fabrication du Jebneh Arabieh au lait de vache, que l’on retrouve aussi bien pour la préparation de recettes, que comme fromage de table. Les autres fromages populaires en Egypte sont le Domiati (Vache) le Kareish (Vache), le Misch (Chèvre) et le Rumi (Bufflone).

4. La Russie

L’explosion de la production de fromages en Russie est due paradoxalement à l’embargo européen qui remonte à 2014, et qui a obligé les producteurs locaux à fabriquer leurs propres fromages. Forcez Poutine à changer de politique notamment vis-à-vis de l’Ukraine, en privant son peuple de fromages, c’est vache ! Mais visiblement, les Russes s’en foutent puisqu’il les produisent dorénavant sur place. Quant aux spécialités fromagères les plus appréciées en Russie, on trouve notamment le Zakoussotchnyï, un fromage au lait de vache, souvent accompagné de vodka. Logique.

Crédits photo (creative commons) : Coyau

5. La Pologne

Si vous êtes amateurs de fromages, les noms de Oscypek, Golka, Korycinski, ou Bundz, vous sont peut-être familiers. Ce sont des spécialités polonaises, même si certains vous diront qu’il en existe également en Slovénie et dans les pays voisins. Preuve que les Polonais sont de gros consommateurs de frometons, si leur pays en est le 5ème plus gros producteur mondial, il n’apparaît pas dans les 10 plus gros exportateurs, préférant sans doute tout bouffer et ne laisser que les croûtes aux autres. Pas bête.

6. La Hollande

L’autre pays du fromage ils disaient… sauf qu’avec 793 000 tonnes produites chaque année, la Hollande est clairement à la traîne, surtout si c’est pour fabriquer le fromage le plus triste du monde, que ce soit le Gouda, le Maasdam ou l’Edam. D’ailleurs, ils ne peuvent pas dire qu’ils n’étaient pas au courant, puisque les Hollandais consomment proportionnellement assez peu de fromages et préfèrent l’exporter en masse. Les Pays-Bas sont ainsi (en valeur) le 2ème pays exportateurs de fromage au monde derrière l’Allemagne.

7. L’Italie

Avec 300 variétés de fromages (contre 450 en France), dont les incontournables mozzarella, gorgonzola et parmesan, l’Italie reste une pointure de la production fromagère mondiale. D’ailleurs, les Français ne s’y trompent pas et raffolent de leurs spécialités, et pas seulement sur de la pizza. Au passage, la France est actuellement le premier importateur de fromages italiens au monde.

8. La France

C’est la crise, la France n’est plus le premier producteur de fromage au monde. Avec 1,9 millions de tonnes produites chaque année, on se hisse péniblement sur la 3ème marche du podium derrière l’Allemagne et les ricains. A croire que les fromages qui puent ont moins la cote et que les consommateurs leur préfèrent de plus en plus souvent des bouts de plastique aromatisés, emballés dans du cellophane. Bonjour la tristesse. Mais la vraie question qui risque de se poser, si ce déclin se poursuit, c’est : mais que va t-on bien pouvoir grignoter en sirotant notre ballon de rouge ?

Crédits photo (creative commons) : Coyau

9. L’Allemagne

Alors là, gros gros point d’interrogation. L’Allemagne est à la fois le plus gros importateur de fromage au monde, le 2ème plus gros producteur, mais en consomme en moyenne quasiment moitié moins qu’en France (12,8 kg par personne chaque année, contre 23 chez nous). Vous avez deux heures.

10. Les États-Unis

Quand la France produit chaque année 1,9 tonnes de fromage, les US en pondent eux 5,3 millions, dont la moitié provient de deux États seulement : la Californie et le Wisconsin. Pourtant, il suffit de faire un saut dans un supermarché américain pour s’apercevoir, qu’à moins d’avoir les moyens, le fromage se résume la plupart du temps à un truc sans goût et à pâte dure. Là-bas un Camembert ou un Caprice des Dieux (ok ce n’est pas vraiment du fromage) en rayon a forcément un antivol, tellement c’est cher ! Make America great again soit, mais par pitié, arrêtez de faire semblant de savoir produire du fromage.

Source photo : Giphy

Et sinon, je reprendrais bien un petit bout de pain moi, pas vous ?

Source : Insidermonkey.com